CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat > Elections présidentielles

Le Manifeste de l’Express pour préserver la Planète

Les 25 propositions sur lesquelles l’Express s’engage ...

mercredi 20 décembre 2006
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

LEXPRESS.fr a recueilli les propositions de ses invités et des internautes pour répondre à "l’urgence écologique". Elles ont servi à composer un manifeste, que L’Express a soumis à la signature des principaux présidentiables.



En insistant sur la modification non pas de nos comportements individuels, ce qui demeure nécessaire, mais des politiques publiques.

Nous avons reçu près de 500 idées, parmi lesquelles une quarantaine ont été publiées en ligne. Environ 10 000 personnes ont consulté ces pistes, qui ont suscité quelque 700 commentaires.

A partir de ces suggestions - et en apportant nos idées - nous avons rédigé ce manifeste, dont les 25 propositions ont été soumises aux principaux présidentiables. Comme l’a écrit sur notre blog le réalisateur Luc Besson : « L’environnement ne doit pas être au cœur de la campagne, il doit être au sommet. »

Vous pouvez vous aussi signer ce manifeste, en cliquant ICI.

Politique internationale : pour un droit d’ingérence environnemental

1 Créer un droit mondial de l’environnement
« Quelques pays, si volontaires soient-ils, ne pourront pas tout régler tout seuls. Les problèmes sont planétaires. Les solutions aussi. »
Harlem Désir, député européen, vice-président du groupe socialiste au Parlement européen.

2 Permettre à l’ONU d’intervenir en cas de désastre écologique
« Pour aider les pays à sauver leurs sanctuaires naturels, trop souvent pillés faute de moyens de protection efficaces. »
Philippe Torreton, acteur.

3 Créer un corps de casques bleus de la mer
« Pour garantir un partage équitable à long terme des ressources marines, tout en préservant l’intégrité et la pérennité de la vie océanique. »
Jacques Perrin, réalisateur, et son collaborateur François Sarano.

Équipement-consommation-échanges : pour des normes strictes et une consommation responsable

4 Favoriser les constructions écologiques
« Pourquoi continuer à installer de coûteux convecteurs et climatiseurs, alors que l’on sait construire des maisons économiques et écologiques grâce à l’architecture bioclimatique ? »
Marion Festraëts, journaliste à L’Express.

5 Donner plus de pouvoir aux associations environnementales
« On pourrait prévoir, pour chaque grand projet, le financement d’une contre-expertise indépendante qui serait commanditée à la discrétion des associations environnementales. »
Bernard Uguen, internaute.

6 Créer une filière de distribution pour les produits durables
« Il s’agit de mettre à la disposition du consommateur non pas uniquement des produits biologiques ou équitables, mais également des marchandises dont le processus de fabrication intègre en amont une démarche de développement durable. »
Bettina Laville, membre du Conseil d’Etat, fondatrice du Comité 21 et présidente de l’association Vraiment durable.

7 Généraliser l’ « éthiquetage » des produits
« Les informations présenteraient non pas la performance environnementale globale de l’entreprise, mais des éléments tangibles et précis sur les impacts écologiques et sociaux pertinents du produit qui vous intéresse, un peu comme une étiquette nutritionnelle. »
Elisabeth Laville, fondatrice et directrice d’Utopies.

8 Repenser les emballages
« Promouvoir la vente sous forme de recharges. Aujourd’hui, nous achetons plus d’emballages que de matières premières. »
Laurent Averlant, un internaute.

9 Faire connaître les émissions de co2
« Faire connaître à chacun la quantité de gaz carbonique émise lors de toute action de consommation, pour pouvoir choisir lucidement de l’éviter. »
Jacques Attali, professeur, écrivain, conseiller d’Etat honoraire, conseiller spécial auprès du président de la République de 1981 à 1991, chroniqueur à L’Express et blogueur sur Lexpress.fr.

10 Développer largement les marchés de quotas individuels de co2
« Celui qui fait l’effort d’émettre moins de CO2 serait récompensé financièrement en ayant le droit de vendre ses quotas. »
Dominique Perben, ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer.

Fiscalité : pour une taxation plus juste écologiquement

11 Faire payer le ramassage des ordures au poids
« Certaines expérimentations de facturation des services de collecte des déchets en fonction du poids ont été de réels succès, en Alsace notamment. »
Martin Hardy, un internaute.

12 Mettre en place une fiscalité plus favorable au mécénat environnemental
« Si la fiscalité sur le mécénat était plus incitative, par exemple en doublant le plafond de déduction pour le faire passer à 1% du chiffre d’affaires, les associations de protection de l’environnement auraient moins de difficultés à trouver des fonds pour financer leurs actions. »
Isabelle Susini, responsable environnement chez Patagonia Europe.

13 Rétablir la vignette automobile« De la même façon que le transport de marchandises par poids lourds devrait se payer à son juste prix, en intégrant l’ensemble des coûts indirects, la vérité des prix doit s’appliquer à l’automobiliste. »
Nicolas Hulot (extrait, avec son accord, de son Pacte écologique).

Sensibilisation : pour une meilleure information sur notre environnement

14 Établir un classement national des communes selon des critères écologiques définis
Laurent Chapier, internaute.

15 Proposer une « minute d’information quotidienne » à la télévision
Laurent Nagel, internaute.

16 Organiser une journée d’action pour la terre
« Pour l’ensemble de la planète, organiser le 20 ou le 21 mars, équinoxe de printemps, une véritable journée d’action pour la Terre. On en profiterait pour établir le bilan écologique de l’année écoulée et multiplier les actions vertes. »
François Bongars, internaute.

17 Instaurer un service national écologique
« Ce service permettrait de sensibiliser les jeunes Français à l’humanitaire et à l’écologie. »
Michel B., internaute.

18 Inscrire le thème « consommation et citoyenneté » dans les programmes scolaires
« Les écoliers, acteurs de premier plan de la consommation, en même temps qu’ils acquièrent les réflexes de lecture ou de calcul, ont pleine conscience du pouvoir qu’ils exercent et sont mûrs pour en percevoir les enjeux. »
Tristan Lecomte, fondateur d’Alter Eco.

Recherche : pour une plus grande inventivité en matière de recherche environnementale

19 Venir en aide aux zones méditerranéennes les plus touchées
« Il faut prévoir la situation où de longues périodes de sécheresse suivront des périodes de pluies diluviennes. Je propose de créer pour les zones méditerranéennes les plus touchées un Réseau thématique de recherche avancée (RTRA), structure permise par la loi-programme sur la recherche, en vue de définir les priorités d’action. »
Pierre Laffitte, sénateur (Rassemblement démocratique et social européen) des Alpes-Maritimes, auteur d’un rapport parlementaire sur les dangers du réchauffement climatique.

20 Créer un concours Lépine écolo
« Ce prix pourrait récompenser à l’échelle nationale l’invention la plus pertinente. »
Michèle Escrivant, internaute.

Transports-Énergie : pour des transports plus écologiques et pour le développement des énergies alternatives

21 Instaurer une redevance sur les camions, pour financer les autres modes de transport du fret
« Du coup, la taxe à l’essieu, qui n’est payée que par les transporteurs français, peut être supprimée. »
Nathalie Kosciusko-Morizet, députée (UMP) de l’Essonne, coauteuredu rapport parlementaire français sur l’effet de serre publié en avril 2006.

22 Développer l’éolien
« Il faut développer l’énergie du vent en France en permettant aux collectivités locales d’investir dans la construction d’éoliennes. »
Yann Arthus-Bertrand, photographe.

23 Favoriser la production locale d’énergie pour limiter les inconvénients liés à son transport
François-Xavier Méry, internaute.

Agriculture : pour une agriculture « raisonnée et raisonnable »

24 Réduire l’utilisation de pesticides
« Il faut mettre en place en France un plan de réduction de l’utilisation des pesticides, avec des objectifs chiffrés, de l’ordre de moins 50% en dix ans. »
François Veillerette, président du Mouvement pour le droit et le respect des générations futures.

25 Changer la pac
« Il faut changer la politique agricole commune [PAC], pour redistribuer à ceux qui font de l’agriculture raisonnée et raisonnable. »
Michel Maillé, internaute agriculteur.

Vous pouvez vous aussi signer ce manifeste, en cliquant ICI.

Article lu 2369 fois



forum

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10372332

45 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable