CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale
Pour les peuples Premiers, Survival International mobilise

Colin Firth en campagne pour sauver la tribu la plus menacée de la Terre

mercredi 25 avril 2012
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

L’acteur Colin Firth, Oscar du meilleur acteur pour Le Discours d’un roi en 201, a lancé aujourd’hui une campagne majeure de Survival international pour sauver la tribu la plus menacée de la Terre - les Indiens awá d’Amazonie brésilienne.



La pièce maîtresse de cette campagne est un court métrage, dans lequel Colin Firth lance un appel au public sur une musique du compositeur brésilien Heitor Pereira :

Les Awá sont une petite tribu amazonienne dont le territoire a été envahi par une multitude de bûcherons clandestins, des éleveurs et des colons. La situation est devenue si critique que plusieurs experts brésiliens ont parlé de ’génocide’ et ’d’extinction’. Il y a environ 360 Awá contactés. Nombre d’entre eux sont les survivants de violents massacres. On estime que 20 à 25% de plus vivent en isolement dans la forêt, fuyant constamment devant la rapide avancée de la déforestation.

Colin Firth en campagne pour sauver les Awá de l'extinction. Colin Firth en campagne pour sauver les Awá de l'extinction. © Survival La campagne vise à persuader le ministre brésilien de la Justice d’envoyer la police fédérale expulser définitivement les bûcherons, les éleveurs et les colons. Dans son appel, Colin Firth explique : ’La forêt des Awá est illégalement abattue pour ses essences précieuses. Lorsque les bûcherons les surprennent, ils les tuent. Leurs arcs et des flèches ne font pas le poids face aux fusils des Blancs. A une autre époque, tout aurait été terminé pour eux. Un autre peuple aurait été rayé de la surface de la Terre. Mais nous allons faire en sorte que cela ne se produise pas...’

Le film de Survival contient des séquences uniques sur les Awá qui acceptent rarement la visite d’étrangers dans leurs communautés, dont des scènes montrant l’étroite relation qu’ils nouent avec leurs animaux de compagnie ou une cérémonie rituelle au clair de lune au cours de laquelle ils parlent aux esprits de leurs ancêtres. Il dresse également le constat affligeant de la destruction dévastatrice provoquée par les bûcherons et les éleveurs qui ont abattu et incendié d’immenses zones forestières.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré aujourd’hui : ’Les Awá sont menacés par des bûcherons armés, mais ils le sont aussi par notre propre indifférence. Si suffisamment de personnes, au Brésil et partout dans le monde, se mobilisent pour manifester leur préoccupation, les Awá pourront enfin vivre en paix sur leur propre territoire, à l’abri de toute invasion et de toute menace. Cela a été prouvé maintes et maintes fois’.

- Le rapport de la FUNAI montre que les territoires indigènes d’Amazonie qui ont été les plus été affectés en 2009 sont ceux des Awá, de l’Alto Rio Guamá, de l’Arariboia, de l’Apyterewa, et de Cachoeira Seca. Les Indiens awá, y compris la plupart des groupes isolés, vivent dans trois de ces territoires : Awá, Alto Rio Guamá et Arariboia.

- Télécharger les cartes révélant l’ampleur de la déforestation du territoire awá de 1985 à 2010

- Télécharger les cartes révélant l’ampleur de la déforestation du territoire awá de 1985 à 2010

Ci-dessous, vous retrouverez de nombreuses informations complémentaires sur les Awá et les autres peuples premiers au Brésil...

 Les Awá face à la déforestation

Un Indien awá dans sa forêt incendiée. © SurvivalUn rapport accablant qui vient de nous parvenir révèle que, durant l’année 2009, le territoire des Awá, des Indiens nomades, a été bien plus affecté par la déforestation que tout autre territoire indigène en Amazonie.

De 60 à 100 Awá ont réussi à rester isolés du monde extérieur, mais leur dernier refuge est en train d’être détruit. Les autorités n’ont pris aucune mesure pour expulser les bûcherons et les colons qui envahissent massivement leur territoire.

Ce rapport (en portugais), publié par la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, révèle que 31% de la forêt du territoire awá ont été illégalement abattus.

Les Awá en contact avec le monde extérieur sont environ 360. Ils sont répartis en plusieurs communautés dans trois des cinq territoires indigènes les plus touchés par la déforestation en 2009 – date des dernières données statistiques disponibles.

Des images satellites confirment que la déforestation de la région s’est considérablement accrue ces deux dernières décennies et s’étend désormais dans la région où vivent les Awá isolés.

Pire’i Ma’a, un Awá, a confié à un représentant de Survival : ‘Les bûcherons sont en train de détruire tout ce territoire… C’est une terre indienne… Leur présence me révolte, il n’y a plus de gibier, mes enfants ont faim’.

Les Awá, qui se sentent menacés par l’afflux massif de bûcherons illégaux dans la région, n’osent plus partir à la chasse.

Un anthropologue brésilien a dénoncé que les Awá étaient confrontés à un véritable génocide et un représentant de la FUNAI a déclaré sur la chaîne brésilienne Globo TV qu’ils disparaîtront si les autorités ne prennent pas des mesures d’urgence.

(La chaîne britannique BBC2 a programmé le documentaire ‘The Chinese are Coming’ (Les Chinois arrivent) sur l’impact dévastateur de la déforestation sur les Awá).

Les Awá isolés, qui sont l’un des deux derniers groupes de chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil, dépendent totalement de leur forêt pour survivre. Nombre d’entre eux ont péri au cours de violents massacres perpétrés par les fermiers et les bûcherons

Tout contact avec le monde extérieur peut avoir des effets dévastateurs sur eux en raison de leur faible immunité face aux maladies allogènes.

Selon la loi brésilienne, le territoire awá devrait bénéficier d’une protection qui n’a jusqu’à présent pas été assurée par les autorités.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Une véritable tragédie est en train de se dérouler sous nos yeux dont la cause est principalement due à l’inertie des autorités brésiliennes qui ne prennent pas les mesures nécessaires pour faire respecter la loi et protéger le territoire awá’.

 Des photos uniques d’Indiens isolés du Brésil

Des photos uniques obtenues par l’Association Survival International montrent des Indiens isolés avec une précision sans précédent.
Une communauté d’Indiens prospères et en parfaite santé, leurs paniers
remplis de racines de manioc et de papayes fraîchement récoltées dans leurs jardins.

© Gleison Miranda/FUNAI/Survival. www.uncontactedtribes.org

Les photos ont été prises par une équipe de la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, qui a autorisé Survival à les utiliser dans le cadre de sa campagne en faveur des Indiens isolés. Elles montrent une communauté d’Indiens prospères et en parfaite santé, leurs paniers remplis de racines de manioc et de papayes fraîchement récoltées dans leurs jardins.

- Plus d’informations sur ces Indiens et sur ce que révèlent les photos

- Survival a lancé un nouveau site internet sur les tribus isolées : www.uncontactedtribes.org

La survie de ces Indiens est gravement menacée par l’invasion massive de bûcherons illégaux du côté péruvien de la frontière. Selon les autorités brésiliennes, l’afflux de bûcherons fait fuir un groupe d’Indiens isolés du Pérou vers le Brésil et il y a fort à craindre que les deux groupes entrent en conflit.

Survival et d’autres ONG font pression depuis plusieurs années sur le gouvernement péruvien pour endiguer cette invasion mais peu de mesures ont jusque là été prises.

L’an dernier, l’ONG nord-américaine Upper Amazon Conservancy, avait effectué le dernier d’une série de survols aériens du côté péruvien, réunissant de nouvelles preuves de la déforestation illégale d’une région protégée.

© Gleison Miranda/FUNAI/Survival. www.uncontactedtribes.org

Cet homme, dont le corps est enduit de roucou, une peinture corporelle, se tient au milieu de bananiers dans le jardin de la communauté.

Marcos Apurinã, coordinateur de l’organisation des Indiens d’Amazonie brésilienne COAIB, a déclaré : ’Il est nécessaire de réaffirmer que ces Indiens existent, c’est pourquoi nous encourageons la diffusion d’images qui le prouvent. Leurs droits fondamentaux, notamment leur droit à la vie, ont toujours été ignorés... Ces Indiens doivent être protégés de toute urgence’.

Le leader et chamane yanomami Davi Kopenawa a confirmé : ’Les territoires où les Indiens vivent, pêchent, chassent et cultivent doivent être protégés. C’est pourquoi il est si important de montrer ces photos, pour que le monde entier sache que ces Indiens isolés sont là dans leur forêt et que les autorités doivent respecter leur droit à y vivre’.

© Gleison Miranda/FUNAI/Survival. www.uncontactedtribes.org

Des hommes recouverts de peintures corporelles rouge et noire observent l’avion du gouvernement brésilien.

L’AIDESEP, l’organisation des Indiens d’Amazonie péruvienne, a émis une déclaration dans laquelle elle se dit ’très préoccupée par l’inertie des autorités... Malgré les protestations contre la déforestation illégale émanant du Pérou et du monde entier, rien n’a été fait’.

Bruce Parry, présentateur britannique de la série télévisée ’Au cœur des tribus’, a affirmé : ’Protéger la terre qui abrite des Indiens isolés est d’une importance capitale. Nous n’avons jamais réussi à les intégrer sans leur infliger de terribles traumatismes. C’est à eux de décider s’il veulent rejoindre notre monde. Pas à nous’.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré : ’Il est urgent de prendre les mesures nécessaires pour expulser les bûcherons illégaux, sinon ces Indiens disparaîtront inévitablement. Il est évident que les Indiens de ces photos sont en bonne santé et prospères. Ce que nous pouvons leur apporter est la protection de leur territoire pour qu’il puissent déterminer leur propre avenir. Mais cette région est aujourd’hui réellement menacée et si la vague de déforestation illégale n’est pas rapidement stoppée, leur avenir ne leur appartiendra plus. Ce n’est pas qu’une éventualité : c’est l’histoire irréfutable réécrite depuis cinq siècles sur les tombes d’innombrables tribus.

 Un autre film inédit sur les Indiens isolés

L’actrice Gillian Anderson, connue pour son rôle dans la série télévisée américaine ’X Files’, lance la nouvelle campagne de Survival International en faveur des dernières tribus isolées du monde avec un nouveau film exceptionnel.

Le film montre avec une rare précision des Indiens isolés à la frontière du Brésil et du Pérou. Ce sont les premières images aériennes d’une communauté isolée.

Gillian Anderson a déclaré aujourd’hui : ‘Ce qui émane avec force de ce film étonnant, c’est la présence sereine et confiante de ces Indiens. J’espère qu’on les laissera tranquilles, mais pour cela il faudra qu’on empêche les bûcherons d’envahir la région’.

La séquence a été filmée par la BBC1 en collaboration avec le gouvernement brésilien, pour la nouvelle série de la chaîne britannique ‘Human Planet’. Le gouvernement brésilien a autorisé Survival à utiliser ces images dans le cadre de sa campagne.

La survie de la tribu est menacée par l’invasion de bûcherons illégaux dans la partie péruvienne de la frontière avec le Brésil

La couverture médiatique mondiale de cet événement a déjà poussé les autorités péruviennes à l’action. Elles viennent d’annoncer leur prochaine coopération avec le département brésilien des affaires indiennes (FUNAI) pour protéger la zone de manière plus efficace.

La survie des Indiens est menacée par l’invasion de bûcherons illégaux du côté péruvien de la frontière. Les autorités brésiliennes estiment que l’afflux de bûcherons force les Indiens isolés du Pérou à fuir vers le Brésil, au risque d’entrer en conflit avec les autres groupes d’Indiens isolés qui vivent dans la région.

Stephen Corry, directeur de Survival a déclaré : ‘La survie de ces petites tribus isolées devrait se situer au premier rang de nos préoccupations. Le précieux soutien de Gillian Anderson va contribuer à attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur elles, un soutien des plus importants si nous sommes réellement décidés à mettre un terme à des siècles d’oppression et de destruction’.

- Crédit Photo : www.uncontactedtribes.org/photosbresil


Survival International (France)
18 rue Ernest et Henri Rousselle
75013 Paris
France
(+33) (0)1 42 41 47 62

Survival aide les peuples indigènes à défendre leur vie, protéger leurs terres et déterminer leur propre avenir



Voir en ligne : Survivalfrance.org

Article lu 7315 fois

lire aussi :
  • De nouvelles photos spectaculaires d’Indiens isolés du Pérou


  • forum

    • Des photos uniques d’Indiens isolés du Brésil et un film inédit
      7 février 2011, par alconick

      Ce sont des images extraordinaires. Il y a quelque chose qui m’intrigue. J’ai cru voir un noir parmi ces gens qui regardaient en l’air. C’est étonnant de voir un noir dans une tribu amazonienne isolée du monde exterieur. Peut-être que c’est courant, qu’en pensez-vous

    • Des photos uniques d’Indiens isolés du Brésil et un film inédit
      6 février 2011, par boèé

      Il est urgent que les puissants de ce monde même avec leur logique avide de destructeur de l’Humanité, soient conscientisés sur l’urgence à stopper les actes immoraux d’exploitation abusives des espaces vitales de ces indiens qui ont surement aussi des valeurs a apporter dans la corbeille, de laquelle sortiront les solutions de la préservation de l’humanité...
      Ces hommes là ont déveloper des stratégies pour survivre dans des espaces, ils se sont organisés ou pris des options pour traverser le temps...

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9974463

    29 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable