CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD
Rencontres du Mont Blanc (RMB) - Forum International des Dirigeant-e-s de l’Economie Sociale et Solidaire

Objectifs du Millénaire pour le Développement

Changer le cap de la mondialisation avec l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)

jeudi 14 novembre 2013
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Les Rencontres du Mont Blanc (RMB) - Forum International des Dirigeant-e-s de l’Economie Sociale et Solidaire lancent un appel à l’heure où une vaste réflexion est en cours au sein du système des Nations Unies pour définir ce que pourraient être les nouveaux objectifs de la « communauté internationale » au-delà de 2015, en association avec de nombreux acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux. L’Association, à travers son Comité Scientifique*, souhaite sensibiliser le plus grand nombre au fait qu’une évaluation s’impose pour prendre acte des progrès accomplis, des lacunes ou reculs, des nouveaux obstacles apparus ainsi que des potentialités nouvelles.



Du 9 au 11 novembre 2013, le Forum International des Dirigeants de l’Économie Sociale et Solidaire a réuni 350 participants provenant de 45 pays de 5 continents. Ces 6èmes « Rencontres du Mont-Blanc » ont ainsi travaillé autour de la problématique du changement de cap de la mondialisation pour les OMD post-2015 avec l’Économie Sociale et Solidaire.
Les femmes et les hommes issus de générations différentes, qu’ils soient dirigeants de l’ESS, responsables syndicaux, représentants d’organisations et institutions internationales, praticiens et universitaires, ont enrichi la réflexion du Forum.

 Bilan 2013 du Forum International des Rencontres du Mont-Blanc

Le Forum a généré des propositions concrètes de la part des acteurs de l’ESS en vue des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) post-2015

« Plus que jamais, le Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire veut être cette plate-forme active, constructive et accueillante qui rassemble celles et ceux qui veulent agir ensemble pour promouvoir, renforcer, développer l’Economie Sociale et Solidaire au plan mondial » a conclu Thierry Jeantet, Président des Rencontres du Mont-Blanc.

Interpeller ...

La Project Place a notamment permis la naissance d’écoles solidaires au Bénin, grâce à la rencontre entre un dirigeant français et un jeune béninois, qui a été présenté en plénière lors des engagements finaux. Ce projet s’est effectué avec le concours de la plateforme de microcrédits Babyloan, qui constitue l’étape 1 de la mise en œuvre du projet avec un apport conseil en gestion de projet potentiellement relayé par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et son réseau de grandes écoles internationales disposant de cursus ESS.

Et les Hold-up organisés par MakeSense, ont permis la résolution de défis pour :
- l’Alliance des Mutuelles Sociales de Cote d’Ivoire
- et Impact Hub Geneva, autour de sa campagne de Crowdfounding

 La Déclaration Finale des RMB...pour passer à l’action !

La proposition des dirigeantes et dirigeants de l’ESS réunis à Chamonix : Changer radicalement le cap de la mondialisation en privilégiant la réponse aux besoins sociaux des femmes et des hommes de notre monde et en s’inspirant des principes et des pratiques de l’ESS.

Les engagements pris durant les RMB (extrait) :

PDF - 214.8 ko
Déclaration Finale des RMB 2013

- Définir des indicateurs communs permettant de mesurer l’impact sociétal des structures de l’ESS.
- Concevoir une cartographie (mapping) des initiatives de l’ESS pour la rendre visible partout dans le monde.
- Développer des projets transfrontières de réappropriation des biens communs notamment la réappropriation des terres par les agriculteurs.
- Présenter l’ESS à tous les coordinateurs résidents des Nations Unies.
- Favoriser au plan international des alliances entre banques coopératives, mais aussi avec le crowfunding pour financer des projets de l’ESS et élargir cette alliance à la Banque Mondiale et aux Banques Régionales.
- Amener les organismes publics de financement et les banques régionales à renforcer les capacités des organismes de financement dédiés à l’ESS.
- Créer une école mondiale de l’ESS sur le net (« MOOCS ») en partenariat avec l’Académie de l’ESS de Turin, avec l’UNRISD, l’IPD (Institut Panafricain de Développement), etc.
- Organiser des conférences sur l’ESS dans les universités.
- Concevoir une base de données d’experts volontaires : par exemple Euclid Network Europe : Faciliter le partage de bonnes pratiques sur le site web.

 Rencontres du Mont-Blanc (RMB)
Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire

Penser la transition de façon réaliste et audacieuse

Par la position qu’ils occupent au cœur des enjeux de société et par leur expérience spécifique, les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) peuvent apporter bien plus que de précieux éléments d’analyse : les acteurs de l’ESS peuvent être porteurs de propositions fortes et contribuer directement au changement en mettant en place une stratégie de montée en puissance de l’ESS.

« Nous arrivons bientôt au terme des quinze années qui avaient été fixées pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dont le but principal était de réduire l’extrême pauvreté et de diminuer l’écart entre une population importante très pauvre et une minorité très riche. » explique Thierry Jeantet, Président des Rencontres du Mont Blanc.

Les organisations et entreprises d’ESS s’engagent non seulement dans les activités économiques qui ont une finalité sociale et environnementale explicite, mais aussi qui impliquent des relations sociales basées sur la coopération et la solidarité. Elles développent des pratiques éthiques et une gouvernance démocratique. En changeant d’échelle, et en devenant partout une référence cardinale, l’ESS peut contribuer puissamment à changer le cap de la mondialisation.

C’est pourquoi les Rencontres du Mont-Blanc (RMB) - Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire organisent leur 6ème édition sur le thème de "Changer le cap de la mondialisation avec l’économie sociale et solidaire ! Vers des Objectifs du Millénaire pour le Développement post-2015".

Il reste un peu plus de deux ans pour fixer ce nouveau cap

Qu’est-ce que les acteurs de l’ESS ont à dire de spécifique sur les objectifs prioritaires communs vers lesquels il convient de mobiliser la créativité, l’énergie et les ressources des gouvernements et des peuples des cinq continents ?

Quelles actions ces acteurs doivent-ils ou peuvent-ils prendre pour que ces objectifs ne soient pas élaborés par un microcosme éclairé, aussi vaste soit-il, mais soient l’expression d’une maturation citoyenne la plus large possible ?

Comment investir la société de ces questions ?

Comment mettre à profit les réseaux de l’ESS pour faire émerger à partir des réalités sociales, économiques et culturelles disparates qui coexistent à l’échelle mondiale, une demande articulée autour de quelques grands objectifs ?

Comment relayer vers les populations les questions qui se posent, et enclencher un vaste processus participatif qui ne soit pas seulement celui des militants, des associations et des habitués des conférences internationales ?

Pour apporter des éléments de réponse et formuler des propositions, la 6ème édition des RMB comportera

- Des réflexions/élaborations, sous forme de tables rondes et conférences articulées autour de différentes questions

- Une « Agora des projets » dite Project Place, incubateur d’innovations, d’où peuvent émerger un grand nombre d’initiatives et de projets internationaux qui se veulent économiquement, socialement et écologiquement responsables

- Des temps de dialogue avec d’autres acteurs, notamment avec des pouvoirs publics à l’échelle territoriale, afin de favoriser les synergies et de jeter les bases d’une stratégie conjointe de montée en puissance de l’ESS

Ancré dans les réalités de terrain, le Forum des Rencontres du Mont-Blanc est un lieu privilégié pour favoriser les partenariats transfrontières entre entreprises de l’économie sociale et solidaire.

* L’intégralité du texte du Comité scientifique est disponible sur :
- www.rencontres-montblanc.coop/

A propos de l’association des Rencontres du Mont-Blanc

L’association a été fondée en 2004 par des entreprises actrices de l’économie sociale et solidaire (ESS) : Le Groupe Chèque Déjeuner, la Maif, la Macif, le groupe Crédit Coopératif, la Caisse d’économie solidaire Desjardins, le Groupe Esfin-Ides, DSI et Fondaction, rejoints par AG2R La Mondiale et la Matmut, puis par PFAC, (Cameroun), Aqabal (Amérique centrale), IDEAC (République Dominicaine) AMIE (Comores), KAFO JIGINEW (Mali), P&V (Belgique)... L’association des Rencontres du Mont-Blanc rassemble les dirigeants de ces organisations pour accroître la visibilité ? et la reconnaissance internationale de l’ESS, favorisant l’émergence et le partage de projets.

Elle organise tous les deux ans, le Forum International des Dirigeant-e-s de l’Economie Sociale et Solidaire ; il s’agit du plus important rassemblement dans le monde de responsables de coopératives, mutuelles, associations, fondations, « charities », entreprises sociales participatives. Elles invitent également des responsables politiques et syndicaux, des chercheurs et universitaires et des représentants d’institutions internationales.

Le Forum permet ainsi de

- Contribuer au développement des entreprises de l’ESS dans le monde en faisant se rencontrer leurs dirigeants, leur offrant ainsi un espace de co-construction de projets et de collaboration ;

- Interpeller les hauts dirigeants du monde afin de les sensibiliser sur la nécessité ? de promouvoir cette forme alternative d’entrepreneuriat ;

- Changer d’échelle, en devenant partout une référence cardinale, afin que l’ESS contribue puissamment a ? changer le cap de la mondialisation ;

- Faire émerger des projets concrets communs dans le cadre d’une « Project Place ».

Les Rencontres du Mont Blanc (RMB) - Forum International des Dirigeant-e-s de l'Economie Sociale et Solidaire Novembre 2013

Plus d’informations sur : www.rencontres-montblanc.coop

 Rapports ONU 2013

 Rapport sur les objectifs du Millénaire pour le développement

Couverture du Rapport 2013Le Rapport 2013 indique que des progrès importants ont été faits vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Même ceux des objectifs qui n’ont pas encore été atteints restent à portée de main. La réduction de moitié du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté et la généralisation de l’accès à des sources d’eau potable sont déjà réalisées. Les objectifs de VIH, paludisme et tuberculose sont en bonne voie. Par contre, il reste de gros progrès à faire pour réaliser les objectifs de lutte contre la faim, d’accès universel à l’éducation et de développement durable. Le contexte de la crise économique mondiale qui s’est traduite par des millions de chômeurs supplémentaires et a réduit le montant de l’aide au développement pour les pays qui en ont le plus besoin, complique la situation, mais en intensifiant ses efforts, la communauté internationale peut réaliser les objectifs et construire un avenir plus juste, sûr et durable pour tous.

Tous les documents ci-dessous sont au format .pdf PDF.

 Rapport du Groupe de réflexion sur le retard pris dans la réalisation des OMD : « Partenariat mondial pour le développement : le défi que nous devons relever »

Couverture du Rapport 2013
Les pays en développement ont obtenu un plus large accès aux technologies, aux marchés pour leurs exportations, à certains médicaments essentiels et un allègement plus important de la dette, mais la communauté internationale doit réaffirmer son engagement à accroître l’aide et parvenir à conclure un accord commercial multilatéral orienté vers le développement afin d’accélérer la progression vers les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), selon le rapport.

Le Rapport du Groupe de réflexion sur le retard pris dans la réalisation des OMD 2013 permet de suivre de près la mise en oeuvre des engagements énoncés dans le huitième objectif des OMD (Mettre en place un partenariat mondial pour le développement).

Tous les documents ci-dessous sont au format .pdf PDF.

 Rapport 2005 de l’ONU

Objectifs du Millénaire pour le Développement - Rapport ONU 2005Le Rapport a été préparé par un groupe d’experts représentant 25 agences et organisations internationales des Nations Unies, coordonné par le Département des affaires économiques et sociales du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies.

Objectifs du Millénaire pour le DéveloppementLe rapport présente le tableau le plus complet à ce jour des progrès réalisés et du chemin à parcourir dans chacune des grandes régions de la planète, et constitue ainsi la clef de la préparation du Sommet du Millénaire + 5, qui se tiendra du 14 au 16 septembre au Siège des Nations Unies à New York, où les chefs d’État et de gouvernement se réuniront pour discuter des progrès réalisés sur la voie des huit Objectifs du Millénaire pour le développement. Le rapport souligne, entre autres, le lien entre la sécurité environnementale et la réduction de la pauvreté et la relation entre la protection de l’environnement et l’amélioration du taux de couverture de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement et entre la protection de l’environnement et la propagation des maladies infectieuses.

- Objectif 1 Éliminer l’extrême pauvreté et la faim

Le taux de pauvreté est en baisse dans le monde, en Asie surtout. Mais des millions de personnes ont sombré
dans la misère en Afrique subsaharienne, région où les pauvres sont de plus en plus pauvres.
La lutte contre la faim a aussi fait des progrès, mais la lenteur du développement agricole combinée à l’accroissement
démographique s’est traduite par des reculs dans certaines régions. Depuis 1990, des millions
de personnes se sont ajoutées aux affamés de l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud, où la moitié des
enfants de moins de 5 ans sont mal nourris.

- Objectif 2 Assurer l’éducation primaire pour tous

Cinq régions en développement en sont presque à la scolarisation universelle. En Afrique subsaharienne,
moins des deux tiers des enfants vont à l’école primaire. D’autres régions, dont l’Asie du Sud et l’Océanie,
ont encore beaucoup de chemin à faire. Là comme ailleurs, la politique de scolarisation doit s’accompagner
d’un effort tendant à maintenir les enfants à l’école et à dispenser un enseignement de qualité.

- Objectif 3 Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Lentement mais sûrement, l’écart entre les sexes se comble au niveau des inscriptions à l’école primaire dans le monde
en développement. C’est un premier pas sur la voie de l’élimination d’inégalités anciennes. Dans presque toutes les
régions en développement, les femmes sont moins nombreuses que les hommes à avoir un emploi salarié, et encore,
elles sont souvent reléguées dans des travaux précaires et mal payés. Les progrès sont indéniables mais les femmes
n’en sont pas encore à l’égalité de représentation dans les instances les plus élevées du gouvernement, puisqu’elles
n’occupent que 16 % des sièges parlementaires dans le monde.

- Objectif 4 Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans

Les taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans sont en baisse, mais ils ne baissent pas assez vite. Il
meurt tous les ans 1 million d’enfants - 30 000 par jour - pour des raisons que l’on aurait pu éviter ou à cause
de maladies que l’on aurait pu soigner. Le plus souvent, il aurait suffi d’élargir les programmes qui proposent
des solutions simples et bon marché et qui sont déjà en place.

- Objectif 5 Améliorer la santé maternelle

Plus d’un demi-million de femmes meurent chaque année pendant la grossesse ou l’accouchement ; 20 fois
plus sont victimes de lésions ou d’invalidités. Des progrès ont été réalisés en matière de mortalité maternelle
dans les régions en développement mais non dans les pays où la procréation est la plus risquée.

- Objectif 6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

Le sida est devenu la première cause de décès prématurés en Afrique subsaharienne, la quatrième dans le monde. Dans les
pays européens de la Communauté d’États indépendants (CEI) et dans certains pays d’Asie, le VIH se propage à un rythme
alarmant. Les nouvelles thérapies prolongent la vie, mais on ne connaît encore aucun remède au sida et il faut intensifier l’action
préventive dans toutes les régions du monde si l’on veut atteindre l’objectif.
Le paludisme et la tuberculose tuent ensemble presque autant d’êtres humains que le sida et épuisent les économies nationales.
C’est l’Afrique subsaharienne, où redoublent pourtant les efforts de prévention et de traitement, qui enregistre 90 %
des décès dus au paludisme. La tuberculose est en hausse, en partie en conséquence du VIH/sida, mais un nouveau protocole
international de détection et de traitement semble prometteur.

- Objectif 7 Assurer un environnement durable

La plupart des pays ont souscrit aux principes du développement durable, mais cela n’a pas permis d’avancer suffisamment
pour inverser la tendance et l’épuisement des ressources naturelles. Pour atteindre cet objectif, il faudra être plus attentif à la
condition des pauvres, dont la subsistance quotidienne est souvent directement liée aux ressources du milieu, et porter la
coopération mondiale à un niveau sans précédent. L’action entreprise pour empêcher l’appauvrissement de la couche d’ozone
montre qu’il est possible de progresser.
L’eau potable est devenue plus accessible, mais la moitié des populations du monde en développement n’ont toujours pas de
toilettes ni d’autres équipements sanitaires de base. Près d’un milliard de personnes vivent dans des bidonvilles parce que
l’accroissement de la population urbaine va plus vite que l’aménagement des logements et la création d’emplois productifs.

- Objectif 8 Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

La Déclaration du Millénaire est un pacte social mondial : les pays en développement feront davantage pour leur propre
avancement et les pays développés leur fourniront de l’aide, allégeront leur dette et leur offriront de meilleures perspectives
commerciales. Des progrès réalisés sur chacun de ces plans produisent déjà des résultats, mais les pays développés
restent en deçà des seuils qu’ils s’étaient eux-mêmes fixés. Eu égard aux Objectifs, le surcroît d’effort d’aide et d’allégement
de la dette doit s’accompagner de nouvelles ouvertures commerciales, d’une accélération des transferts de technologie
et de l’amélioration des perspectives d’emploi offertes aux cohortes de plus en plus nombreuses des jeunes du monde
en développement.

- Télécharger le rapport (PDF, 45 pages)

- SOMMET DU MILLÉNAIRE + 5


Le 23 septembre 2013, le Secrétaire général organisera un Forum de haut niveau pour accélérer la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et contribuer aux délibérations de l’Assemblée générale les 24 et 25 septembre.

Le forum se concentrera sur des exemples concrets pour ’intensifier de nouvelles opportunités de réussite. L’accent sera mis sur la méthodologie, pour savoir comment renforcer les partenariats entre les diverses initiatives du Secrétaire général, telles que « Toutes les femmes, tous les enfants », « L’énergie durable pour tous », « L’éducation avant tout », « Défi Faim zéro », l’initiative « Renforcer la nutrition », et l’appel à l’action sur l’assainissement.

Les chefs d’État et de Gouvernement, le Président de l’Assemblée générale, les dirigeants d’entreprises, des philanthropes et des dirigeants de la société civile, ainsi que des hauts dirigeants de l’ONU et de la Banque mondiale, présenteront leur vision pour atteindre ces objectifs.

L’évènement a eu lieu au Conseil de tutelle, au Siège des Nations Unies à New York

- www.un.org/fr/millenniumgoals/


Article lu 7092 fois

lire aussi :
  • L’Afrique qui bouge
  • L’Economie Sociale et Solidaire, une réponse aux enjeux internationaux
  • Les Rencontres du Mont-Blanc 2009 : le Davos de l’Economie Sociale et Solidaire internationale
  • Sommet des Nations Unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement : la société civile se mobilise
  • Collectif pour une Transition Citoyenne
  • Forum Mondial Convergences : vers un monde équitable et durable
  • Déclaration finale de la société civile : l’eau n’est pas une marchandise, c’est le bien commun de l’Humanité et du Vivant
  • Etats généraux de l’Economie Sociale et Solidaire
  • Les Objectifs mondiaux en faveur du développement durable (ODD)


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9838552

    53 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable