CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action
Changement climatique

L’Affaire du Siècle et la Marche du Siècle

Un appel unitaire

vendredi 15 mars 2019
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits. C’est l’Affaire du Siècle. Notre printemps sera climatique et social. Le 15 mars, la jeunesse est en grève partout en France et dans le monde. Le 16 mars, nous marcherons ensemble, pour dire « ça suffit ! » et demander des changements immédiats.



La transition pacifiste repose sur l’évidence que pour sa survie, l’humanité n’a d’autre chemin que la paix et propose pour y remédier, la stratégie des deux leviers à savoir : diminution des dépenses d’armement et augmentation corrélative de tous les budgets qui vont dans le sens de la satisfaction des droits fondamentaux.

La transition écologique repose sur le constat que le système de production, principalement en vigueur au plan mondial, et fondé sur la recherche du profit maximum, est incapable d’assurer le respect des équilibres vitaux, nécessaires pour assurer la survie de l’humanité. Une évolution vers un nouveau modèle économique et social de développement durable est nécessaire pour répondre aux grands enjeux actuels.

La transition sociale remet en cause les règles d’un système économique qui domine le monde et place la recherche du profit immédiat au-dessus de tout, au détriment des besoins sociaux et d’une juste répartition des richesses produites.

La culture de la paix préconisée par les Nations Unies - et qui constitue un des fondements et un des objectifs du Mouvement de la Paix - porte en elle, avec des mots différents, ces trois transitions.

L’appel de La Marche du siècle constitue un moment fort de l’expression de la nécessaire convergence des luttes pour la paix, le climat et la justice sociale.

Dans ce contexte, rappelons que les 37 milliards d’€, destinés sur 7 ans en France à la modernisation des armes atomiques, pourraient être réorientés vers des politiques sociales, écologiques et solidaires.
Justice climatique, justice sociale et transition pacifique ont des destins liés.

 L’Affaire du Siècle

Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits. C’est l’Affaire du Siècle.

Les changements climatiques sont là : ils affectent déjà nos vies et n’épargnent personne. Nous assistons à la montée des eaux, à la fonte des glaces, à la multiplication des évènements météorologiques extrêmes, tandis que les espèces animales et végétales disparaissent inexorablement. Les sécheresses et inondations sont de plus en plus dévastatrices. Nos exploitations agricoles sont en danger. L’air que nous respirons est pollué. Le prix de nos factures énergétiques explose. Partout, dans les pays du Sud comme dans les pays du Nord, les populations vulnérables sont les plus exposées.

Obnubilés par les enjeux du court terme, les Etats et les acteurs économiques restent sourds aux innombrables cris d’alarme des plus fragiles, des scientifiques, des associations. Alors que les investissements nécessaires pour remédier à la catastrophe devraient être financés majoritairement par les plus aisés, les classes moyennes et les plus démunis y contribuent aujourd’hui de manière indifférenciée. La lutte contre les changements climatiques ne doit pas se faire au détriment des plus fragiles.

La France a pris un retard conséquent. D’aveu public, elle n’atteint pas ses objectifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les inégalités face au changement climatique s’aggravent.

L’État a l’obligation d’agir.

Il doit prendre les mesures politiques qui s’imposent, tout en garantissant la justice sociale. Il doit réduire notre dépendance au pétrole et nous fournir des alternatives en matière de transport. Il doit investir dans la rénovation des logements et promouvoir l’usage des énergies renouvelables, en abandonnant le recours aux énergies fossiles et nucléaire. Il doit instaurer l’accès de tous à une alimentation suffisante, saine et de qualité, garantir un revenu décent pour les agriculteurs et lutter contre la déforestation. Il doit aussi mettre en place les dispositifs indispensables à l’adaptation de nos territoires et à la protection de nos côtes. Toutes ces mesures auront un impact positif sur nos vies. Pourtant, ce qui est sur la table aujourd’hui est largement insuffisant.

La justice est un véritable levier. Elle peut enfin contraindre à l’action.

Partout dans le monde, des citoyennes et citoyens saisissent la justice pour que leurs droits fondamentaux soient garantis face aux changements climatiques. Et ça marche ! Aux Pays-Bas, la justice a ordonné au gouvernement néerlandais de revoir à la hausse ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Colombie, 25 jeunes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat. Au Pakistan, un fils d’agriculteurs a demandé aux juges de contraindre son État à adopter une législation climatique capable de protéger l’exploitation de ses parents, et leur droit à l’alimentation.

Nous aussi, nous pouvons gagner. Nous pouvons changer les choses, si nous sommes ensemble ! Alors agissons pour la justice sociale et climatique, saisissons la justice pour que la France respecte enfin ses engagements sur le climat.

Ensemble, portons et remportons ce qui est déjà, partout dans le monde, et aujourd’hui en France, l’Affaire du Siècle.

 Il est encore temps

 Notre Affaire à Tous

Comment nous allons sauver le monde
Notre Manifeste pour la justice climatique

Il est tard. Plus tard que nous le pensons. Nous avons vécu dans le déni. Nous nous réveillons au bord de l’apocalypse. La température monte inexorablement. Nous sommes déjà des millions à comprendre l’urgence. Il ne nous reste que quelques années pour changer de système, c’est notre dernière chance.

Créons un “nous” de résistance et de vigilance. Incriminons tout pouvoir, toute institution complices du réchauffement climatique. Poursuivons-les en justice. Forçons-les à agir. Soyons prêts à désobéir. Luttons contre l’asservissement de la Terre, luttons contre ceux qui la dominent. Nous dominent.

Nous n’avons pas le droit d’échouer.

Ensemble, nous sommes une force immense, nous allons changer le monde. Ce manifeste a été lancé à l’initiative de la juriste et militante écologiste Marie Toussaint, fondatrice et ancienne présidente de l’association, avec le concours de Judith Pérignon, de Léna Mauger et des Éditions Massot.

Lancement du livre

A travers le monde, nous nous soulevons, pour dénoncer les actions tout comme l’inaction climaticide des pollueurs, de leurs financeurs et des Etats. Nous agissons en solidarité, et avec détermination. La justice climatique est notre affaire à toutes et tous, parce que le climat n’a pas de frontières et qu’il atteint chacun.e, à commencer par les plus fragiles. Nous sommes la dernière génération à pouvoir sauver le monde, et nous n’avons pas le droit d’échouer.

Notre Manifeste pour une justice climatique, “Comment nous allons sauver le monde”, est disponible partout depuis le 14 mars. Ce manifeste appartient à qui veut s’en saisir.

 Comprendre le changement climatique

Kit pédagogique sur les changements climatiques

Le kit pédagogique sur les changements climatiques est un outil de sensibilisation et de formation « clé en main » sur les grands enjeux climatiques.

L’objectif de ce kit est de fournir un support de formation complet sur les enjeux climatiques, couvrant des enjeux très larges

- Les bases scientifiques : qu’est ce que l’effet de serre, comment fonctionne le système climatique ?
- Les dernières données du 5ème rapport du GIEC : comment ont évolué les températures, le niveau des mers, la cryosphère ces dernières années ; comment expliquer ces changements ; quelles sont les évolutions possibles ?
- Des exemples impacts concrets : quels sont les effets des changements climatiques sur les cultures ou les migrations dans les pays du sud ; ou les effets sur l’agriculture ou les littoraux en France ?
- Les solutions et niveaux de décisions politiques (à l’échelle internationale, européenne, française ou locale) : quelle est la situation aujourd’hui ? Quels sont les pays les plus émetteurs de gaz à effet de serre ? Où en sommes nous des objectifs de réduction des émissions ?
- Les éco gestes et solutions à la portée des citoyens : comment agir et réduire ses émissions en faisant évoluer ses modes de déplacement ? ou son alimentation ?
- Les réponses aux idées reçues sur les changements climatiques.

Il s’adresse à un public averti souhaitant approfondir ses connaissances sur les changements climatiques, ou à un public souhaitant transmettre des informations ou organiser des formations.

Le livret fonctionne en suivant un système de double page : une page de texte présentant un thème, et une page d’illustrations correspondantes.

- Télécharger le Kit pédagogique sur les changements climatiques

 Texte de l’appel unitaire

« Notre contestation a éclos à l’automne. En hiver, sa croissance a été historique. Au printemps, elle change d’échelle. Il n’y a plus de saisons.

Nous sommes aujourd’hui des millions, prêt·es à résister, à déployer les alternatives, à demander des comptes au gouvernement, aux multinationales, aux banques et aux institutions financières.

Il est temps de changer de système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, la société et les individus.

Nous devons réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre dès maintenant pour limiter le réchauffement global à 1,5°C. Nous devons préserver la biodiversité, alors que nous vivons une sixième extinction de masse. Nous devons renouveler la démocratie et contraindre les décideurs et décideuses à protéger les intérêts de toutes et tous plutôt que ceux de quelques un·es. Nous devons répartir les richesses pour obtenir la justice sociale, afin de garantir une existence digne pour chacun·e. Fin du monde et fin du mois relèvent du même combat.

Nous voulons combattre les dérèglements climatiques, nous voulons combattre la violence sociale et nous refusons toute forme de répression ou de discrimination.

Se déplacer, se nourrir, se loger, se chauffer, produire, consommer autrement est possible : autant de propositions alternatives que les décideurs politiques et économiques retardent et empêchent au nom d’intérêts particuliers qui nous conduisent dans le mur.

Notre printemps sera climatique et social. Le 15 mars, la jeunesse sera en grève partout en France et dans le monde. Le 16 mars, nous marcherons ensemble, pour dire « ça suffit ! » et demander des changements immédiats ».

 Associations signataires de l’appel unitaire

350.org ; ActionAid France ; Alternatiba ; ANV-COP21 ; ATD Quart Monde ; ATTAC ; Bizi ! ; BLOOM ; Boycott Citoyen ; CARE France ; CCFD-Terre Solidaire ; CRID ; EHESS ; Fondation France Libertés ; Fondation de l’Écologie Politique ; Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme ; France Nature Environnement ; GERES ; Greenpeace France ; Les Amis de la Terre France ; Ligue des droits de l’Homme ; le mouvement ; Mouvement Utopia ; Mouvement Colibris ; Notre Affaire à Tous ; One Voice ; Oxfam ; Partager c’est sympa ; REFEDD (Reseau Français des Étudiants pour le Développement Durable) ; Réseau Action Climat – France ; Secours Catholique – Caritas France ; Secours Islamique France ; SNCS-FSU ; SOL, Alternatives Agroécologiques et Solidaires ; Solidaires ; ACTES en Cornouaille ; AFDI ; Alofa Tuvalu ; Alternative autogestion ; Amap des Hauts de Belleville ; Antenne Nature Loisir Patrimoine ; Association : CRI-AC ! Collectif Relais d’Informations & Actions Citoyennes Association “l’Abeille Écolo” ; Association des amis des convivialistes ; Association Ecoloc ; Association Mobil’idées ; Atelier CAPACITES ; Atelier solidaire de Saint-Ouen ; Atelier Vélorution Bastille ; AYNI France ; Ayya ; Ca le fait pour la planète ; Collectif des Associations Citoyennes ; Canopée Forêts VivantesCap ou pas cap ; Carre Geo & Environnement France ; Centre de recherches sur la culture japonaise de Rennes ; Charente Nature ; Christianisme social ; CliMates ; CMR (Chrétiens dans le monde rural) ; Collectif 07 Stop Gaz de Schiste ; Collectif Arcois pour la Planète ; Collectif sarthois “Pour une Terre plus Humaine” ; Coordination eau bien commun France ; Coordination eau Île-de-France ; Coquelicots Caen ; Cré-sol Centre Réseau Economie Solidaire ; Cyclofficine d’Angouleme ; Citoyens pour le Climat ; Demain Nos Enfants ; DiEM25 France ; Ecologie au Quotidien ; EEUDF – éclaireuses et éclaireurs unionistes de France ; EGREEN ; Enseignant.e.s pour la Planète ; Extinction Rebellion France ; Fédération de l’entraide protestante ; Fédération nationale de l’ACE ; Federation Syndicale Unitaire (FSU) ; Festival Atmosphères ; FIDL, le syndicat lycéen ; Fondation ELYX ; Fondation Énergies pour le Monde ; Générations futures ; Gevalor ; Gret ; Groupe initiatives ; Groupement CARMA Gonesse Pays de France ; Hardpork ; L’abeille Ecolo ; L’Heureux Cyclage ; La Nature en Ville ; La P’tite Rustine : La Voûte Nubienne ; Le Laboratoire de la Transition ; Le Mouvement de la Paix ; Les Amis de la Forêt de la Corniche des Forts à Romainville ; Les Convivialistes ; Maison des Peuples et de la Paix ; Maison des solidarités locales et internationales ; Mouvement du Christianisme social ; Mouvement Ni Putes Ni Soumises ; Mouvement pour l’Economie Solidaire ; Mouvement pour l’Economie solidaire Occitanie ; MTMSI ; Nous sommes Parti-e-s Pour La Décroissance ; Novetat ; Observatoire international de la Gratuité ; Pacte Finance Climat ; Paris Bike Tour ; Paris zéro fossile ; Pax Christi France ; Réseau Action Climat – France ; Réseau Foi & Justice Afrique Europe France ; Résistance à l’Agression Publicitaire ; ResiWay AISBL ; Ritimo ; Savanturiers-Ecole de la Recherche ; Sciences Citoyennes ; Sgen-CFDT ; Sgen-CFDT Pays de Loire ; SOS Racisme ; Syndicat national de l’environnement Sne-FSU ; Touche pas à mon schiste ; Un p’tit dans la tête ; UGICT-CGT ;UNEF ; Union des Associations pour la Défense du Littoral ; Union syndicale Solidaires ;Unis Pour Le Climat ; Unis-Terre ; Vélo-Ecole du 20ème ; Vélorution Paris Île-de-France ; Wasquehal en Transition ; WECF France.

Article lu 637 fois



Dépliant La Marche du Siècle

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 11413280

20 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable