CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat > Tribune CDURABLE à ...
#LeTempsEstVenu

Le Temps Est Venu ! Les 100 principes d’un nouveau monde

Par Nicolas Hulot

mercredi 6 mai 2020
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

La crise tragique du Covid-19 a démontré notre fragilité, notre communauté de destin et notre capacité, face aux dangers tangibles et immédiats de s’affranchir des dogmes politiques et économiques. Alors que le dérèglement climatique, l’effondrement de la biodiversité, les inégalités croissantes sont des risques qui nous menacent tout autant, et nécessitent des réponses d’ampleur dans les plus brefs délais, le retour aux vieilles habitudes se profile.



Pourtant, le temps est venu de reconnaître que ne rien changer, « relancer » la machine économique pour faire du neuf avec du vieux ne fonctionnera pas. C’est pourquoi Nicolas Hulot appelle chacune et chacun à changer d’état d’esprit, à partager un horizon commun, en lançant 100 principes déclinés autour de l’accroche « Le Temps est venu », une matrice pour réussir l’avenir. Pour faire de cette crise sanitaire une crise salutaire. Sur cette base, la FNH, pour sa part, porte cinq propositions, premières marches pour construire une société plus résiliente. En écho, 200 prix Nobel, scientitiques, personnalités engagées et artistes internationaux se rassemblent pour signer une tribune à l’initiative de Juliette Binoche et d’Aurélien Barrau. Intitulée “Le Temps est venu” cette tribune est parue ce 6 mai 2020 dans Le Monde.

100 principes pour créer un élan collectif

Télécharger les 100 principes de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a décliné, dans un manifeste sur le site internet www.letempsestvenu.org 100 principes autour de « Le temps est venu ». Une manière d’alerter sur le fait que si nous ne tirons pas les enseignements de cette crise, si nous ne décidons pas de regarder dans la même direction, transition écologique, justice sociale et prospérité économique ne resteront que des vœux pieux. Celles et ceux qui se reconnaissent en ces phrases sont invités à les partager sur les réseaux sociaux ou à se les réapproprier en créant leur propre phrase « #LeTempsEstVenu ».

  • 1. Le temps est venu, ensemble, de poser les premières pierres d’un nouveau monde.
  • 2. Le temps est venu de transcender la peur en espoir.
  • 3. Le temps est venu pour une nouvelle façon de penser.
  • 4. Le temps est venu de la lucidité.
  • 5. Le temps est venu de dresser un horizon commun.
  • 6. Le temps est venu de ne plus sacrifier le futur au présent.
  • 7. Le temps est venu de résister à la fatalité.
  • 8. Le temps est venu de ne plus laisser l’avenir décider à notre place.
  • 9. Le temps est venu de ne plus se mentir.
  • 10. Le temps est venu de réanimer notre humanité.
  • 11. Le temps est venu de la résilience.
  • 12. Le temps est venu de prendre soin et de réparer la planète.
  • 13. Le temps est venu de traiter les racines des crises.
  • 14. Le temps est venu d’appréhender l’ensemble des crises écologiques, climatiques, sociales, économiques et sanitaires comme une seule et même crise : une crise de l’excès.
  • 15. Le temps est venu d’entendre la jeunesse et d’apprendre des anciens.
  • 16. Le temps est venu de créer du lien.
  • 17. Le temps est venu de miser sur l’entraide.
  • 18. Le temps est venu d’applaudir la vie.
  • 19. Le temps est venu d’honorer la beauté du monde.
  • 20. Le temps est venu de se rappeler que la vie ne tient qu’à un fil.
  • 21. Le temps est venu de nous réconcilier avec la nature.
  • 22. Le temps est venu de respecter la diversité et l’intégrité du vivant.
  • 23. Le temps est venu de laisser de l’espace au monde sauvage.
  • 24. Le temps est venu de traiter les animaux en respectant leurs intérêts propres.
  • 25. Le temps est venu de reconnaître l’humanité plurielle.
Pierre Rabhi
  • 26. Le temps est venu d’écouter les peuples premiers.
  • 27. Le temps est venu de cultiver la différence.
  • 28. Le temps est venu d’acter notre communauté de destin avec la famille humaine et tous les êtres vivants.
  • 29. Le temps est venu de reconnaître notre vulnérabilité.
  • 30. Le temps et venu d’apprendre de nos erreurs.
  • 31. Le temps est venu de l’inventaire de nos faiblesses et de nos vertus.
  • 32. Le temps est venu de nous concilier avec les limites planétaires.
  • 33. Le temps est venu de changer de paradigme.
  • 34. Le temps est venu d’opérer la mue d’un système périmé.
  • 35. Le temps est venu de redéfinir les fins et les moyens.
  • 36. Le temps est venu de redonner du sens au progrès.
  • 37. Le temps est venu de l’indulgence et de l’exigence.
  • 38. Le temps est venu de s’émanciper des dogmes.
  • 39. Le temps est venu de l’intelligence collective.
  • 40. Le temps est venu d’une mondialisation qui partage, qui coopère et qui donne aux plus faibles.
  • 41. Le temps est venu de préférer le juste échange au libre-échange.
  • 42. Le temps est venu de globaliser ce qui est vertueux et de dé globaliser ce qui est néfaste.
  • 43. Le temps est venu de définir, préserver et protéger les biens communs.
  • 44. Le temps est venu de la solidarité universelle.
  • 45. Le temps est venu de la transparence et de la responsabilité.
  • 46. Le temps est venu d‘une économie qui préserve et redistribue à chacun.
  • 47. Le temps est venu de mettre un terme à la dérégulation à la spéculation et à l’évasion fiscale.
  • 48. Le temps est venu d’effacer la dette des pays pauvres.
  • 49. Le temps est venu de s’émanciper des politiques partisanes.
  • 50. Le temps est venu de s’extraire des idéologies stériles.
Le Temps Est Venu ! Non à un retour à la normale
  • 51. Le temps est venu des démocraties inclusives.
  • 52. Le temps est venu de s’inspirer des citoyens.
  • 53. Le temps est venu d’appliquer le principe de précaution.
  • 54. Le temps est venu de graver dans le droit les principes d’une politique écologique, sociale et civilisationnelle.
  • 55. Le temps est venu de faire mentir le déterminisme social.
  • 56. Le temps est venu de combler les inégalités de destin.
  • 57. Le temps est venu de l’égalité absolue entre les femmes et les hommes.
  • 58. Le temps est venu de tendre la main aux humbles et aux invisibles.
  • 59. Le temps est venu d’exprimer plus qu’une juste gratitude à celles et ceux, souvent étrangers, qui dans nos pays hier et aujourd’hui exécutent des tâches ingrates.
  • 60. Le temps est venu de valoriser prioritairement les métiers qui permettent la vie.
  • 61. Le temps est venu du travail qui épanouit.
  • 62. Le temps est venu de l’avènement de l’économie sociale et solidaire.
  • 63. Le temps est venu d’exonérer les services publics de la loi du rendement.
  • 64. Le temps est venu de relocaliser des pans entiers de l’économie.
  • 65. Le temps est venu de la cohérence et de réorienter nos activités et nos investissements vers l’utile et non le nuisible.
  • 66. Le temps est venu d’éduquer nos enfants à l’être, au civisme, au vivre ensemble et de leur apprendre à habiter la terre.
  • 67. Le temps est venu de nous fixer des limites dans ce qui blesse et aucune dans ce qui soigne.
  • 68. Le temps est venu de la sobriété.
  • 69. Le temps est venu d’apprendre à vivre plus simplement.
  • 70. Le temps est venu de nous réapproprier le bonheur.
  • 71. Le temps est venu de nous libérer de nos addictions consuméristes.
  • 72. Le temps est venu de ralentir.
  • 73. Le temps est venu de voyager près de chez nous.
  • 74. Le temps est venu de nous défaire de nos conditionnements mentaux individuels et collectifs.
  • 75. Le temps est venu de faire naître des désirs simples.
Nicolas Hulot
  • 76. Le temps est venu de distinguer l’essentiel du superflu.
  • 77. Le temps est venu d’arbitrer dans les possibles.
  • 78. Le temps est venu de renoncer à ce qui compromet l’avenir.
  • 79. Le temps est venu de la créativité et de l’impact positif.
  • 80. Le temps est venu de lier notre je au nous.
  • 81. Le temps est venu de croire en l’autre.
  • 82. Le temps est venu de revisiter nos préjugés.
  • 83. Le temps est venu du discernement.
  • 84. Le temps est devenu d’admettre la complexité.
  • 85. Le temps est venu de synchroniser science et conscience.
  • 86. Le temps est venu de l’unité.
  • 87. Le temps est venu de l’humilité.
  • 88. Le temps est venu de la bienveillance.
  • 89. Le temps est venu de l’empathie.
  • 90. Le temps est venu de la dignité pour tous.
  • 91. Le temps est venu de déclarer que le racisme est la pire des pollutions mentales.
  • 92. Le temps est venu de la modestie et de l’audace.
  • 93. Le temps est venu de combler le vide entre nos mots et nos actes et d’agir en grand.
  • 94. Le temps est venu où chacun doit faire sa part et être l’artisan du monde de demain.
  • 95. Le temps est venu de l’engagement.
  • 96. Le temps est venu de croire qu’un autre monde est possible.
  • 97. Le temps est venu d’un élan effréné pour ouvrir de nouvelles voies.
  • 98. Le temps est venu sur cette matrice de choisir, encourager et accompagner nos dirigeants ou représentants.
  • 99. Le temps est venu pour chacun de faire vivre ce manifeste.
  • 100. Le temps est venu de créer un lobby des consciences.

Celles et ceux qui se reconnaissent en ces phrases sont invités à les partager sur les réseaux sociaux ou à se les réapproprier en créant leur propre phrase « #LeTempsEstVenu ».

5 PROPOSITIONS POUR POSER LES PREMIÈRES PIERRES D’UN NOUVEAU MONDE

En complément de cet appel à une vision commune, la Fondation Nicolas Hulot fait 5 propositions politiques, à la fois structurantes et transformationnelles. Elles constituent les premières marches, ambitieuses mais accessibles, pour mettre collectivement la France et l’Europe sur la voie de la transition écologique et de la justice sociale :

- 1. Le temps est venu d’une Europe des solidarités, grâce à la création d’un fonds européen de relance et de transformation écologique de plusieurs milliers de milliards d’euros pour mettre en commun des moyens budgétaires européens et assurer en particulier le nancement dans chaque État membre.

- 2. Le temps est venu de nancer la transition dans les collectivités territoriales, grâce à une dotation exceptionnelle de plusieurs milliards d’euros pendant 3 ans. Ce fonds aura pour vocation de soutenir l’engagement des collectivités si celui-ci contribue à développer les services publics, à accélérer la transition écologique, à réduire les inégalités et à renforcer le lien social.

- 3. Le temps est venu de passer du libre-échange au juste échange en mettant fin aux accords de libre échange par l’Union européenne et d’interdire l’entrée en Europe de produits fabriqués selon des normes contraires à celles de l’UE.

- 4. Le temps est venu de relocaliser en France et en Europe et en particulier mettre en place un Buy Sustainable Act permettant à l’État et aux collectivités territoriales d’introduire des critères de proximité et durabilité dans les marchés publics.

- 5. Le temps est venu de demander des contreparties aux soutiens budgétaires : Les dépenses publiques doivent permettre à la fois d’éviter une casse sociale majeure et d’entamer une redirection des activités des entreprises concernées vers la transition écologique et sociale. Comme le recommande le Haut Conseil pour le climat, le soutien budgétaire et les mesures économiques doivent être subordonnées à l’adoption de plans d’investissements compatibles avec les enjeux écologiques et l’emploi.

"Entre le protectionnisme et le néo-libéralisme, il y a une 3e voie, le juste échange"

"On doit tirer les enseignements [que la crise sanitaire] a dévoilé de manière très brutale, que nous préparions une profonde métamorphose", a estimé Nicolas Hulot sur France Inter ce matin auprès de Nicolas Demorand et Léa Salamé. "Le progrès nous a légué des outils exceptionnels, mais nous arrivons au bout d’un système et nous sommes confrontés à nos interdépendances et à nos excès"

"Entre un protectionnisme qui pourrait ressembler à du nationalisme et le néo-libéralisme qui a commis les excès et les affres que nous connaissons, il y a une troisième voie. Dans le juste échange, on peut échanger nos vertus au lieu d’échanger nos vices", estime Nicolas Hulot.

"Si on n’y croit pas c’est désespérant. Je ne suis pas naïf, je sais que ça va être compliqué mais je pense que les esprits ont été bousculés", juge l’ancien ministre. "Ce n’est pas une question de moyens mais de finalité : cette crise sanitaire peut être transformée en crise salutaire à partir du moment ou l’on en tire les enseignements. L’Histoire nous convoque, il y a un cap de civilisation. On peut donner les premières notes de la symphonie mondiale de demain. Mais pour cela, il faut mettre fin à un système qui pille, qui concentre, qui épuise. Ce n’est pas une fatalité, c’est soit une résignation soit du fatalisme."

Article lu 1700 fois

lire aussi :
  • Le Temps Est Venu ! Non à un retour à la normale
  • La guerre des mondes d’après ou l’Alliance pour la planète



  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 11795685

    9 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable