CDURABLE.info sélectionne, depuis 8 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Lancement de la gamme "Monoprix vert"

« avril 2014 »
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
 
 
Consommer responsable
14 produits d’entretiens respectueux de l’environnement

Lancement de la gamme "Monoprix vert"

lundi 8 août 2005
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Monoprix lance une gamme de produits issus de la chimie verte sous la marque Monoprix Vert. Quatorze produits d’entretien élaborés à partir de matières premières renouvelables essentiellement d’origine végétales, répondent aux attentes des consommateurs de plus en plus exigeants et pour qui la qualité de vie ne se fait pas au détriment de la qualité des produits.



Véritable alternative écologique, Monoprix vert propose une gamme de produits d’entretien issus de la chime verte qui respecte l’environnement.

Qu’est-ce que la chimie verte ? La chimie verte, c’est une chimie durable qui génère une moindre production de déchets et une moindre consommation d’énergie. Elle utilise des matières premières renouvelables comme les produits végétaux plutôt que les matières fossiles telles que le pétrole.

Développer de nouvelles gammes de produits comme "Monoprix Vert" pour la qualité de la vie, mais aussi publier les indicateurs de performance de sa démarche et sensibiliser les salariés du Groupe au Développement Durable sont les trois chantiers prioritaires auxquels Monoprix s’attache depuis plusieurs années...

Monoprix et le développement durable. Cinq ans déjà... Ses concurrents lui ont emboîté le pas depuis, mais Monoprix a été le premier distributeur à jouer la carte du développement durable. Produits bio, effort sur l’accès aux magasins, meilleure gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets, etc. Tels sont les engagements pris par l’enseigne. Sont-ils tenus ? Début de réponse dans l’article de Valérie Lion publié dans l’Express du 06/06/2005 dont le dossier management était consacré à "La longue marche du développement durable". Extrait ...

pub L’affaire est sans le sac Ce mercredi après-midi, dans le Monoprix flambant neuf d’Angers, l’ambiance est détendue avant le rush de la fin de journée. Emilie, toute jeune caissière, a pris place derrière la « caisse verte ». Ici, les clients n’ont pas droit aux traditionnels sacs en plastique après avoir payé leurs achats. Bien peu le savent. « Ils sont surpris, parfois agacés », reconnaît Emilie. Rappeler l’enjeu, proposer une alternative... tout en restant « commerçante ». Pour Marietta, caissière expérimentée, l’exercice est plus aisé. « Je leur dis que c’est pour la protection de la nature, l’avenir de leurs enfants... Mais je n’ai pas trop le temps de m’attarder. » Site pilote, Angers est le seul Monoprix à tenter cette expérience. Depuis le 6 juin, toutefois, les sacs de caisse ne sont fournis qu’à la demande dans tous les magasins du groupe.

A l’instar de beaucoup d’entreprises, Monoprix est venu au développement durable par l’environnement. Cette enseigne de distribution du centre-ville a été parmi les pionnières de la vente de produits verts au début des années 1990. En 2001, elle commençait à sensibiliser le management en s’appuyant sur un « acteur relais » volontaire dans chaque direction du siège parisien (ressources humaines, achats, finances, etc.). L’année suivante, des directeurs de magasin ont spontanément demandé à rejoindre le système. Aujourd’hui, ils sont une quinzaine d’acteurs relais au siège et une cinquantaine de directeurs de magasin sur le terrain, prêts à diffuser la bonne parole auprès des salariés qu’ils encadrent. Quatre fois par an, ils se retrouvent pour réfléchir aux actions exemplaires à mener, de la récupération des déchets au transport par véhicule à gaz naturel, en passant par la création d’une gamme de produits d’entretien sans ingrédients chimiques. En 2004, un ou deux volontaires par « magasin relais » ont bénéficié d’une journée de formation spécifique pour jouer les ambassadeurs DD lors de la semaine du développement durable. « Le problème, c’est de faire vivre cette idée toute l’année », reconnaît Pierre Villalongue, directeur du magasin de Versailles. Le défi est aussi de diffuser la démarche auprès de la totalité des 269 magasins, soit 18 000 personnes.

« Notre ambition est que chaque salarié devienne un acteur de la stratégie de développement durable du groupe, renchérit Stéphanie Levet, directrice des relations extérieures et de la communication. Cela n’est possible que si on le dote des connaissances nécessaires. » Pour motiver et accompagner les salariés, il convient tout d’abord de « ne pas les culpabiliser », prévient Dany Lafleur, directrice du Monoprix de Parly 2 (Yvelines), qui poursuit : « Il faut les amener à s’engager spontanément, susciter la même envie chez eux que chez nous. » D’accord, mais comment faire ?

L’exemple du magasin d’Angers, où l’équipe des ressources humaines a été fortement impliquée dans la démarche, est, là encore, instructif. Dès l’entretien d’embauche, le développement durable a été évoqué. Avant l’ouverture, les nouvelles recrues ont travaillé quelques jours dans un magasin Monoprix pour se familiariser avec l’esprit maison, puis elles ont participé à une réunion de sensibilisation. « On nous a expliqué le concept, l’importance des économies d’énergie, la nécessité de réduire les sacs en plastique pour que nous puissions à notre tour l’expliquer aux clients, raconte Marina, vendeuse au rayon boulangerie. Mais le client ne pose pas de questions et réclame toujours des sacs en plastique ! »

Pour que le développement durable ne soit pas qu’une contrainte à intégrer, Monoprix s’est aussi engagé à l’égard de ses salariés à rénover les locaux sociaux et à améliorer la mobilité interne. « C’est une stratégie de petits pas, par l’expérimentation », résume Stéphanie Levet. Sous l’œil de la mascotte du groupe, un manchot vert censé symboliser le développement durable aux yeux du quidam...


Voir en ligne : Le site de Monoprix

Article lu 7399 fois



Forum

  • Lancement de la gamme "Monoprix vert"
    16 mars 2007

    En effet, je trouve exemplaire certaines pratiques entreprises par Monoprix. Cependant, l’exemple de l’initiative de la "caisse verte" dans lequel on apprend que la caissière ne donne pas de sac plastique est un peu "léger" pour ne pas dire dérisoire quand on sait que le mouvement E.Leclerc a imposé cette pratique depuis 1996. Monoprix pionnier ? Certainement sur quelques points... Mais c’est l’émulsion de l’ensemble du secteur qui donne vie à toutes ces initiatives !

    • Lancement de la gamme "Monoprix vert"
      17 avril 2007, par Hélène Bédoin

      eh bien , ma réponse est la suivante : comment fait-on du DD en envoyant aux clients un manchot plastifié, inutile et superflu, et qui plus est, fabriqué trés certainement à l’autre bout du monde puis transporté par avion ou camion ! Corrigez moi si je me trompe !

 

Accueil du site | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques
Nombre de visiteurs 8075948

64 visiteurs en ce moment | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable