CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat

Le reboisement : la solution au réchauffement climatique ?

dimanche 6 septembre 2020.
Imprimer

Selon le Crowther Lab de l’ETH Zurich en Suisse, la solution (temporaire) au réchauffement climatique passerait par le reboisement d’une partie de la terre. Toujours selon eux, il existerait presqu’un milliard d’hectares propices dans le monde qui permettrait de capter les deux-tiers des émissions de carbone, réglant ainsi la question du climat. Pour passer à l’action, ils ont mis à la disposition une carte indiquant les lieux potentiels pour planter un arbre.

Reboiser hors villes et terrains agricoles

Le leader de l’étude du Crowther Lab, Jean-François Bastin, a pris le temps d’expliquer, lors de la présentation de l’étude, que la carte que le groupe a établi tient compte des régions habitées ainsi que des zones agricoles. Le but n’est pas d’engendrer de nouveaux problèmes pour la société, mais d’en régler un de taille : le réchauffement climatique. Et en tenant compte de ces terrains inaccessibles au reboisement, ils sont tout de même parvenus à identifier 0,9 milliards d’hectares où pourraient pousser des arbres, qui absorberaient plus de 65 % des émissions de carbone causées par les humains (voir la carte ici).

Une fois ces portions de terrain retirées de l’équation, il resterait donc, tout de même, une zone de la grandeur des Etats-Unis qui pourraient bénéficier de la plantation d’arbres. En réalité, la solution idéale serait de récupérer 1,6 milliards d’hectares pour de nouveaux arbres, mais cela est impossible lorsque l’on prend en compte la terre nécessaire aux humains pour vivre et produire la nourriture pour leur survie. Mais ces 0,9 milliards d’hectares additionnels et disponibles permettraient tout de même de stocker 205 milliards de tonnes de carbone sur les 300 milliards rejetés dans l’atmosphère par notre activité industrielle.

Une hypothèse connue, désormais confirmée

L’hypothèse que la reforestation pourrait affecter positivement le changement climatique existait déjà depuis un certain temps. Cependant, cette étude est parvenue à prouver sa véracité. Elle fait la démonstration qu’aujourd’hui, replanter des arbres est la meilleure solution connue des êtres humains pour renverser la situation actuelle. Mais comme l’indique le co-auteur de l’étude, le professeur Thomas Crowther, il faut aller vite, car les arbres plantés aujourd’hui prendront plusieurs décennies avant d’atteindre leur maturité.

Les régions les mieux adaptées au reboisement

La moitié des zones où il est possible de reboiser se trouvent concentrées dans 6 pays. De ceux-ci, le plus propice est la Russie, avec des parcelles représentant 151 millions d’hectares. Sur le podium, se trouvent les deux pays de l’Amérique du Nord (Etats-Unis 103M et Canada 78M). Viennent ensuite l’Australie (58M), le Brésil (50M) et la Chine (40M). Parvenir à reboiser ces pays serait déjà une petite victoire et un pas dans la bonne direction.


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 11846198

22 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable