CDURABLE
Cdurable
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action

Forum Biodiversité et Économie est organisé par l’Office français de la biodiversité

vendredi 14 octobre 2022.
Imprimer

Les enjeux biodiversité et entreprises
L’évaluation mondiale réalisée par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) décrit une crise de la biodiversité sans précédent avec près d’1 million d’espèces menacées d’extinction.
Crédit photo : Michel Bramard / Office français de la biodiversité

Créé en 2016, le Forum Biodiversité et Économie est un événement organisé tous les deux ans par l’Office français de la biodiversité. Sa 4e édition s’est déroulée mi octobre 2022 à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. À destination des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs confondus, ce Forum est le lieu de rassemblement et de mobilisation des entrepreneurs, organisations professionnelles, représentants des secteurs privés, associations, etc. déjà engagés ou qui souhaitent s’engager en faveur de la biodiversité.

Cette édition 2022 a été l’occasion d’aborder les principaux enjeux du monde économique et de la biodiversité ainsi que des sujets spécifiques et d’actualité tels que l’adaptation au changement climatique, le rôle du secteur financier, le zéro artificialisation nette, la conciliation entre la transition énergétique et la biodiversité ou encore le développement économique en Outre-mer.

Il a aussi été question de l’ambition, de la qualité et de la robustesse des engagements pris par les entreprises. De nombreux sujets pour lesquels l’Office français de la biodiversité et ses partenaires portent des programmes, travaux et dispositifs pour enclencher un mouvement de transformation des entreprises et de leur écosystème d’acteurs.

4éme édition du Forum Biodiversité et Économie

4éme édition du Forum Biodiversité et Économie

L’édition 2022 du Forum Biodiversité et Économie s’est structurée autour d’une question majeure : comment changer d’échelle et accélérer la mise en œuvre des changements nécessaires sur le terrain et dans les entreprises ?

Afin de répondre au mieux aux besoins des entreprises, le programme a été coconstruit via un appel à propositions d’atelier et grâce à l’appui de neuf partenaires : BPI France, CDC Biodiversité, Engage, Entreprises pour l’environnement (EpE), Finance for tomorrow, La ligue pour la protection des oiseaux (LPO), ORÉE, RespectOcean et le Comité français de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN).

Au total, 64 ateliers portés par plus de 30 organisations étaient proposés sur ces deux journées. Six thèmes ont été mis à l’honneur :

  1. le parcours Climat et biodiversité traite des enjeux de conciliation entre préservation de la biodiversité et transition énergétique,
  2. le parcours Aménagement et biodiversité se focalise sur les nouveaux enjeux liés à l’objectif de zéro artificialisation nette,
  3. le parcours Finance et biodiversité donne des outils pour répondre au nouveau contexte réglementaire et les nouvelles trajectoires d’investissement.
  4. une animation fresque de la biodiversité, fresque océane ou encore fresque du facteur humain.
  5. le parcours Biodiversité marine aborde notamment les passerelles terre-mer à faire tant dans les impacts que dans les solutions
  6. le parcours Ultra-marin, 100 % en digital, traite en particulier des modalités de développement de filières favorables à la biodiversité.
Favoriser les projets d’activités économiques favorables à la biodiversité dans les territoires d’Outre-mer
Crédit photo : Nicolas Hienly / © CAPAM

En dehors de ces parcours, les ateliers traitent de différentes méthodes et outils pour intégrer la biodiversité dans les entreprises (agir contre la pollution lumineuse, utiliser des végétaux locaux, etc.).

Deux séances plénières ont été l’occasion de débattre des « changements transformateurs » nécessaires pour résoudre la crise de la biodiversité, selon l’expertise scientifique de l’IPBES. La place des entreprises, les trajectoires possibles ou souhaitables ou encore les leviers de transformation pour les secteurs économiques ont été abordés.

Les enjeux biodiversité et entreprises

L’évaluation mondiale réalisée par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) décrit une crise de la biodiversité sans précédent avec près d’1 million d’espèces menacées d’extinction.

Elle identifie 5 facteurs d’érosion de la biodiversité :

  1. LE CHANGEMENT D’USAGE DES TERRES ET DES MERS : En France, 600 000 ha de sols ont disparu sous le béton entre 2006 et 2015, soit l’équivalent du département de la Seine-et-Marne. 462 000 km de routes et d’autoroutes et 30 000 km de voies ferrées entravent le cycle de vie des espèces.
  2. LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : La température moyenne observée localement près du massif du Mont-Blanc a augmenté de +4°C entre les années 1950 et 2000.
  3. LA SUREXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES : En France, 40% des stocks de pêche qui font l’objet d’une évaluation, s’avèrent ne pas être exploités de façon durable.
  4. LES POLLUTIONS : 68 500 tonnes de pesticides ont été achetés pour être épandus sur les sols français en 2016.
  5. LES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES : 49 espèces exotiques envahissantes ont été repérées sur le territoire français.
Permettre aux entreprises de prendre des engagements robustes
Les relations entre activités économiques et biodiversité peuvent être compliquées à appréhender (impacts, dépendances, etc.) pour les entreprises qui ne savent pas toujours pourquoi et comment
agir.
Crédit photo : Martial Dosdane

Dans ce rapport, et à l’instar des messages concernant le changement climatique, les scientifiques appellent à engager rapidement des « changements transformateurs », c’est-à-dire des changements en profondeur de nos modes de vie, de consommation
et de production afin de rejoindre une trajectoire de préservation et de restauration du tissu vivant de la planète.

Ces changements nécessitent une mobilisation de l’ensemble de la société. Aux premiers rangs des acteurs qui peuvent jouer un rôle significatif, les entreprises ont une marge de manœuvre importante pour intégrer la biodiversité au cœur de leur activité.

Concilier les enjeux de transition énergétique et de préservation de la biodiversité
Crédit photo : Philippe Massit

En effet, les activités économiques ont un impact sur la biodiversité, elles contribuent aux facteurs d’érosion listés ci-dessus, que ce soit sur leur territoire comme à l’échelle mondiale à travers les chaînes de production, d’approvisionnement ou encore les choix d’investissements. En parallèle, les entreprises sont aussi dépendantes, directement ou indirectement, d’une biodiversité en bonne santé et du bon fonctionnement des écosystèmes naturels. Elles en tirent un certain nombre de biens et services (dits « services écosystémiques ») nécessaires à leurs activités (matières premières, fibres, matériaux, pollinisation, énergie, régulation des évènements extrêmes ou des maladies, etc.).

Offrir des leviers d’action aux entreprises pour s’adapter aux effets du changement climatique
Crédit photo : Arnaud Bouissou / Terra

Cette relation d’impacts et de dépendances entre les entreprises et la biodiversité représente un double enjeu. D’une part, elle invite à réintégrer l’économie dans
les limites planétaires, en réduisant les impacts et en multipliant les contributions positives, mais aussi en développant de nouveaux modèles économiques. D’autre part, parce qu’elle est à la fois source de risques à gérer et d’opportunités à saisir, la biodiversité doit prendre toute sa place dans les modèles d’affaires de ces dernières.

Cette matérialité des enjeux n’est pas toujours perçue par les entreprises. Pour cela, l’OFB a développé des infographies permettant d’illustrer, à l’aide de données chiffrées, l’intérêt économique pour les entreprises à prendre en compte la biodiversité et à agir pour la préserver.

Mieux cerner les relations complexes entre biodiversité et système financier
Crédit photo : Agnès Poiret / Office français de la biodiversité

Celles-ci regroupent les opportunités en trois grandes catégories :

  1. Intégrer la biodiversité offre de nouveaux débouchés  : accès à de nouveaux marchés de produits dits « verts » à forte valeur ajoutée pour répondre à l’augmentation des préoccupations environnementales qui peut se traduire par des changements de comportement des consommateurs et des donneurs d’ordres (appels d’offres, etc.).
  2. Intégrer la biodiversité permet de réduire certains coûts et de gérer des risques : sécuriser ses approvisionnements en ressources naturelles pour éviter les coûts liés aux pénuries, optimiser ses coûts d’exploitation via l’utilisation de solutions fondées sur la nature, anticiper voire limiter le risque réputationnel ou encore mieux prendre en compte la réglementation.
  3. Intégrer la biodiversité permet de diversifier les sources de financement d’une entreprise : obligations vertes, programmes d’investissement de l’État, financement participatif et investissement à impact.
Les entreprises face à l’objectif zéro artificialisation nette (ZAN)
Crédit photo : Pierre Mangeot / Office français de la biodiversité

Aujourd’hui les entreprises se saisissent du sujet, mais seule une mobilisation plus large, avec un portage au plus haut niveau, permettra d’intégrer la biodiversité dans les stratégies d’entreprises et d’être à la hauteur des enjeux.

Entreprises engagées pour la nature

Pour cela, l’OFB a développé le programme « Entreprises engagées pour la nature » qui vise à faire émerger, reconnaître et suivre les actions des entreprises pour réduire leurs impacts sur la biodiversité. Il accompagne la montée en compétence des entreprises sur le sujet avec l’animation de réseaux d’acteurs et le développement des compétences.

 https://engagespourlanature.ofb.fr/entreprises

MOOC « Entreprises et Biodiversité : Passez à l’action ! » porté par la LPO en partenariat avec le Medef

Cela passe notamment par le financement d’un MOOC « Entreprises et Biodiversité : Passez à l’action ! » porté par la LPO en partenariat avec le Medef, ou encore la publication de guides et la mise à disposition de ressources pour les entreprises.

 http://www.mooc-entreprises-biodiversite.fr/


Voir en ligne : www.ofb.gouv.fr


 
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable