CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Finance - Contribution Economique
du 24 au 26 Septembre 2014 au Havre

LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

L’économie change, changeons l’économie

samedi 27 septembre 2014
Posté par Cyrille , MarinePeri

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Alors que le règne de l’urgence domine l’économie et la société dans son ensemble, le Réseau de l’économie positive, initié par le Groupe PlaNet Finance, est né d’une conviction : la nécessité de restaurer la priorité du long-terme dans nos décisions et actions. Pourquoi ? Parce que c’est l’unique moyen de relever les défis économiques, écologiques, technologiques, sociaux et politiques qui attendent le monde d’ici 2030.

Pour mettre en place une société positive, qui réoriente l’économie vers la prise en compte de l’intérêt des générations suivantes, le réseau fédère, sensibilise et pense le monde d’aujourd’hui et les solutions de demain. En réunissant plusieurs fois par an dans le cadre de LHFORUM des chefs d’entreprises, directeurs d’ONG, entrepreneurs sociaux, penseurs, artistes et citoyens porteurs d’idées et de projets innovants et durables.

En favorisant l’émulation entre experts lors de session de réflexion sur des enjeux mondiaux. En produisant des analyses et en construisant des outils de mesure pour une meilleure appréhension et compréhension du monde. En donnant à voir et à comprendre l’économie positive, à travers des manifestations artistiques et initiatives pédagogiques.

Initié en 2012 en France, le Positive Economy Forum se déploie aujourd’hui à l’échelle internationale : Italie, Québec, etc.



Hubert REEVES au LH FORUM 2014

"Plus de la moitié des espèces vivantes pourraient disparaître d’ici la fin du siècle"

Hubert Reeves

LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

 Retour en images sur le Positive Economy Forum 2014

Cette 3ème édition du LHFORUM – Positive Economy Forum au Havre a réuni en l’espace de 3 jours, 5580 participants, 150 intervenants venus du monde entier, 30 ateliers de réflexion avec 400 experts et 3,7 millions de personnes sur les réseaux sociaux.

Hubert Reeves, « Nous dépendons de notre comportement face à la nature. »

- Plus de vidéo sur ecoplus.tv

Qu’est - ce que l’économie positive ?

"L’économie positive est une économie au service des générations futures, qui favorise une croissance responsable, durable et inclusive, respectueuse de l’environnement et au service de la société. L’économie positive est véritablement le cœur de l’économie de demain ; c’est à la fois ce qui est en train de pousser dans le sous-terrain de la société planétaire et l’élément fondamental de réponse aux grandes crises que nous vivons aujourd’hui"

Jacques Attali

 Edition 2014

Le LH FORUM / POSITIVE ECONOMY FORUM a fermé ses portes.
- 5580 participants
- 500 intervenants
- 1000 participants du Forum des Lycéens
- 10 ateliers qui se prolongeront dans l’année
- 7000 tweets ayant permis de toucher plus de 3,75 M personnes dans le monde

LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

 « La loi du vivant d’abord »

Lu dans la presse du Havre, un entretien avec le grand astrophysicien franco-canadien, Hubert REEVES, président d’« Humanité & Biodiversité », qui était au LH Forum.

Entretien avec le grand astrophysicien franco-canadien, Hubert REEVES, président d'« Humanité & Biodiversité », qui était l'invité du LH Forum 2014

À l’échelle des poussières, minuscules poussières d’étoiles que nous sommes, comment regardez-vous l’économie, celle des pays développés, celles des pays en développement qui l’ont pour modèle ?

« Le grand problème est commun à tous les pays : c’est leur gestion uniquement à court terme. La loi du marché oublie la loi pourtant incontournable pour la pérennité d’Homo sapiens : celle du vivant sur laquelle tout repose, y compris l’économie. La transition énergétique occupe tout l’espace. On l’a constaté dans les deux discours concordants du Premier ministre et du président de la République. L’érosion de la biodiversité n’est pas prise en considération et donc on va dans le mur. Car toute l’économie repose sur la bonne santé du vivant dont nous dépendons en tout : nourriture, habillement, travail, loisirs... L’association Humanité & Biodiversité que je préside résume ainsi : « Financer la recapitalisation écologique et les capacités d’action de l’Agence Française pour la Biodiversité est une priorité incontournable ». Humanité et Biodiversité a porté dans plusieurs enceintes et auprès de différents interlocuteurs publics la nécessité de chiffrer les besoins financiers en faveur de la biodiversité et de dessiner une « trajectoire » de financement semblable à celle qui est en train de s’élaborer pour la transition énergétique. Il importe que la piste des financements innovants en faveur de la biodiversité soit réintroduite dans la réflexion collective. Notre association y contribuera ».

Faut-il vite, changer de regard, de logiciel ?

«  ll faut se hâter. Mais rien n’est respecté si la décision n’est pas partagée par l’ensemble de la société. Il faut du consensus. C’est difficile quand la culture du conflit a duré si longtemps. Et bien sûr, ce serait réconfortant que les compromis s’effectuent entre les pays européens pour que tous soient alliés au lieu d’être rivaux… »

Vous nous dites qu’il y a du péril ? Peut-on le surmonter ?

« Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve » a dit le poète. Qui est persuadé que ce qui sauve peut l’emporter se doit d’agir. Et déjà beaucoup d’initiatives sont prises. Notre intelligence est à mettre au service de cette métamorphose dans nos comportements ».

Dans une récente prise de position, vous rappelez que sécurité et profit ne font pas bon ménage. Sans nécessairement parler de cas particulier, pouvez-vous nous redire pourquoi ?

« C’est le drame de Fukushima en mars 2011 qui m’a amené à cette conclusion. Comment et pourquoi sinon pour garantir un profit maximum, le Japon a-t-il construit des centrales nucléaires en zone sismique avec, comme seule protection, un mur de six mètres de hauteur alors que les vagues peuvent atteindre 30 mètres ? S’il l’ignorait avant le tsunami de 2004, immédiatement après ce mur aurait dû être surélevé... et d’autres mesures prises. Quel motif a empêché ces investissements sinon l’amputation des bénéfices ? Pour moi, la sécurité de telles installations doit être constamment privilégiée tant les conséquences de négligences sont catastrophiques au-delà des générations actuelles  ».

Vous êtes l’invité du forum de l’économie positive. Les deux termes sont-ils selon vous compatibles ?

« Je ne suis pas économiste mais « positiver » est le moteur de ma démarche. Alors, pour moi, une économie réellement au service des humains est positive. Débattre et faire avancer de telles idées est une bonne chose... si cela débouche sur une appropriation du concept, au-delà de la grand-messe… »

Vite penser autrement, agir tout de suite, changer tout... Quelle est votre priorité ?

« Priorité à l’obligation d’informer aussi de la situation de crise écologique actuellement occultée. lI s’en suit une obligation de réformer ensemble en ayant comme obligation de ne pas penser qu’à nous mais à nos enfants et à leurs enfants…  »

L’exploration spatiale est en panne. Les fusées lancent des satellites... Comment selon vous, l’exploration de ce qui nous entoure peut-elle se concevoir ?

« Les satellites de création humaine sont des outils auxquels il ne faut pas renoncer. Quand nous utilisons nos technologies pour connaître les résultats de notre action sur la nature, c’est alors une source de renseignements précieux qui incitent à réviser notre attitude ».

PROPOS RECUEILLIS PAR CHRISTOPHE PRETEUX

 Quelles propositions pour une économie positive ?

LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

 Edition 2013

Jacques Attali a remis samedi 21 septembre à François Hollande un rapport sur l’"économie positive", qui prône un "capitalisme patient", soucieux de davantage prendre en compte le long terme qu’aujourd’hui, dominé par la "tyrannie du court terme" : CDURABLE.info diffuse ce rapport de 238 pages, en introduction du LH Forum.

A l’initiative du Groupe PlaNet Finance et avec le soutien de la Ville du Havre, le LH Forum revient du 25 au 27 septembre. Ce forum, qui s’inscrit dans un mouvement plus large, le Mouvement pour une économie positive et responsable, est le premier et le seul sommet d’importance sur ce sujet. Il a pour objectif de rassembler plus de 500 participants internationaux de très haut niveau – experts reconnus, dirigeants d’entreprise, d’ONG, leaders du monde universitaire, de la politique et du monde syndical - autour de la création d’une économie plus vertueuse, équilibrée et juste, qui replace l’homme et ses valeurs au cœur du système productif.

Le Mouvement pour une économie positive, lancé en 2012, vise à fédérer celles et ceux qui souhaitent redonner du sens à l’économie en faisant du profit un moyen et non une fin au service de l’homme et de la planète. A l’occasion de la deuxième édition du LH Forum, une liste de 19 premiers intervenants sur un total de 150 est dévoilée parmi lesquels des économistes internationaux, des entrepreneurs sociaux, des dirigeants d’entreprises, des dirigeants d’ONG, des créateurs d’entreprises innovantes et des institutionnels.

Jacques Attali réunit les plus grands experts pour réfléchir à une économie plus positive

Afin d’animer, accompagner, promouvoir et dynamiser les différents débats dédiés à l’économie positive, le Mouvement de l’Economie Positive réunira au LH Forum 150 intervenants de haut niveau, français et internationaux, parmi lesquelles près de 40% d’experts internationaux mais aussi des représentants du gouvernement et des pouvoirs publics. En voici quelques noms :

- Joseph E. Stiglitz, économiste, Prix Nobel d’économie
- Jeremy Rifkin, économiste, auteur de la Troisième Révolution Industrielle
- Gérard Mestrallet, Président Directeur Général de GDF Suez
- Eric Brac de la Perrière, Directeur Général Eco-Emballages
- Michel Barnier, Commissaire européen au Marché intérieur
- Antonio Meloto, fondateur de l’ONG Gawad Kalinga
- Edouard Philippe, Maire du Havre
- Salman Khan, Fondateur, Khan Academy
- Paul Jorion, économiste
- Tom Szaky, fondateur de Terra Cycle
- Pierre Moscovici, Ministre de l’Economie et des Finances
- Jamil Abu-Wardeh, producteur de stand up comedy au Moyen Orient
- Nicole Notat, Présidente, Vigeo
- Jean-Louis Etienne, explorateur
- Tristam Stuart, réalisateur de Global Gâchis
- Antonin Léonard, Fondateur, OuiShare
- Caroline Sost, Fondatrice, Living School
- Christian de Boisredon, Fondateur, Sparknews
- Henri Lachmann, Président du Conseil de Surveillance, Schneider Electric

Ils seront au rendez-vous le 24, 25, 26 et 27 septembre 2013 à l’occasion de la deuxième édition du LH FORUM au Havre et plus de 3 000 participants venant du monde entier, tous rassemblés autour de la recherche d’une économie plus durable, plus juste, plus équilibré.

PNG - 185.8 ko
LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

 Pour une économie positive

Attali remet un rapport à Hollande de 45 propositions sur l'"économie positive" - © Le HuffPost/AFP

Jacques Attali a remis samedi 21 septembre à François Hollande un rapport sur l’"économie positive", qui prône un "capitalisme patient", soucieux de davantage prendre en compte le long terme qu’aujourd’hui, dominé par la "tyrannie du court terme" : ci-dessous le rapport de 238 pages

Mais qu’est-ce que l’économie positive ?

Il s’agit d’un mouvement qui vise à replacer l’humain au coeur de l’économie et du monde tel qu’il est en train de se transformer. C’est un mouvement qui s’active autour de trois valeurs essentielles : l’innovation, la citoyenneté et la responsabilité.

Un avant-goût du programme de l’événement :

Le LH Forum est un événement international qui favorise le partage des expériences et la réflexion sur la façon de mettre en oeuvre une économie plus juste, solidaire, respectueuse de l’homme et de l’environnement. C’est un lieu débats et de rencontres entre des acteurs de la vie publique, des entreprises, des associations, des ONG.

PNG - 181.5 ko
LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

Les inscriptions pour le forum sont ouvertes :

PNG - 277.2 ko
LH Forum : Le mouvement pour une économie positive et responsable

- S’inscrire au LH Forum 2013 de l’économie positive et responsable

Nouveautés de la seconde édition du Forum :

- Le Forum des enfants : Action de sensibilisation et de mobilisation des enfants du Havre.
- Les Workshops de l’économie positive : Thématiques sur le quotidien et l’économie sur les lieux emblématiques du Havre.
- Le Carrefour de l’Economie Positive : Plate-forme de rencontre entre les principaux acteurs de projets éthiques.
- Le Positive Book : Ouvrages de référence sur l’économie positive.
- "Visions d’Avenir" : Concours international de l’économie positive.

 Le Mouvement pour une économie positive :
promouvoir une économie au service de l’homme et de la planète

La crise économique et sociale qui frappe la grande majorité des pays industrialisés est plus qu’une simple crise ; il s’agit d’une mutation en profondeur de nos modèles de création de richesse qui doit être l’occasion de prendre conscience des limites du système actuel orienté vers la maximisation du profit, le court-termisme et l’individualisme. Une réflexion sur les valeurs fondatrices de nos sociétés, notre rapport au temps, à nous mêmes, aux générations futures et nos modes de développement est nécessaire pour faire émerger un nouveau paradigme économique plus juste, équilibré et responsable : une économie dite "positive" dans laquelle les richesses créées ne sont pas une fin en soi, mais un moyen pour servir des valeurs supérieures, éthiques, altruistes ; une économie qui intègre un horizon de temps long, qui replace l’homme au coeur de ses objectifs, un modèle éminemment inclusif au service de l’économie réelle. L’économie positive, c’est aussi et prioritairement un autre regard sur la transmission des savoirs, la formation des décideurs de demain, la nécessité de mettre un terme à la prédation des ressources naturelles, de respecter la biodiversité en inventant de nouvelles solutions énergétiques, de repenser la gestion des biens communs comme l’eau... Ces objectifs de soutenabilité et de durabilité doivent être partagés par tous, entreprises, Etats et citoyens dans les pays développés comme ceux en développement. Car derrière l’exhortation à sauver la planète, il faut comprendre l’urgence à sauver l’humanité.

Né du désir de redonner du sens à l’économie, le Mouvement pour une économie positive a pour ambition de rassembler ceux et celles qui réfléchissent et agissent d’ores et déjà dans le sens d’une autre économie- dirigeants d’entreprises, entrepreneurs sociaux, économistes, partenaires sociaux, citoyens ... - d’élaborer de nouveaux concepts et modèles économiques, d’incuber et de promouvoir des initiatives innovantes contribuant au financement des entreprises de toute taille, créatrices de valeur et d’emplois. Il cherche à valoriser les relations durables, le partage des savoirs et les démarches collaboratives s’appuyant sur les formidables énergies des acteurs économiques, institutionnels, académiques, culturels, associatifs et de la société civile.

 Edition 2012

 Vers une économie positive et responsable

Parce que notre système économique mondial est remis en question, il est essentiel de donner à voir l’économie sous un jour nouveau, une économie différente ne recherchant pas la seule maximisation du profit. L’un des objectifs du LH Forum est de partager avec le plus grand nombre des initiatives innovantes d’acteurs économiques, financiers, institutionnels et académiques ayant déjà mis en œuvre des projets et réalisations au service de la société et des individus. C’est avec cette conviction que PlaNet Finance, première organisation globale de microfinance dans le monde, cofondée par MM. Jacques Attali et Arnaud Ventura, lancera à l’occasion du LH Forum le Mouvement de l’économie positive et responsable : une économie au service de la société, des individus et de leurs projets, réconciliée avec son environnement.

www.lh-­forum.com

 Un forum d’exception

Le LH Forum, sous le haut patronage de Monsieur le Président de la République française, François Hollande, a pour ambition d’être le rendez-vous mondial de l’économie positive et responsable. Pour permettre à ce nouveau modèle économique de prendre toute la place qu’il mérite en termes médiatiques et stratégiques, le LH Forum réunira des dirigeants, décideurs et personnalités économiques durant deux jours, les 13 et 14 septembre, pour échanger, partager, formuler des recommandations d’actions et définir ensemble les prochaines étapes pour la mise en œuvre d’une économie positive et responsable.

Les déclinaisons du Mouvement de l’économie positive et responsable
Le Mouvement de l’économie positive et responsable s’articulera à partir de septembre 2012 autour de plusieurs expressions incarnant la philosophie de l’économie positive.

- Le LH Forum, grande conférence qui s’articulera de manière dynamique autour d’une série d’interventions courtes et percutantes de 20 minutes par des personnalités de premier plan, telles que John Bird (Fondateur, Big Issue), Arnaud Mourot (Directeur général, Ashoka Europe), Gérard Mestrallet (Président Directeur général, GDF Suez), Bernard Lietaer (économiste), François Chérèque (Secrétaire général, CFDT), Henri Lachmann (Président du Conseil de surveillance, Schneider Electric), Jeremy Black (Président, Sambazon), Douglas Riboud et Justin Guilbert (Fondateurs, Harmless Harvest), Jean- Louis Etienne (explorateur), Sebastiao Salgado (artiste-photographe), ou encore João Proença (Secrétaire général, UGT-Portugal), qui participent aujourd’hui à l’émergence d’un nouveau modèle économique. Ces interventions seront suivies de débats avec des contradicteurs, notamment des représentants d’ONG.

-  Une exposition : tour du monde de la photographie de l’économie positive et responsable. A l’occasion du LH Forum et du lancement du Mouvement de l’économie positive et responsable, le projet «  Inside Out », initié par l’artiste JR, investira les rues du Havre avec des portraits d’hommes et de femmes, acteurs de l’économie positive dans le monde.

- Un concours international du Mouvement de l’économie positive et responsable associant des universités et grandes écoles internationales Les étudiants, futurs décideurs et acteurs de l’économie positive et responsable, sont invités à participer à un concours international qui récompensera des projets concrets, innovants et durables.

- Des débats citoyens : parallèlement à la tenue du LH Forum qui vise à favoriser les échanges entre professionnels, praticiens et leaders d’opinion, la Ville du Havre consacre un certain nombre de lieux publics emblématiques à des rencontres et débats pour les habitants de la région havraise, les représentants de la société civile et des figures de l’économie positive et responsable.

 Vidéo

- Présentation du LH Forum

- Interview de Jacques Attali

- Interview de Arnaud Ventura

- Interview de Edouard Philippe

 Compte Rendu ICDD

Association Innovation Citoyenne et Développement Durable (ICDD) ICDD était au lancement du Mouvement pour une économie positive

ICDD s’est rendu les 13 et 14 septembre dernier au Havre pour assister au lancement du Mouvement pour une économie positive. Cet événement, qui a rassemblé plusieurs centaines de participants autour de plus de 70 intervenants, a été conçu par Planet Finance sous l’impulsion conjointe de Jacques Attali et d’Arnaud Ventura (co-fondateur et vice-président de Planet Finance).

Lancement du « Mouvement pour une économie positive »

Dès l’ouverture, l’annonce a été faite du lancement du « Mouvement pour une économie positive » (celle qui ne se contente pas de faire du profit à court terme, mais qui tend à optimiser la valeur pour l’ensemble des « parties prenantes », soucieuse de construire un « progrès global à la fois économique, écologique et sociétal, tant au niveau local que national, et intégrant les exigences d’éradication à terme des fractures sociales pour l’ensemble de l’humanité.

D’emblée ce Mouvement a reçu, en direct de l’Elysée (par vidéo conférence) le soutien explicite de François Hollande, demandant à Jacques Attali de lui remettre pour l’an prochain un rapport sur l’avancement de cette « économie positive » et sur les conditions de son développement.

Les deux journées, particulièrement intenses et bien rythmées, se sont déroulées tantôt en « salle plénière », tantôt en deux sessions séparées, les conférences magistrales alternant et des témoignages d’acteurs de terrain, et les exposés et tables rondes entrecoupées de nombreuses et courtes vidéos montrant des réalisations très concrètes : nous n’étions pas dans le « virtuel »…

Les principaux thèmes développés :

- 1. La nécessité de faire émerger une nouvelle économie, « positive et responsable  »
- 2. Approfondissement des réflexions sur «  l’économie actuelle comme elle va » et quelques propositions.
- 3. Quel rôle peuvent jouer les grands groupes dans l’émergence de cette nouvelle économie ?
- 4. Comment des initiatives « d’un nouveau type » s’impliquent-elles face aux défis environnementaux ; quel soutien peut- on leur apporter ?
- 5. Y a-t-il une place pour « l’argent responsable » : fonds d’investissements responsables et micro finance.
- 6. Villes, territoires et mobilité durable.
- 7. La question énergétique
- 8. Entreprendre pour résoudre des problèmes de société : festival de témoignages d’entrepreneurs inspirés, obstinés et efficaces. Passionnant !

Sommaire :

Principaux enseignements des exposés de fond

  • Sur la nécessité d’un nouveau modèle économique, page 3
  • Réflexions sur «  l’économie actuelle comme elle va » et quelques propositions, page 4
  • Quel rôle peuvent jouer les grands groupes ? page 6
    Un nouveau monde est en marche
  • Comment des initiatives « d’un nouveau type » s’impliquent-elles face aux défis environnementaux ? page 7
  • Une place pour « l’argent responsable » : fonds d’investissements responsables et micro finance…, page 8
  • Villes, territoires et mobilité durable, page 10
  • La question énergétique page 10
  • festival de témoignages d’entrepreneurs inspirés, obstinés et efficaces., page 11
    Conclusion, page 15

Extrait

Peut-on imaginer un nouveau paradigme ? Pour Jacques Attali, il semble que nous assistions actuellement à l’émergence d’une nouvelle économie dont l’élément fondamental consiste à apporter des réponses aux grandes crises que nous connaissons aujourd’hui.

Le système actuel se heurte à des limites profondes : non seulement parce qu’elle ne fait rien face aux enjeux de réduction drastique des ressources de la planète, mais parce que la pauvreté reste un problème majeur dans le monde, et qu’il ne se réduit pas, et que les dettes s’accumulent et pèseront de plus en plus sur les générations futures.

Ce système conduit chacun à « tenter de s’en sortir pour lui-même » et exacerbe les égoïsmes. Le principe de Milton Friedman « la seule responsabilité des entreprises, c’est de faire des profits  » ne conduit nulle part ; il faut revenir à Adam Smith : « si l’égoïsme est la règle de nos sociétés, le bien être de chacun est déterminé par la richesse des autres ! ». L’intérêt durable de chacun est dans le bonheur des autres : nous avons tous intérêt à ce que tout le monde aille bien. Il y va de notre prospérité, mais aussi de notre sécurité…et de notre bonheur de vivre !
D’où l’intérêt d’un modèle économique fondé sur l’altruisme et non plus sur l’égoïsme, un modèle qui crée de la valeur pour l’actionnaire, certes, mais aussi pour toutes les parties prenantes, salariés, partenaires, clients et citoyens dans leur ensemble. Pour que ce nouveau modèle émerge, il faut l’identifier (il est déjà ici ou là, dans les mutuelles (pas toutes !), les associations (pas toutes !), les coopératives (pas toutes !), dans les «  entreprises sociales et solidaires  » qui se développent rapidement actuellement, dans certaines entreprises financières ; au sein même des grands groupes, des formes nouvelles d’activités responsables alternatif se développent : il faut prendre la mesure de ces nouveaux développement et voir comment le faire croître rapidement et qu’il devienne de plus en plus prégnant dans l’ économie globale.

Le Mouvement de l’économie positive va donc se développer sur 6 axes :

- Se définir elle-même, par des critères précis et quantifiables
- Partager les bonnes pratiques
- Mesurer son impact sur l’économie globale
- Imaginer et proposer les incitations financières et fiscales nécessaires à son développement
- Dénoncer les récupérations et détournements
- Proposer un cadre juridique permettant le développement de cette nouvelle économie sur le long terme

Les initiatives de la « nouvelle économie » ne sont pas une spécificité française : celle-ci se développe un peu partout dans le monde (c’est la démonstration qui sera faite durant ces deux jours) : D’où l’idée d’un rapport annuel mondial sur l’économie positive qui est désormais officiellement demandé par François Hollande à Jacques Attali.

- Compte-rendu succinct du « LH Forum »

Source  : ICDD Innovations Citoyennes et Développement Durable

Lire aussi  : L’association ICDD présente RIC 2012 : les Rencontres de l’Innovation Citoyenne

 Le Havre, terre d’accueil de l’économie positive et du LH Forum

Le Havre a toujours su relever les défis de l’Histoire. Celui de la reconstruction d’abord, couronnée en 2005 par le classement de son architecture au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ; celui de la transition industrielle ensuite, en repositionnant son cœur d’activité sur le secteur porteur des énergies renouvelables, via notamment l’implantation prochaine d’une filière de l’éolien off shore.

Premier port de France pour le commerce extérieur, plateforme multimodale au carrefour des grandes voies de communication de l’ouest-européen, le Havre fait en outre preuve d’un dynamisme qui s’illustre par les nombreux projets d’envergure dont elle est au cœur : le Grand Paris, qui consacrera le Havre comme le port de la capitale ; la future ligne à grande vitesse Paris - Rouen - Le Havre ; le renouveau architectural du centre-ville ; les grands projets artistiques et culturels.
Le Havre est donc un territoire symbolique et en effervescence. Son histoire illustre concrètement la réussite de changements portés par une volonté commune de faire évoluer la société.

Son maire actuel, Edouard Philippe, a désiré inscrire la ville dans une perspective durable, en faisant du bassin du Havre un territoire d’accueil pour les initiatives et réflexions portées par une nouvelle vision de la finance, de la société et de ses valeurs. A l’heure où l’économie doit elle aussi se réinventer, le Havre apparaît ainsi comme l’hôte naturel de la 1ère édition du LH Forum.

 A propos du groupe PlaNet Finance

Le Groupe PlaNet Finance est un des leaders mondiaux de l’économie positive et responsable. Depuis presque quinze ans, il oeuvre pour favoriser l’accès des populations défavorisées aux services financiers, améliorant ainsi leurs conditions de vie de manière durable par leur inclusion dans le système économique. Le Groupe PlaNet Finance contribue ainsi au développement du secteur de la microfinance par la mise en place de produits et de services spécifiques pour répondre aux besoins de ces populations qui souffrent de leur exclusion du système. Il agit dans les pays en développement, mais aussi dans les banlieues françaises. Avec une présence internationale dans plus de 80 pays, le Groupe Planet Finance est aujourd’hui reconnu comme un acteur majeur de la lutte contre la pauvreté. Il a été fondé par Jacques Attali et Arnaud Ventura en 1998.

- www.planetfinancegroup.org


ICDD s’est rendu les 13 et 14 septembre dernier au Havre pour assister au lancement du Mouvement pour une économie positive. Cet événement, qui a rassemblé plusieurs centaines de participants autour de plus de 70 intervenants, a été conçu par Planet Finance sous l’impulsion conjointe de Jacques Attali et d’Arnaud Ventura (co-fondateur et vice-président de Planet Finance).

CR_LH Forum_Lancement pour une économie positive


Article lu 39356 fois

lire aussi :
  • 365 initiatives pour réinventer notre Monde
  • Lancement de l’Institut de l’économie circulaire
  • Opportunités du changement climatique et développement durable de la France
  • DevHope : le réseau social du développement solidaire et citoyen
  • Consommation collaborative :
    entre tradition et modernité
  • Financer la transition écologique et énergétique
  • OuiShare : la Communauté des Acteurs de l’Economie Collaborative
  • Business as unusual : qu’est-ce que la lucrativité limitée ?
  • Comment l’ESS tire l’emploi en France
  • Commerce équitable et finance solidaire


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9843775

    55 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable