CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Finance - Contribution Economique
Les Ateliers de la Terre présentent la 8ème édition du Forum International pour un développement durable

Global Conference 2013 : réussir la transition

Du 3 au 5 juin 2013 à l’UNESCO-Paris en partenariat avec CDURABLE.info

mardi 14 mai 2013
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Le modèle de développement que nous avons adopté conduit à des crises multiples et profondes. Finance, précarités, environnement, biodiversité, flux migratoires de survie, menaces sur la paix…le spectre de leurs impacts est de plus en plus large. Il est indispensable de se réinventer, de faire évoluer nos modes de vie et de transformer nos modèles économiques. Réussir la transition impose aussi de construire ensemble et de financer des solutions concrètes, efficaces, équitables et acceptables, dans une logique de dialogue et d’échange démocratique, mais aussi de solidarité géographique, intra et inter générationnelle. L’ambition de cette 8e édition de la Global Conference des Ateliers de la Terre est de fournir les clés de compréhension et d’apporter les solutions qui permettront d’atteindre cet objectif.



A cette occasion, les planetworkers viendront échanger et proposer leurs solutions sur différents enjeux majeurs de notre temps tels que :

  • la maitrise de la demande au coeur de la transition énergétique,
  • les modèles innovants pour financer la transition,
  • les réponses à apporter à la montée des préoccupations sanitaires,
  • l’entreprenariat social et solidaire comme l’un des leviers de la transition,
  • l’élaboration d’un nouveau contrat social agricole,
  • la place des réseaux sociaux comme facteurs de la transition,
  • le rôle des territoires dans la mise en oeuvre de cette transition.

Du 3 au 5 juin 2013 à l'UNESCO-Paris en partenariat avec CDURABLE.info

- Inscriptions sur www.planetworkshops.org

 Programme

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE MONSIEUR FRANÇOIS HOLLANDE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

© UNESCO/Michel Ravassard Vue extérieure du bâtiment du Siège de l'UNESCO après rénovation avec drapeaux

Du 3 au 5 juin 2013 à l'UNESCO-Paris

- Plénière d’Ouverture : La transition est-elle enclenchée ? La transition vers un modèle de développement plus respectueux de l’homme et de l’environnement est enclenchée à bien des égards. Le développement durable est placé à l’agenda politique international depuis le premier sommet de la terre de Rio en 1992. Les entreprises se sont emparées du concept et commencent à élaborer des politiques de responsabilité. Le dialogue avec les parties-prenantes devient incontournable pour les opérateurs publics et privés. De nombreux exemples d’innovations technologiques et sociales montrent aussi comment la transition est aujourd’hui engagée. Pour autant, le système multilatéral de négociations est à la peine et la crise économique freine les entreprises dans leur capacité d’adaptation et d’évolution. La mise en œuvre du développement durable n’est pas encore une réalité. L’urgence de la réaction face aux défis actuels ne permet pas aux décideurs de prendre le recul nécessaire à une réflexion de long-terme sur les changements de société. En dépit d’un intérêt commun évident, l’action collective peine à s’organiser. Problème de leadership, discordance d’intérêts et/ou difficultés dans l’organisation spatiale et temporelle du changement ? Faut-il poursuivre sur la même voie, ou impulser une nouvelle dynamique ?

- Plénière 2 : Les aires régionales comme nouveau levier du multilatéralisme ? L’émergence des aires régionales (UE, ALENA, ASEAN, MERCOSUR…) conduit à articuler trois niveaux de régulation : les régulations au niveau global, élaborées par l’ONU ; les régulations régionales et nationales. Ces trois niveaux renvoient à différentes formes de multilatéralisme : un multilatéralisme global et un multilatéralisme régional. Mais face aux difficultés rencontrées, la mise en œuvre du développement durable ne doit-elle pas passer par une plus grande intégration des aires régionales dans le multilatéralisme global ? Un système multilatéral organisé autour des entités régionales comme acteur des négociations ne serait-il pas plus efficace ?

- Plénière 3 : Quelles adaptations des modèles éducatifs et de recherche pour accompagner la transition ? L’éducation et la recherche sont des vecteurs essentiels de la transition vers un modèle de développement plus soutenable. Mais les modèles actuels doivent évoluer pour permettre une prise de conscience générale des défis du XXIème siècle et favoriser ainsi une transformation en profondeur de nos sociétés. Cependant, il ne peut y avoir un seul modèle éducatif et de recherche qui soit applicable dans tous les pays. Il semble donc essentiel d’adapter l’éducation aux différents types de publics (enfants, citoyens) ainsi que les politiques de recherche, mais aussi aux différentes zones géographiques, dans la mesure où de fortes inégalités persistent selon les régions du monde, à la fois sur l’accès mais aussi la qualité de l’éducation. Les contenus des programmes et des politiques doivent eux aussi évoluer pour faciliter cette prise de conscience des enjeux et la conduite du changement, mais également pour favoriser une évolution des comportements. Comment peut-on élaborer de nouveaux modèles éducatifs et de recherche plus adaptés et plus à même d’accompagner la transition ?

- Plénière de Clôture : Quelles conditions pour réussir la transition ? Réussir la transition impose de profonds bouleversements dans nos modes de vie et nos comportements, mais aussi d’importantes transformations de nos organisations. Cela nécessite également de multiples innovations et un ensemble de réformes, qui doivent être pensées de façon coordonnée et articulée. Quelles sont les conditions de cette réussite ?

8 Focus sur des transitions sectorielles + 2 Zooms Régionaux :

- Focus 1 : La maîtrise de la demande au cœur de la transition énergétique. Si l’attention se porte généralement sur l’offre et une production décarbonnée d’énergie, la maîtrise de la demande (MDE) apparait comme l’un des leviers majeurs de la transition énergétique. Cela requiert une efficacité énergétique accrue et de nouveaux comportements de consommation. Cela suppose aussi une coordination des efforts institutionnels à travers l’élaboration d’incitations et de normes réglementaires, mais également la mise à disposition de moyens techniques permettant d’accompagner l’évolution des modes de consommation. Comment adapter les efforts de maitrise de la demande aux priorités sectorielles et locales ?

- Focus 2 : Quels modèles innovants pour financer la transition ? Sans ressources financières, il est impossible d’engager la transition énergétique, urbaine, agricole et même sociétale. En complément de la fiscalité écologique, de nouvelles sources de financements innovants voient progressivement le jour et peuvent à priori jouer un rôle majeur dans le financement de la transition. Micro-crédit, Investissement Socialement Responsable, Partenariats-Publics Privés, Crowdfunding, Venture philantrophy, ou encore Impact Investing, sont autant de modèles de financements innovants. Comment ces solutions sont-elles mises en œuvre ? Quelle est l’efficacité réelle de ces outils et comment les améliorer ?

- Focus 3 : Comment répondre à la montée des préoccupations sanitaires ? Le cas du Bisphénol A. L’intérêt croissant pour le Bisphénol A est une illustration de la montée de préoccupations sanitaires autour des risques émergents. Présente dans un grand nombre de produits de la vie courante, dans les environnements professionnels et domestiques, cette substance est soupçonnée de provoquer des effets sanitaires sur les personnes exposées. Réglementée dans divers pays, elle est en passe de l’être dans d’autres. Le bisphénol A est devenu une cible pour les autorités sanitaires et illustre les stratégies et objectifs de recherche pour les instances sanitaires en charge des risques potentiels et émergents. Ce cas met aussi en évidence l’implication de lanceurs d’alerte et pose la question épineuse de la substitution. Répondre à la montée des préoccupations sanitaires nécessite des financements et une meilleure coordination des acteurs impliqués, aux intérêts parfois contradictoires dans un contexte de médiatisation et de controverses scientifiques. Comment organiser la sécurité sanitaire et accélérer la substitution quand une substance est identifiée comme potentiellement dangereuse ?

- Focus 4 : La Transformation des modèles entrepreneuriaux est-elle créatrice d’emplois ? Les modèles entrepreneuriaux classiques seraient en pleine mutation. Les grandes entreprises intègrent progressivement la RSE et le développement durable à leur stratégie. L’essor de l’Entrepreneuriat Social et Solidaire ou l’émergence de l’économie collaborative témoignent aussi de la transformation des modèles entrepreneuriaux. Cette mutation est-elle réelle ? Se traduit-elle alors par la création de nouveaux emplois ? Quel est le potentiel liés à ces transformations et comment le libérer dans une période de crise marquée par une montée du chômage ?

- Focus 5 : Un nouveau contrat social agricole est-il possible ? L’agriculture doit aujourd’hui se transformer autour d’un nouveau contrat social permettant de concilier performance agricole, performance économique et respect des sols, de la biodiversité, des écosystèmes et des hommes. Si le modèle de l’agro-écologie connait un essor important ces dernières années, la transformation d’une agriculture intensive vers une agriculture à haute intensité écologique reste embryonnaire. Alors dans un contexte de contraintes sur les prix, de compétition internationale exacerbée et d’intégration des filières, la mise en œuvre de ce nouveau contrat social agricole plébiscité est-elle possible ?

- Focus 6 : Nouvelles mobilisations citoyennes : formes, objectifs et impacts sur la transition. Les mobilisations citoyennes sont généralement considérées comme l’un des déterminants majeurs de la mise en œuvre des objectifs de développement durable. La participation citoyenne s’exerce à travers des organisations aux formes diverses et aux objectifs variés. Si l’implication des citoyens au sein des ONG est la forme la plus répandue d’engagement, d’autres registres de mobilisation existent désormais, appuyés par les NTIC, internet et les nouveaux réseaux sociaux. Si cette intervention de la société civile et sa demande de participation à la délibération sur les enjeux d’action collective est légitime, la question de son efficacité pour la mise en œuvre du développement durable se pose. Les nouvelles formes de mobilisations de la société civile permettent-elle réellement de faire évoluer les comportements des organisations ? Ces acteurs disposent-ils des capacités nécessaires à la poursuite de leurs objectifs ? Peuvent-ils gagner en efficacité via l’innovation organisationnelle et une meilleure coordination ?

- Focus 7 : Quel rôle des territoires pour entrainer la transition ? La transition doit être déclinée et adaptée à l’échelle des territoires. Une transformation des modèles économiques, industriels, agricoles et sociaux ne sera possible que si elle est pensée en cohérence avec les identités locales et les enjeux spécifiques locaux. Cela implique pour les territoires de maîtriser les leviers politiques, économiques, sociaux et financiers de l’action publique. Comment identifier le bon échelon territorial pour entrainer la transition et faire en sorte que les territoires en deviennent les maitres d’œuvre ?

- Focus 8 : Quelles dynamiques de coopération pour assurer « la sécurité en eau » ? Dans la droite ligne du concept de « sécurité alimentaire », la communauté internationale appelle aujourd’hui à la reconnaissance du concept de « sécurité en eau ». Celle-ci concerne aussi bien l’accès que la qualité de l’eau distribuée. Elle est en enjeu essentiel pour le développement des communautés et pour la préservation de cette ressource. Mais considérée comme un bien public mondial, l’eau fait déjà l’objet de nombreux textes et traités internationaux. Sachant que ce secteur est caractérisé par une très grande fragmentation institutionnelle et territoriale, en quoi le concept de « sécurité en eau » est-il garant d’une efficacité accrue de la gouvernance de cette ressource ? Comment faciliter la coopération entre parties-prenantes pour l’atteindre ?

- Table ronde Afrique (focus 9) : Transition démographique, capital humain et développement économique : conditions de la transition en Afrique ? Les instances multilatérales et les investisseurs mettent aujourd’hui en avant le potentiel considérable du continent africain. Pour que l’Afrique devienne le continent du futur, une stratégie de développement qui intègre les questions démographiques, le capital humain et l’émergence des marchés est nécessaire. En effet, un développement durable en Afrique passe par une maitrise démographique, un accroissement du capital humain et une émergence des marchés domestiques. Alors quelles sont les interactions entre ces trois facteurs et comment les combiner ?

-  Focus 10 : Comment les océans peuvent-ils contribuer à la réussite de la transition ? Les pollutions diverses, l’exploitation effrénée des ressources marines, la destruction de la biodiversité et des habitats marins, mettent en danger cet écosystème fondamental et garant des équilibres naturels de notre planète que sont les océans. Pourtant, les océans sont une source inépuisable d’innovation et pourraient apporter de nombreuses solutions aux défis de la transition, que ce soit dans le domaine de l’énergie, de l’aquaculture, de la préservation de la biodiversité ou encore de lutte contre les pollutions. Comment élaborer une nouvelle gouvernance des océans et des hautes-mers pour préserver la richesse de cet écosystème ? Comment tirer partie des richesses des océans pour faciliter la transition ?

- Focus 11 : Transition et transmission des savoirs traditionnels. Réussir la transition implique des transformations profondes de nos sociétés et de nos modèles de développement, sans pour autant oublier les savoirs qui ont permis aux populations de devenir ce qu’elles sont. A cet égard, les savoirs traditionnels accumulés depuis des milliers d’années sont des atouts pour s’adapter aux défis du XXIème siècle. Mais dans un contexte de mondialisation effrénée et de bouleversements sociétaux majeurs, liés notamment aux innovations technologiques, les populations éprouvent de plus en plus de difficultés à transmettre la richesse de ce patrimoine culturel. La transmission réussie des savoirs est non seulement une clé mais un levier important pour une transition réussie. Comment faciliter la transmission de ce patrimoine et intégrer ainsi une somme de savoir inestimable au processus de transformation ?

- Focus 12 : Comment rendre le concept de Responsabilité Sociale des Organisations plus opérationnel ? La Responsabilité Sociale des Organisations doit permettre de faire évoluer les pratiques de tout organisme souhaitant mettre en œuvre une politique de responsabilité (entreprises, collectivités territoriales, syndicats, ONG, associations) quel que soit sa taille et sa localisation géographique. Pour autant, il semble difficile d’utiliser le même outil et les mêmes grilles de notation pour évaluer des organisations dont les objectifs, les méthodes de travail, le fonctionnement et les contraintes sont fortement différenciées. Alors comment adapter les outils de la RSO à chaque type d’organisation ? Comment garantir l’efficacité d’un système d’évaluation extra-financière à priori calqué sur l’organisation des marchés financiers ?

PDF - 1.6 Mo
Dossier de Présentation de la Global Conference 2013 : réussir la transition

 Global Conference 8th Edition

Global Conference 2013 International Conference for Sustainable Development - 3-4 and 5 June 2013, at the UNESCO headquarters -Paris - France

“ACHIEVING A SUCCESSFUL TRANSITION”

Our current economic model has led to a series of profound crises. Recession, environmental degradation, erosion of biodiversity, a growing number of climate refugees, violent conflict . . . the impacts of these crises continue to multiply. We must reinvent our lifestyle and transform our economic model. Achieving a successful transition will first mean understanding the implications of population growth, urbanization, climate change, and evolving lifestyles that characterize the world today in order to attain new biological, political and geopolitical equilibriums and international solidarity and inter-generational dialogue ?

The goal of 8th edition of the Planetworkshops’ Global Conference is to provide the keys to understanding the challenges and to develop the solutions that will allow us to achieve this critical transition.
On this occasion, the planetworkers will share and propose solutions on various issues of our time such as :

  • the management of energy demand at the heart of the energy transition
  • innovative models that can be used to finance the transition
  • the responses to the increase in health scares
  • social entrepreneurship and solidarity as one of the driving force for the transition
  • the development of a new agricultural social contract
  • the role and the impact of the new social mobilization forms
  • the place of local public administrations in facilitating the transition

- Registrations on www.planetworkshops.org/en

Article lu 7990 fois

lire aussi :
  • Global Conférence 2012 : Âge de la co-construction ou triomphe de la compétition ?
  • Global Conference 2011 : 6ème Edition Forum international pour un développement durable
  • Global Conference 2010 : l’innovation suffit-elle pour s’adapter au défi du développement durable ?
  • The GLOBAL CONFERENCE, Forum International pour le Développement Durable
  • Les Ateliers de la Terre : l’écologie de l’information
  • Oceania 21 Meetings : le 1er sommet océanien du développement durable
  • Financer la transition des territoires - Propositions pour les Agendas 21
  • Opportunités du changement climatique et développement durable de la France
  • Monnaie virtuelle : le troc nouvelle génération
  • Les Français adeptes des pratiques de consommation collaborative
  • CDURABLE.info ralenti le rythme pour préparer sa transition
  • Rapport annuel 2014 sur l’agro-écologie
  • Financer la transition écologique et énergétique
  • Global Conference 2014 : Le temps du choix


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9843094

    35 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable