CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
{#ENV{date},'date','spip.php?page=jour'}
Sur le Web

Inf’OGM - information critique et indépendante sur les OGM, les biotechnologies et les semences

Inf’OGM est une association loi 1901 née en 1999. Elle publie de l’information indépendante et critique sur les OGM, les biotechnologies et les semences.
Infogm.org : des réponses claires aux grandes questions sur les OGM

Qu’est-ce qu’un OGM ?, Comment sont-il autorisés dans l’Union européenne ?, Quels sont les risques pour la santé ?, Qu’est-ce que le brevetage du vivant ? Si vous suivez ou souhaitez suivre le débat sur les OGM, les biotechnologies et les semences, vous vous êtes certainement déjà posé ces questions.

Inf’OGM a pour mission de fournir une information critique, indépendante et accessible à tout public. C’est pourquoi les rédacteurs ont mis à jour durant l’été 2014 le site infogm.org pour répondre aux interrogations les plus fréquentes et vous donner les clés nécessaires pour s’emparer du débat.


Articles les plus récents

Pourquoi la notion de « ressource génétique » est-elle problématique ?

vendredi 16 avril 2021 par Christophe NOISETTE — Réglementation internationale, , ,

Pourquoi la notion de ressource génétique est-elle problmatique ?

vendredi 16 avril 2021 par Christophe NOISETTE — Réglementation internationale, , ,

Les brevets, objets de dissension entre les entreprises

Dans une réponse fournie par le gouvernement français à un questionnaire de la Commission européenne sur les nouvelles techniques de modification génétique, le thème des brevets est largement abordé dans le chapitre « inconvénients ». Il estime que les différences entre brevet et certificat d'obtention végétale vont être un des points de clivage entre les entreprises dans le débat sur ces nouvelles techniques.
Le document fourni par le gouvernement français à la Commission européenne détaille son analyse (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Rapport financier et bilan comptable 2020

mardi 13 avril 2021 par Inf'OGM — Rapports d'activités et financiers,

Le Conseil d’Administration 2020

mardi 13 avril 2021 par Inf'OGM — Equipe et Conseil d'Administration,

Le Conseil d'administration, en 2020, c'était :
Arnaud Apoteker,
Jean Azan,
Annick Bossu,
François Catzeflis,
Jean-Luc Juthier,
Hervé Le Meur,
Thierry Mercier,
Brigitte Nardin,
Anne Marie Schmit,
Sylvain Willig
Le CA a été élu lors l'Assemblée Générale d'Inf'OGM, qui s'est déroulée numériquement, le mercredi 23 septembre 2020, en visio-conférence.

- Equipe et Conseil d'Administration /

Covid-19 : un expert de l’OMS parle juste avant la pandémie

Connaître l'origine réelle du coronavirus SARS-CoV-2 permettrait d'élaborer des thérapeutiques efficaces contre la Covid-19 et conduirait assurément à réduire les risques de pandémies futures. Cependant, les tergiversations actuelles de l'OMS ne rassurent pas quant à la réelle volonté de découvrir cette origine. Dans un document filmé avant la déclaration officielle de la pandémie, Peter Daszak, expert à l'OMS, relate des expériences de laboratoire sur les virus et des liens entre les laboratoires (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Nouveaux OGM : une balance bénéfices/risques peu équilibrée

Dans sa réponse à un questionnaire de la Commission européenne sur les nouvelles techniques de modification génétique en agriculture, le gouvernement français liste leurs avantages et inconvénients. Il estime par exemple que seules certaines entreprises disposant d'importantes ressources financières et techniques pourraient les utiliser. Notamment car elles impliquent, pour être rentables, de mobiliser de très grandes surfaces agricoles. Cela impacterait négativement les systèmes agricoles sans OGM (...)

- Actualités / , , , , , , ,

OGM : mutations involontaires sur des embryons humains

Des chercheurs du Francis Crick Institute, à Londres, ont modifié génétiquement des embryons humains en utilisant la technologie Crispr. Constat : plus de la moitié des embryons contenaient des mutations involontaires et de larges délétions (pertes) de séquences ADN.
Kathy Niakan et ses collègues, chercheurs au Francis Crick Institute (Londres), ont utilisé Crispr-Cas9 pour supprimer un gène nommé POU5F1 chez 18 embryons humains. Lorsqu'ils ont procédé au séquençage génétique d'un chromosome, ils se (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Roundup : Séralini accuse

jeudi 1er avril 2021 par Thierry Mercier — n°163, avril -juin 2021, , ,

55 952 fois : c'est le nombre exact de citations du nom du chercheur Gilles-Éric Séralini dans les 2,5 millions de pages des Monsanto Papers, documents exigés par la justice américaine en 2017 dans le cadre des premiers procès intentés à l'entreprise par des utilisateurs de Roundup atteints de maladies graves.
Cet ouvrage raconte les litiges Monsanto/Séralini, débutés en 2005 mais amplifiés depuis 2012, avec la publication de la fameuse étude sur des rats nourris avec un maïs de Monsanto et ses photos (...)

- n°163, avril -juin 2021 / , ,

Politiser joyeusement notre cohabitation avec le vivant

jeudi 1er avril 2021 par Thierry Mercier — n°163, avril -juin 2021, , ,

Dans cet ouvrage, le philosophe de terrain, Baptiste Morizot, montre la nécessité d'un renversement du comportement humain face aux désastres écologiques. Il propose pour cela d'inventer avec le vivant des nouvelles formes de réciprocité.
Il nous faut considérer tous nos compagnons de vie, présents bien avant nous sur cette planète et à l'origine de notre existence, doués d'interdépendance et de splendide prodigalité, non plus comme des ressources, mais comme des alliés.
L'exploitation extractiviste part (...)

- n°163, avril -juin 2021 / , ,

Protocole de Cartagena : quel avenir ?

Le Protocole de Cartagena est le résultat d'un compromis entre États né au début du développement des « biotechnologies modernes ». Les uns l'ont utilisé comme un moyen de répondre aux inquiétudes de l'opinion publique et/ou de rejeter des inventions brevetées dans d'autres pays. Les autres comme un cheval de Troie destiné à pénétrer de nouveaux marchés en suggérant des lois de biosécurité nationales favorables aux OGM. Ajouté à ces usages contrastés, le développement de nouvelles techniques de modifications (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , ,

Le Protocole au-delà des OVM transgéniques

Le champ d'application du Protocole de Cartagena est aujourd'hui sous pression : les produits issus du forçage génétique et les nouveaux OVM, qualifiés d'organismes issus de « biologie de synthèse », doivent-ils y être inclus ?
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , , , ,

Le Protocole de Cartagena sous pression

En 2018, les « gene drive files » sont publiés. L'ONG Corporate Europe Observatory (CEO) met alors en évidence comment certaines discussions au sein de la Convention sur la diversité biologique (CDB) ont été influencées par l'action de groupes de lobbies défendant les intérêts des industries des biotechnologies.
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois. (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , , ,

Protocole de Cartagena : laxisme au Japon

La déclinaison du Protocole de Cartagena au Japon s'est faite a minima. Keisuke Amagasa, co-président du Réseau de citoyens pour une alimentation et une agriculture durables au Japon, relate pour Inf'OGM les lacunes de la loi, lacunes renforcées avec les nouveaux OGM.
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , ,

Protocole de Cartagena en Afrique : une déclinaison orientée

L'Afrique a longtemps été un continent exempt d'OGM. À part l'Afrique du Sud qui a accueilli de telles cultures dès 1999, et qui désormais en cultive sur des surfaces importantes (2,7 millions d'hectares de coton, maïs et soja), les autres pays ont commencé ces cultures plus tardivement. Et certains les ont depuis abandonnées. Pourquoi ce continent est-il d'abord resté à l'écart des cultures transgéniques et comment y ont-elles été introduites ensuite ?
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM. (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , , ,

Protocole de Cartagena : une protection aux frontières

Le Protocole de Cartagena régit les mouvements transfrontières d'organismes vivants modifiés. Fruit d'âpres négociations internationales, il s'actualise, lors des réunions des Parties, sur de nouvelles thématiques.
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations indépendantes et critiques sur les (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , ,

L’adoption du Protocole de Cartagena, un moment historique

Le Protocole de Cartagena, adopté en 2000, est l'un des composants principaux de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Récit de son adoption, qui a permis une large information sur les OGM, thème peu connu de la société civile à l'époque.
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s.
S'abonner, c'est recevoir un journal didactique de 28 pages chez vous tous les trois mois.
S'abonner, c'est aussi soutenir une veille citoyenne d'informations (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , ,

OGM : 20 ans d’ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena

Le Protocole de Cartagena (Colombie), aussi connu sous le nom de Protocole sur la prévention des risques biotechnologiques, est le premier texte international à avoir traité des impacts des biotechnologies modernes sur la biodiversité.
Adopté en 2000 dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique (CDB), le Protocole a permis d'acter au niveau international que les organismes vivants génétiquement modifiés (OVM) n'étaient pas des organismes comme les autres et qu'il fallait les encadrer et (...)

- OGM : 20 ans d'ambiguïtés croissantes du Protocole de Cartagena / , , ,

L’esprit des textes

jeudi 1er avril 2021 par Annick Bossu — n°163, avril -juin 2021, , ,

La veille de Noël 2020, la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) a été adoptée. Un rapport annexé présente l'orientation future de la recherche en France. Il fait écho d'une part, à la loi de bioéthique initiée en 2018 qui pourrait être prochainement adoptée par l'Assemblée nationale et, d'autre part, à l'avis du comité d'éthique commun Inra, Cirad, Ifremer (ICI) de 2016 sur les nouvelles techniques de manipulation génétique des plantes. On trouve dans ces documents le même esprit, le même (...)

- n°163, avril -juin 2021 / , ,

Vers une nouvelle législation européenne sur les semences ?

mardi 30 mars 2021 par Frédéric PRAT — Actualités, , , , ,

Fin 2019, le Conseil de l'Union européenne invitait la Commission à étudier les moyens à disposition pour actualiser la réglementation sur les semences, dans l'optique de formuler d'éventuelles propositions législatives. La publication de cette étude, prévue pour fin 2020, a été retardée. De quoi s'agit-il exactement et où en est-on ?
Le 8 novembre 2019, le Conseil européen a invité la Commission à soumettre, au plus tard le 31 décembre 2020, « une étude sur les moyens à disposition pour actualiser la (...)

- Actualités / , , , ,

Pour la France, la quasi totalité des OGM sont traçables

Dans sa réponse à un questionnaire adressé par la Commission européenne aux États membres, la France précise sa position sur une réglementation possible des produits obtenus par des nouvelles techniques de modification génétique, dont sont issus ce que d'aucuns ont baptisé nouveaux OGM. On apprend ainsi que seuls certains OGM seraient difficilement détectables et traçables. Pour le gouvernement, l'Union européenne doit mettre en place un programme de recherche ambitieux sur cette question !
En juillet (...)

- Actualités / , , , , ,

Une pétition pour arrêter la « deuxième vague » des OGM

mardi 23 mars 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , ,

De nombreuses associations et syndicats français ont lancé, en février 2021, une pétition, intitulée « Arrêtons la deuxième vague des OGM ». Cette pétition, qui a récolté en une dizaine de jours plus de 100 000 signatures, demande au gouvernement français de respecter les décisions de justice - européenne et française - pour encadrer les nouveaux OGM.
La pétition, lancée par plusieurs associations françaises, alerte l'opinion publique sur la réalité des nouveaux OGM et sur l'inaction du gouvernement pour (...)

- Actualités / , , , , ,

Lobby pro-OGM : le parcours des salariés de Emerging Ag Inc.

Emerging Ag Inc. est une société de lobbying au service de l'industrie des biotechnologies. Discrète, elle a pourtant d'ores et déjà plusieurs « victoires » à son actif, grâce à des salariés venant de cette industrie.
Emerging AG a été créée en 2010. Elle a participé activement, lors de la Conférence des Parties (COP) de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) en Égypte en 2017, à faire échouer le projet de moratoire international sur les organismes vivants issus du forçage génétique. Cette action a (...)

- Actualités / , , , , , , , ,

Chine : recherches illégales sur des maïs et coton OGM

mardi 16 mars 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , , , ,

Huit entreprises et instituts de recherche ont produit ou réalisé illégalement des recherches sur des semences génétiquement modifiées (GM) de maïs et de coton. Certaines ont dû payer des amendes.
Le 9 février 2021, le ministère chinois de l'agriculture et des affaires rurales a annoncé dans un communiqué de presse que huit entreprises et instituts de recherche produisaient ou effectuaient illégalement des recherches sur les semences génétiquement modifiées (GM).
Quatre entreprises (la coopérative (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Vivant numérisé et technologisé : ayez confiance ou taisez-vous !

jeudi 11 mars 2021 par Annick Bossu, Eric MEUNIER, Hervé Le Meur — Actualités, , , , , , , ,

Une loi adoptée en décembre 2020 fixe les grands axes que la Recherche en France va devoir suivre pour la décennie à venir. En complément, elle établit également les mesures nécessaires pour que les citoyens cessent de remettre en cause cette recherche ou cette science que la loi se plaint de voir trop souvent décriée. Le domaine de la santé est mis en exergue pour assurer l'acceptation des axes mis en avant et des centres science-médias seront là pour éteindre les visions « complotistes et (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Une agriculture numérique comme projet de société ?

mardi 9 mars 2021 par Annick Bossu, Eric MEUNIER, Hervé Le Meur — Actualités, , , , , , , ,

Le 24 décembre 2020, le Parlement inscrivait dans la loi rien moins qu'un projet de société auquel la Recherche va devoir répondre dans les dix années à venir. Biotechnologie, numérisation de l'agriculture, création de jumeaux numériques pour la médecine… : de vastes ambitions adoptées en pleine pandémie mondiale et qui visent une plus grande artificialisation du vivant.
La loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), adoptée le 24 décembre 2020 après une procédure accélérée, fixe « les (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Une information scientifique au service de la démocratie

lundi 8 mars 2021 — n°163, avril -juin 2021

À l'heure où les controverses « scientifiques » se multiplient dans l'espace public, Jérôme Santolini, chercheur à l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule et administrateur de l'association Sciences citoyennes1, s'interroge sur la nature même de l'information scientifique et la façon dont elle est traitée, voire manipulée… et propose un cadre pour lui redonner toute sa place dans nos sociétés.
Cet article a été publié dans le journal Inf'OGM.
À ce titre, il est réservé aux abonné-e-s. (...)

- n°163, avril -juin 2021

États-Unis : autorisation d’un cochon OGM à la consommation

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a autorisé le 14 décembre 2020, un porc génétiquement modifié pour la consommation humaine et pour un usage thérapeutique. Il s'agit donc du deuxième animal OGM autorisé pour la consommation humaine, après le saumon transgénique.
Un porc génétiquement modifié vient d'être autorisé aux États-Unis par la Food and Drug Administration (FDA), qui s'en félicite dans un communiqué publié le 14 décembre 2020 : « cette toute première autorisation d'un produit de (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Interprofession semences : vers quelle ouverture ?

Le 27 janvier, le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis) a confirmé qu'il ouvrait ses rangs à tous les acteurs de ce qu'il appelle « la filière semences », dont la Confédération paysanne et la Coordination rurale. Autrefois représentant les seules semences commerciales, la nouvelle interprofession, rebaptisée Semae, entend inclure les semences fermières et paysannes…
C'est au cours d'une grand messe en visio conférence, qui a réuni plus de 500 personnes, que le Groupement (...)

- Actualités / , , , , , , , ,

Contribution Volontaire Obligatoire : un oxymore à fort enjeu

Une Contribution Volontaire Obligatoire (CVO) est une taxe monétaire volontaire, décidée et acceptée par les membres d'une organisation interprofessionnelle agréée, que le gouvernement peut décider d'étendre obligatoirement à tous les membres de la même profession, qu'ils soient ou non adhérents de l'organisation interprofessionnelle. Chaque CVO est liée à un objectif précis (promotion, recherche, contrôle qualité…). L'interprofession semences n'échappe pas à la règle.
Pour 21 espèces, selon la (...)

- Actualités / , , , , ,

Ouverture de l’interprofession Semae : des réactions contrastées

L'interprofession des semences et plants (SEMAE, ex-Gnis) a annoncé s'ouvrir à « toutes les semences », y compris fermières et paysannes. Réactions contrastées des syndicats minoritaires et d'autres acteurs qui gravitent autour de ces semences.
En affichant son ouverture « à toutes les semences », l'interprofession Semae (ex-Gnis) devrait logiquement ouvrir les collèges producteurs de ses différentes sections au-delà de la quasi seule Union française des semenciers (UFS) : les semences de ferme et les (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Commission européenne et nouveaux OGM : un rapport mal parti

La Commission européenne doit rendre le 30 avril prochain un rapport sur la réglementation des OGM obtenus par les nouvelles techniques de modification génétique. Demandée en novembre 2019 par le Conseil de l'Union européenne, cette étude concerne « le statut des nouvelles techniques génomiques dans le droit de l'Union (…) à la lumière de l'arrêt de la Cour de justice ». Cet arrêt, publié en juillet 2018, déclarait ces techniques comme donnant des OGM réglementés. Alors que la Commission a déjà fait valoir (...)

- Actualités / , , , ,

Monde et UE - Baisse des surfaces d’OGM transgéniques en 2019

mardi 23 février 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , , , , , , ,

Les surfaces cultivées en cultures transgéniques ont légèrement diminué entre 2018 et 2019 (-0,7%). Ce n'est que la deuxième fois en plus de 20 ans que l'Isaaa fait ce constat (-0,8% en 2015). Cette baisse vient essentiellement des États-Unis. Et quatres nouveaux pays, tous africains, en cultivent sur des surfaces encore très restreintes.
L'Isaaa, une agence de promotion des OGM financée par l'industrie, publie annuellement un état des cultures OGM dans le monde. En novembre 2020, l'Isaaa a annoncé (...)

- Actualités / , , , , , , , , , ,

Adhérez à Inf’OGM

jeudi 18 février 2021 — Soutien et adhésion

ADHÉREZ À INF'OGM
En adhérant à Inf'OGM, vous devenez membre de l'association et pouvez ainsi bénéficier d'interlocuteurs professionnels pour répondre à toutes vos questions techniques sur les OGM.
L'adhésion est de 20 euros par an pour un particulier et 100 euros pour une organisation.
Pour adhérer, deux options s'ouvrent à vous :
adhérez en ligne et réglez votre cotisation par carte ;
téléchargez le bon et renvoyez-le nous avec votre règlement par chèque à l'adresse indiquée sur le bon.
Les (...)

- Soutien et adhésion

Vente de semences à des amateurs : la France bien silencieuse

jeudi 18 février 2021 par Frédéric PRAT — Actualités, , , , ,

Le 10 juin 2020, la France autorisait la vente, à des amateurs, de semences de variétés végétales du domaine public n'appartenant pas à des variétés enregistrées au catalogue officiel. Mais le 23 juin, la Commission européenne s'y opposait dans un « avis circonstancié ». Depuis, aucun retour sur cet avis, ni du ministère de l'Agriculture ni de celui de la Transition écologique. La loi, elle, est pour le moment applicable...
Le 10 juin 2020, la loi relative à la transparence de l'information sur les produits (...)

- Actualités / , , , ,

DGCCRF – Peu d’OGM transgéniques dans les semences

mercredi 17 février 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , , ,

La direction des fraudes (DGCCRF) a publié le 5 janvier 2021 son rapport annuel sur la présence d'OGM (sic) dans les semences (graines destinées à la culture). Il s'agit de contrôles réalisés en 2017-2018 et 2018-2019. Bilan : un seul lot, de colza, faiblement contaminé, mais des autocontrôles peu satisfaisants.
Avant d'analyser le contenu de ce rapport, nous devons signaler une erreur sémantique : le communiqué [1] mentionne dans son titre les OGM, mais dans les faits, cette enquête se restreint aux (...)

- Actualités / , , , , , ,

Main basse sur les pathogènes par l’OMS ?

Dans un récent article , Edward Hammond révèle un projet de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) : centraliser des pathogènes du monde entier dans une “biobanque” d'échantillons physiques à Genève, en vue de pouvoir y accéder pour les étudier et les utiliser sans contrainte. Mais cette biobanque pourrait échapper aux obligations liées au Protocole de Nagoya d'obtenir le consentement préalable et de reverser, aux pays et/ou, éventuellement, aux communautés dont ils sont issus, une partie des avantages (...)

- Actualités / , , , , , , ,

Nouveaux OGM : la France ne respecte pas sa Justice

mardi 9 février 2021 par Zoé JACQUINOT — Actualités, , , , , , ,

Il y a un an, le Conseil d'État déclarait que les produits obtenus par les nouvelles techniques de mutagénèse (dirigée et aléatoire, appliquée sur culture de cellules végétales) sont des OGM devant être réglementés comme tels, et ordonnait au gouvernement d'agir en conséquence. Malgré un début d'élaboration de textes, le gouvernement est aujourd'hui dans l'illégalité due au retard pris dans la mise en œuvre de la décision du Conseil d'État. Parallèlement, plusieurs acteurs, dont la Commission européenne, (...)

- Actualités / , , , , , ,

Artificialisation du vivant : des données numériques contaminées

La numérisation des génomes d'organismes vivants en vue d'applications biotechnologiques est le nouveau Graal des entreprises. Actuellement, certains gouvernements souhaitent exonérer les données, issues de cette numérisation, des obligations internationales de partage des avantages. Une approche qui conviendrait aux entreprises souhaitant accroître leur capacité à breveter le vivant. Cependant la maîtrise technique est loin d'être au rendez-vous. Ainsi, à l'instar de la contamination de cultures (...)

- Actualités / , , , , , ,

Inf’OGM recrute un(e) responsable « financement projets et communication »

mercredi 3 février 2021 par Rachel Dujardin — Actualités,

L'association Inf'OGM recrute un(e) responsable « financement projets et communication » sur un poste en contrat à durée déterminée de 9 mois et demi (remplacement pour congé maternité).
Association loi de 1901, Inf'OGM est une veille citoyenne sur les OGM, les semences et les biotechnologies. Sa mission : décrypter toute l'actualité du sujet pour la rendre accessible à tous, informer les citoyens et ainsi, démocratiser le débat. Inf'OGM propose un service unique qui vise à diffuser une information (...)

- Actualités /

Semences de matériel hétérogène biologique : quel régime juridique ?

mardi 2 février 2021 par Louise Puel * — Actualités, , , , , ,

La Commission européenne a enfin arrêté la version finale du projet d'acte délégué sur la production et la commercialisation de « matériel de reproduction » (plants, boutures, semences) de « matériel hétérogène biologique ». Cette nouvelle catégorie vise à élargir l'offre commerciale à disposition des agriculteurs, notamment bio. Ce nouveau régime juridique pourra-t-il être investi pour promouvoir la biodiversité cultivée ?
La Commission européenne a enfin arrêté la version finale du projet d'acte délégué sur la (...)

- Actualités / , , , , ,

Nouveaux OGM : désaccords ministériels ?

lundi 1er février 2021 par Eric MEUNIER — Actualités, , , , , ,

Le 7 janvier 2021, Julien Denormandie, ministre français de l'Agriculture, a affirmé dans une interview que les produits obtenus par les nouvelles techniques de modification génétique ne donnent pas des OGM. Une position légalement fausse puisque contraire au droit européen. Le 29 janvier, le ministère de la Transition écologique et solidaire, interrogé par Inf'OGM, a justement répondu que les produits issus de ces techniques sont actuellement soumis à la réglementation OGM, décision de justice à (...)

- Actualités / , , , , ,

Nouveaux OGM : un rappel de droit pour le ministère italien de l’Agriculture

Mercredi 13 janvier 2021, la commission Agriculture de la Chambre des députés italienne a rappelé au Gouvernement que l'interdiction de culture d'OGM en vigueur en Italie concerne également les OGM obtenus par les nouvelles techniques de modification génétique. Ce rappel contrecarre une demande portée par la commission Agriculture du Sénat italien qui proposait de réglementer différemment OGM transgéniques et nouveaux OGM.
Les efforts déployés pour que les OGM obtenus par de nouvelles techniques de (...)

- Actualités / , , , , , ,

UE – Le forçage génétique rejeté

mercredi 27 janvier 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , ,

Plusieurs associations européennes, dont Pollinis, France Nature Environnement (FNE) et OGM Dangers pour la France, ont commandé un sondage européen sur le forçage génétique. Ce sondage révèle que « la majorité des citoyens de l'UE rejette la modification génétique des espèces sauvages ».
Le forçage génétique est une forme extrême de modification génétique dans la mesure où celle-ci donnera, en très peu de générations, 100% d'individus modifiés ce qui n'est pas le cas dans la reproduction sexuée naturelle. le (...)

- Actualités / , , , , ,

COVID-19 : Les Technologies Vaccinales à la loupe par Christian Vélot

mardi 26 janvier 2021 par criigen@unicaen.fr — Santé, , , , ,

Le Dr Christian VÉLOT, généticien moléculaire à l'université Paris-Saclay et Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN, propose une vidéo didactique sur les différents types de vaccins contre la COVID-19.

- Santé / , , , ,

COVID-19 : Les Technologies Vaccinales à la loupe par Christian Vélot

mardi 26 janvier 2021 — Santé, ,

Le Dr Christian VÉLOT, généticien moléculaire à l'université Paris-Saclay et Président du Conseil Scientifique du CRIIGEN, propose une vidéo didactique sur les différents types de vaccins contre la COVID-19.

- Santé / ,

OGM - États-Unis : Vilsack, lobbyiste, de nouveau à l’Agriculture

jeudi 21 janvier 2021 par Christophe NOISETTE — Actualités, , , , , ,

Ministre de l'agriculture de Barack Obama de 2009 à 2017, Tom Vilsack a été nommé à ce même poste en décembre 2020 par le nouveau président élu, Joe Biden.
Démocrate depuis de nombreuses années, Tom Vilsack a toujours été un vif défenseur d'un développement des biotechnologies agro-industrielles. Nous avions déjà mentionné en 2009 des éléments qui montrent ce soutien. Depuis, il a continué sans faillir à cette politique. Ainsi, il a reçu à deux reprises le soutien de la Biotechnology Industry Organisation (...)

- Actualités / , , , , ,

OGM : relaxe pour les Faucheurs au nom de l’état de nécessité

Le 17 décembre 2020, le Tribunal de Perpignan a reconnu qu'un faucheur volontaire d'OGM avait agi en état de nécessité en détruisant des tournesols génétiquement modifiés pour tolérer des herbicides. Le prévenu a été relaxé de façon définitive. C'est la première fois que la reconnaissance de l'état de nécessité conduit à une relaxe définitive de Faucheurs volontaires, le Parquet n'ayant pas fait appel. C'est, après celle de Dijon, la deuxième relaxe définitive des Faucheurs en deux ans.
En France, les maïs OGM (...)

- Actualités / , , , , , , , ,

Pérou : 15 ans de prolongation du moratoire sur les cultures d’OGM

jeudi 14 janvier 2021 par Frédéric PRAT — Actualités, , , , ,

Les OGM seront interdits au Pérou jusqu'au 31 décembre 2035 : c'est ce qu'impose la loi 31111, publiée le 6 janvier 2021 au journal officiel, qui prolonge le moratoire déjà en vigueur depuis 2011. Ce moratoire porte sur la dissémination d'organismes vivants modifiés (OVM) dans l'environnement, y compris pour les animaux d'élevage. Il ne porte pas, par contre, sur l'importation d'aliments génétiquement modifiés.
La richesse de la biodiversité du Pérou, couplée aux manques de moyens techniques et financiers (...)

- Actualités / , , , ,

France - Le HCB à nouveau renouvelé pour un an

Dans un an, le visage de l'évaluation des OGM en France pourrait avoir changé. Selon la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, le gouvernement envisage d'éclater dans plusieurs instances les diverses fonctions dévolues aujourd'hui au Haut Conseil des biotechnologies (HCB). Cette loi ne précise cependant pas le calendrier. Un décret pris fin décembre 2020 a donc prolongé temporairement le mandat du HCB pour l'année 2021 en attendant que la nouvelle organisation soit opérationnelle au 1er (...)

- Actualités / , , , , , ,


Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 11966997

29 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable