CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Economie

Ces OGM qui changent le monde par Gilles-Eric Séralini

mercredi 24 février 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Apparus dans les années 1980 pour remplacer les plantes à la base de l’alimentation animale et humaine, les OGM sont aujourd’hui produits par une poignée de multinationales détentrices d’un immense pouvoir économique. Ces grandes firmes, qui sont également fabricantes de pesticides et de médicaments, ambitionnent de breveter le vivant, de monopoliser le marché mondial de l’agro-alimentaire, et n’hésitent pas à dissimuler les données qui permettraient d’évaluer - comme il se doit - la dangerosité de leurs produits.



Face à cette mainmise, les pays divergent sur la politique à adopter. Pourtant le laxisme qui entoure les tests sur la santé et la traçabilité n’est plus tolérable. A quoi les OGM exposent-ils les hommes et l’environnement ? Leur technique de production est-elle fiable ? Les contrôles sont-ils suffisants ? Peut-on vraiment penser qu’ils apaiseront la faim dans le monde ? Les enjeux financiers à court terme auront-ils raison de la santé mondiale ?

Les recherches et contre-expertises de Gilles-Eric Séralini sur les impacts sanitaires et environnementaux des OGM commercialisés et des pesticides qu’ils produisent (ou absorbent) ont fait le tour du monde, divisant même les partisans de la première firme visée : Monsanto.

- Au sommaire : Les OGM en couveuse - Fabriquer en série les OGM - De la recherche à l’armée : les OGM en question - Contrôler les OGM - Pourquoi des risques et lesquels ?

- L’auteur : Gilles-Eric Séralini est professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen. Gilles Eric Séralini Jugeant les études sur l’innocuité des OGM insuffisantes, et remettant en cause leur évaluation scientifique, il a fondé avec Corinne Lepage, ancien Ministre, et Jean-Marie Pelt, le CRII-GEN, Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique, dont il est Président du Conseil Scientifique. Il publie en Octobre 2000 : OGM, le vrai débat (Ed. Flammarion, Dominos). L’ensemble de ses activités lui a valu de recevoir l’Ordre de l’Etoile de l’Europe, au grade de Commandeur, de la Fondation Européenne, Commission des Arts, Sciences et Belles-Lettres (Huy, Belgique, Eté 1999). Il a reçu le Prix Denis Guichard 2001 de la Fondation de France, pour l’ensemble des recherches, ses expertises sur les OGM et ses activités en faveur d’une évaluation scientifique indépendante et éthique (Paris, 9 janvier 2002). Participation à de nombreux ouvrages collectifs dont La foi en la paix et l’avenir de l’homme, Aubin Ed. 2003.

- Références : Ces OGM qui changent le monde de Gilles-Eric Séralini - Editeur : Flammarion - Parution : 11/02/2010 - 200 pages - EAN13 : 9782081235007 - Prix public : 8 €

- Achetez l’ouvrage "Ces OGM qui changent le monde" chez notre partenaire Eyrolles pour 7,60 € en cliquant ici.

 Bilan des cultures mondiales des OGM 2009

- PARUTION DU RAPPORT DE L’ISAAA - Février 2010 : Après 14 années de commercialisation, les OGM atteignent 8,9% des cultures mondiales. Ces OGM sont toujours répartis seulement en 4 plantes (soja, maïs, coton, colza) dont les 2 premières totalisent 83% de l’ensemble, malgré les nombreuses autorisations de cultures non exploitées. Ces OGM sont pour la totalité des plantes à pesticides modifiées soit pour tolérer un herbicide, c’est-à-dire absorber un désherbant comme le Roundup sans mourir (62,4%), soit pour fabriquer un ou deux nouveaux insecticides (21,4%), ou les deux à la fois. Les autres promesses ne sont pas tenues. Le continent américain regroupe 89% de toutes les surfaces d’OGM, ou 97% des OGM alimentaires, hors coton indien et chinois. En Amérique, les OGM ne sont ni étiquetés, ni évalués plus de trois mois sur la santé des mammifères avec analyses de sang avant autorisation, et souvent plus du tout, ils se diffusent ainsi plus facilement. En Europe, au contraire, on trouve moins de 0,2% des OGM, surtout en Espagne.

 Conférence du Pr Séralini à Barjac - 4 mai 2010

- Conférence avec le professeur Gilles-Eric Séralini à la Mairie de Barjac (30), de 14h à 16h : "L’Agriculture et la biodiversité. L’agriculture est confrontée au défi de nourrir et respecter la nature : une des plus belles missions humaines, comment l’accomplira-t-elle au XXI siècle ? Intensive ? Durable ? Biologique ? Les agriculteurs ont subi une des plus grandes hémorragies humaines de l’histoire au XX siècle. Cela continuera-t-il ?"

- Buffet-débat au Mas de Rivet, de 19h30 à 21h dans un endroit merveilleux qui a servi de cadre au film de Jean-Paul Jaud Nos enfants nous accuseront. "L’alimentation du monde. Biologique, OGM, avec ou sans pesticides ? Quels avantages pour quels dangers ? Partage sur le travail du chercheur, spécialiste des effets des pesticides et OGM sur la santé. Des conflits incessants partagent ces notions. Comment et pourquoi ? Comment se détoxifier des polluants qui nous entourent ? Manger sain ?" Buffet à base de produits bios, 30 € par personne sur réservation avant le 15 Avril 2010 (places limitées) au 04 66 24 56 11. Pour plus d’infos sur le Mas de Rivet, cliquez ici.

Article lu 2262 fois

lire aussi :
  • Consultation de l’Europe sur les OGM et l’Agriculture Biologique
  • Consommateurs pas cobayes !


  • forum

    • Ces OGM qui changent le monde par Gilles-Eric Séralini
      24 février 2010, par Nadine

      Les OGM font peur principalement par le manque d’informations que nous avons à disposition.
      J’apprécie la création du CRII-GEN, ça va faire certainement faire avancé le débat.
      Ma première impression sur les OGM c’est qu’ils ont été conçus pour le contrôle de l’agriculture et rapporter un maximum d’argent. Je me trompe peut etre mais c’est ce que je pense pour l’instant.
      garbolino

      • Ces OGM qui changent le monde par Gilles-Eric Séralini
        19 septembre 2012, par Savoyard

        Nos grands dirigeants observent-ils un changement morphologique de leurs petits-enfants ?
        Il serait bien de leur adresser un PDF , celui montrant les transformations de rats.
        Avec des démonstrations comme celles-ci , les grands seront des tracteurs , parce que leurs familles sont atteintes même quand ils dégustent dans un 3 étoiles...
        S’ ils ne sentent pas concernés, ils mettent le dossier sous la pile.
        Merci pour tout ce travail que je ne connaissais pas, encore merci.

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10279816

    28 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable