CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
CDURABLE.fr > Secteur PRIVE
Page PRESENCE*

Sopranature lance la TOUNDRA’BOX, une nouvelle solution modulaire de végétalisation de toiture !

vendredi 21 septembre 2012
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

 

Pourquoi ne pas utiliser les espaces vierges de nos toitures pour réintroduire un peu de biodiversité dans nos espaces urbanisés ? Les atouts de la végétalisation des toits sont nombreux et vont bien au-delà de l’aspect esthétique. CDURABLE.info a recueilli les explications de SOPREMA Groupe, spécialiste mondial de l’étanchéité, engagé dans une démarche de développement durable et expert confirmé depuis 20 ans dans le domaine des toitures et terrasses végétalisées.



 LA VEGETALISATION DES TOITURES TERRASSES

Dans les villes, les toitures verdissent depuis ces 2 dernières années et le marché de la végétalisation des toitures est en forte progression.

Le principe consiste à recouvrir d’un substrat végétalisé un toit plat ou à faible pente (jusqu’à 35° et rarement plus). Fréquemment utilisée dans un bâtiment durable ou HQE, parce que l'approche architecturale en amont inclue les principes et critères du développement durable, la végétalisation est compatible avec tous les types de toits plats ou pentus et peut même être utilisée en rénovation.

La contrainte : le poids et le respect des règles de sécurité. En effet, le poids d’une toiture végétalisée peut atteindre de 80 à 250 kg au mètre carré selon le système choisi. L’étanchéité doit également rester conforme aux normes après la végétalisation. Pour garantir le respect des règles de sécurité, la mise en place du système végétalisé doit impérativement être confiée à un professionnel.

Les avantages : La végétalisation protège la toiture et augmente sa durée de vie tout en diminuant les écarts thermiques. Ainsi, le coût d’une toiture végétalisée est certe plus cher au départ mais moins coûteux sur le long terme. Certaines collectivités peuvent même subventionner ce système qui réduit de près de 40 % les variations de température, diminue les besoins en climatisation l’été et participe à l’isolation de l’habitat l'hiver tout en retenant une part non négligeable d’eau de pluie. De plus, c'est un parfait isolant phonique qui va absorber les bruits. La végétalisation offre un nouvel espace de biodiversité pour les insectes et les oiseaux. Si les abeilles produisent plus de miel dans les villes c'est qu'il y a de nombreuses espèces florales mellifères. Les toits végétaux participent à l'amélioration de la qualité de l’air et réduisent les effets néfastes des îlots urbains très chauds dans les villes en été.

 

 LA TOUNDRA BOX SOPRANATURE

Avec une expertise confirmée depuis 20 ans dans le domaine des toitures et terrasses végétalisées, SOPRANATURE®, marque du groupe SOPREMA, innove avec TOUNDRA’BOX, une solution de végétalisation de toiture modulaire, légère et esthétique.

 

Un produit ergonomique pour une mise en œuvre simplifiée !

La Toundra’box de SOPRANATURE est une nouvelle solution modulaire de végétalisation de toiture. Le système se présente sous forme de caissettes légères et ergonomiques en polypropylène (plastique recyclé et recyclable), contenant l'ensemble du complexe végétal. En une seule opération, la toiture est verdoyante. Les Toundra'box sont livrées pré-cultivées avec une végétalisation de type Toundra, tapis végétal ras aux coloris changeants et aux floraisons spectaculaires.

Atout essentiel de la Toundra'box : elle vise l'excellence esthétique. Son coffrage périphérique amovible (ridelle) permet d'éviter l'apparition des contours de la caissette une fois le produit posé. Le résultat est impeccable : une toiture végétalisée immédiate et uniforme en un tour de main ! Autre atout, cet élément amovible assure la protection des végétaux contre l'écrasement pendant le transport.

  

Toundra Box

 

 3 TYPES DE VEGETALISATION

Le choix se fera en fonction des contraintes techniques, du budget et des choix esthétiques.

LES PLANTATIONS EXTENSIVES

Ce sont des solutions de végétalisation à l’aspect sauvage, proche des associations végétales naturelles, installées sur des complexes de culture de 6 à 15 cm d'épaisseur. L’arrosage n’est nécessaire qu’en cas de sécheresse. Ces associations végétales prennent rapidement de l'expansion pour ombrager le sol et le stabiliser par leurs racines. Nous proposons une association de trois familles de composition Toundra :

  • différentes espèces de Sedum, plantes succulentes à développement horizontal tapissant,
  • du Garrigue, une association végétale d’aspect naturel, diversifiée en couleurs, volumes et formes
  • et enfin la Pampa, une prairie naturelle de graminées évoluant chaque été en prairie « sèche » fleurie.

Se régénérant à la manière d’un écosystème, il s’agit d’un couvert végétal permanent avec un entretien limité. Ces différents aspects sont par ailleurs proposés en rouleaux, en semis ou en plantations. Ce type de végétalisation est adapté à la rénovation. Il est plus abordable et se pose plus aisément.

 

LES PLANTATIONS SEMI-INTENSIVES

Les plantations semi-intensives, ou Jardins Légers®, sont des solutions de végétalisation légères permettant de reproduire l’aspect d’un jardin traditionnel. Il s’agit de plantations sur un complexe de culture de faible épaisseur (à partir de 15 cm) qui doivent être équipées d’un système d'arrosage automatique. Adaptées à tous types de toitures, les Jardins Légers® se caractérisent par une gamme végétale plus diversifiée qu’en extensif et un entretien limité. Ce type de culture peut ainsi mélanger les couvre sols, les plantes à fleurs ou à feuillage et même de petits arbustes ou des grimpants comme la vigne vierge ou le chèvrefeuille. Un léger entretien régulier et une irrigation suivie sont à prévoir. Ces Jardins Légers® sont proposés en rouleaux Green, ou en plantations Lande.

 

LES PLANTATIONS INTENSIVES

Très différente des deux premières, la plantation intensive est réalisée dans des profondeurs pouvant faire jusqu'à 1 mètre (dans le cas de plantations d'arbres). Elles nécessitent un entretien régulier et un système d’arrosage automatique et de drainage. Elle est réservée aux constructions neuves en raison de la surcharge considérable à prendre en compte. Le résultat final est très proche de l’aspect d’un vrai jardin. Elle offre de très bonnes propriétés isolantes et une excellente faculté à drainer les eaux pluviales.

 

 LES COMPOSANTS D’UNE TOITURE VEGETALISEE

Une toiture végétalisée est constituée de différentes couches. Tout d'abord le support porteur, puis l'isolant thermique, le complexe d'étanchéité et enfin le complexe de végétalisation.

- LE SUPPORT PORTEUR

Qu’il soit en béton, en acier ou en bois, tout est possible à partir du moment ou il peut résister au poids de l’installation prévue. La charpente doit être capable de supporter une charge de 80 à 250 kg/m². Le toit peut être plat ou incliné.

- LE COMPLEXE ISOLANT

La toiture végétalisée peut être mise en œuvre sur tout type d’isolant admis sous étanchéité (polyuréthane, verre cellulaire, laine minérale, polystyrène) dont la résistance à la compression est compatible avec les surcharges prévues.

- LE COMPLEXE D'ETANCHEITE

SOPREMA propose une étanchéité de toiture assurée par différents systèmes.

- LE COMPLEXE DE VEGETALISATION

Il s’agit de l’ensemble des matériaux permettant la croissance des végétaux. Il assure en outre une fonction de drainage en favorisant l’évacuation de l’eau en excès et une fonction de culture en permettant l’ancrage et la nutrition des plantes.

- LES MATERIAUX DE DRAINAGE :

Selon la pente de la toiture, la résistance de la structure portante, l'épaisseur et la nature du substrat, une couche drainante peut être mise en oeuvre pour diriger l'eau de pluie vers les orifices d’évacuation pluviale ou vers les gouttières extérieures. Le choix du type de couche drainante étant conditionné par l’inclinaison du toit.

- LE SUBSTRAT DE CULTURE :

La terre naturelle étant peu propice à son utilisation en toiture nous utilisons des substrats spécifiques. Ils doivent être légers et résistants à la compression tout en retenant l'eau. Ils sont généralement constitués d’un mélange de roches volcaniques, agrégats de pierres légères et absorbantes, de matériaux expansés ... associés à des composants organiques tels que la tourbe et le compost d’écorce. Ses capacités de rétention en eau, de perméabilité, de résistance à l’érosion et de densité conditionnent le bon fonctionnement du système. Ainsi, SOPREMA préconise Sopraflor qui présente des caractéristiques optimales et constantes de rétention d’eau, de perméabilité et de densité.

 

 LA NECESSITE D’ENTRETENIR

La durabilité d’un ouvrage d’étanchéité est conditionnée à son entretien. Maintenir la couverture végétale dans le temps permet en outre de conserver les propriétés esthétiques et environnementales qui ont prévalu au choix du maître d’oeuvre lors de la conception de la toiture.

Comme pour tout être vivant, il est nécessaire d’apporter aux végétaux des soins réguliers :

- Un entretien spécifique en fonction des types de végétaux (nutrition, désherbage,...).

- Un arrosage si nécessaire en relation avec les conditions climatiques et la localisation.

 

Les soins apportés aux végétaux visent à :

- Obtenir l’enracinement des végétaux dans le complexe de culture.

- Obtenir et conserver un taux de couverture végétal d’au moins 80 %. Le délai d’obtention de cette couverture est variable selon le mode de mise en oeuvre de la végétation.

- Maîtriser le développement d’espèces adventices « mauvaises herbes ».

 

 SOPREMA Groupe

SOPREMA Groupe

Groupe indépendant depuis sa création il y a un siècle (1908), SOPREMA s’affirme comme l’une des toutes premières entreprises mondiales dans le domaine de l’étanchéité, mais également comme un spécialiste de la couverture, des sous-couches phoniques et de l’isolation.

SOPREMA, une démarche HQE

Produire des matériaux qui répondent aux attentes immédiates des Maîtres d’Ouvrage mais aussi préserver les générations futures, tels sont les enjeux que les acteurs de la construction doivent désormais intégrer dans toutes leurs démarches. Les fabricants de matériaux ont aujourd'hui le devoir de réfléchir à l'impact de leurs produits et de leur activité sur la nature et sur l’Homme durant toute la vie d’un ouvrage, de sa construction à sa démolition en passant par son exploitation. Depuis 20 ans, SOPREMA a pris de nombreuses dispositions pour limiter cet impact, former la main d’œuvre, améliorer les conditions de travail des collaborateurs et sensibiliser son personnel. Cette démarche s’est concrétisée entre autres par la création d’une Direction Développement Durable. Sa mission est de fédérer, mais aussi de développer dans l’entreprise une véritable “culture Développement Durable”. Un projet ambitieux mais indispensable pour traduire dans les faits l’aspiration légitime de chacun d’entre nous à vivre mieux.

 

- Sopranature

 LABEL ECO STRUCTION

SOPREMA, spécialiste mondial de l’étanchéité, a créé le label eco struction, qui permet de désigner les produits et les services répondant spécifiquement à la démarche de développement durable de l’entreprise. Une identification visuelle précieuse lorsqu’il s’agit de répondre à des critères environnementaux dans le cadre d’un projet HQE® !


http://www.soprema.fr/metiers/particuliers/dossiers-thematiques

Article lu 4926 fois

lire aussi :
  • Protec’Spot®, le protecteur thermique pour spot encastré


  • forum

    • Sopranature lance la TOUNDRA’BOX, une nouvelle solution modulaire de végétalisation de toiture !
      29 septembre 2012

      Définition de toundra:Prairie clairsemée des pays très froid faite de mousses, de lichens, de graminées et d’arbres nains, et où vivent les rennes, les élans, etc.imaginer les élans sur le toit est ce bien raisonnable

    • Sopranature lance la TOUNDRA’BOX, une nouvelle solution modulaire de végétalisation de toiture !
      25 septembre 2012, par fabrice

      je suis auto constructeur et j’aime bien le principe de cette boite mais le prix au M2 est il inférieur à une végétalisation traditionnelle à base de biosedum ?

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9981442

    61 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable