CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale
Par Paul Moreira et Hubert Prolongeau

Travailler à en mourir : quand le monde de l’entreprise mène au suicide

+ La mise à mort du travail sur France 3 lundi 26 octobre à 20h35

vendredi 23 octobre 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Derrière l’Ukraine et les USA, la France est le troisième pays où les dépressions au travail sont les plus nombreuses. La banque, les plateformes téléphoniques et la sidérurgie font partie de secteurs où le mal-être des employés est prégnant. Certaines méthodes de travail ont parfois un pouvoir bien plus destructeur que les petits chefs aux manières autoritaires. Souvent, ce sont des mécaniques, des technologies ou des modes d’organisation qui rendent malades : plusieurs témoins évoquent une course à la rentabilité et à l’efficacité qui, peu à peu et inéluctablement, les a broyés. Le nouveau livre de Paul Moreira et de Hubert Prolongeau nous plonge au coeur de ce système et approfondit le documentaire diffusé sur France 2 en mars 2008. A l’occasion de la sortie de ce livre, je vous invite à redécouvrir ce documentaire et à regarder lundi prochain les deux premiers volets du documentaire édifiant La mise à mort du travail, diffusé sur France 3 à 20h35.



 Découvrir le livre Travailler à en mourir

- Présentation de l’éditeur : Quatre suicides en trois ans chez Renault sur le lieu de travail, dix-sept tentatives (dont huit « réussies ») chez France Télécom en quinze mois, une mort volontaire par jour au moins en entreprise d’après les médecins...
C’est un fait : le travail tue. Au-delà des licenciements difficiles, du chômage, du harcèlement moral, les conditions professionnelles sont souvent devenues insupportables. Délocalisations, perte de sens, course à la performance, poids de la bourse laminent aussi bien les cadres les plus compétents que ceux qu’ils managent.

Acheter cet ouvrage chez notre partenaire Amazon.fr pour 19 € Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette enquête plonge au coeur de l’entreprise. Chez Renault, sur laquelle on n’a jamais enquêté aussi profondément, dans la métallurgie, dans la banque, Paul Moreira et Hubert Prolongeau sont allés rencontrer ces hommes qui n’en peuvent plus, les familles de ceux qui ont sauté le pas, les patrons qui se sentent aussi prisonniers de cette logique meurtrière. Fort d’histoires bouleversantes, leur livre est un pavé jeté dans la mare d’une dérive tragique. Au-delà de l’émotion, il décrit et fait comprendre cette mécanique qui rend malade. Et tue.

- Les auteurs : Paul Moreira est documentariste. Il a publié Etat de choc (Flammarion) et Les Nouvelles Censures (Robert Laffont). Journaliste, Hubert Prolongeau est l’auteur de Sans domicile fixe (Hachette) et Le Curé de Nazareth (Albin Michel).

- Références : Travailler à en mourir de Paul Moreira et Hubert Prolongeau - Editeur : Flammarion - 240 pages - Date de publication : 07/10/09 - ISBN-13 : 978-2081221987 - Prix public : 20 €

- Acheter cet ouvrage chez notre partenaire Amazon.fr pour 19 €

 Voir le documentaire Travailler à en mourir

Ci-dessous, vous retrouverez en images les témoignages poignants d’hommes et de femmes écrasés, usés, brisés par leur vie professionnelle : "Si je reprends le travail, le soir même, je suis hospitalisé" ; "J’ai fait un malaise dans le magasin parce qu’ils m’ont licenciée" ; "Je préfère mourir que d’y retourner"… Des mots échappés d’un sanglot. Au service de pathologie professionnelle de l’hôpital de Créteil, les salles d’attente ne se désemplissent pas. En quatre ans, les consultations pour souffrance au travail ont même été multipliées par trois. Une augmentation significative, symptomatique d’un mal épidémique qu’aucune étude statistique globale ne permet aujourd’hui de réellement quantifier. Le corps médical alerte. L’actualité parle d’elle-même. Pour beaucoup de salariés, l’entreprise est devenue un lieu de souffrance, le travail un univers anxiogène, parfois destructeur. Si le harcèlement au travail a souvent été pointé du doigt, les nouvelles méthodes de travail, d’organisation et de management méritent elles aussi d’être mises en accusation.

Un documentaire de Paul Moreira et Virginie Roëls diffusé sur France 2 le jeudi 13 mars 2008.

 La mise à mort du travail, une série documentaire exceptionnelle sur France 3

Consulter le site thématique de la série documentaire La mise à mort du travail Découvrez lundi 26 octobre à 20h35 sur France 3 la série documentaire signée Jean-Robert Viallet.

- Premier épisode diffusé lundi 26 octobre à 20h35 : la destruction. Dans un monde où l’économie n’est plus au service de l’homme mais l’homme au service de l’économie, les objectifs de productivité et les méthodes de management poussent les salariés jusqu’au bout de leurs limites. Jamais maladies, accidents du travail, souffrances physiques et psychologiques n’ont atteint un tel niveau. Les histoires d’hommes et de femmes que nous rencontrons chez les psychologues ou les médecins du travail, à l’Inspection du Travail ou au conseil de prud’hommes nous révèlent combien il est urgent de repenser l’organisation du travail.
- Deuxième épisode diffusé lundi 26 octobre à 21h20 : l’aliénation. En France, 3 salariés sur 4 travaillent dans les services. S’il il y a une crise du travail, c’est donc de là qu’il faut l’observer. Nous nous sommes installés dans une entreprise anodine, une entreprise comme il en existe aujourd’hui des dizaines de milliers dans le monde : Carglass. Mondialisée, standardisée, Carglass est une filiale du groupe anglais Belron présent dans plus de 30 pays du monde. Ici, deux credo : une productivité maximale et un client roi totalement satisfait… Deux notions qui, aujourd’hui, dans toutes les entreprises de services du monde, imposent la mise en place d’un management de la manipulation...
- Troisième épisode diffusé mercredi 28 octobre à 23h00 : la dépossession. lors que la crise fait vaciller le capitalisme financier, La Dépossession raconte l’extraordinaire pouvoir des actionnaires sur le travail et les travailleurs. L’histoire nous transporte d’une usine Fenwick – un fabricant industriel de matériel de manutention implanté dans le centre de la France – jusqu’aux arcanes de la finance new-yorkaise. Petite entreprise française née il y a 150 ans, Fenwick est racheté en 2006 par l’un des financiers les plus redoutés des États-Unis, Henry Kravis. Un homme à la tête du fonds d’investissement KKR, dont les ventes annuelles dépassent celles de Coca-cola, Disney et Microsoft cumulées. Avec ce rachat, pour les salariés français de Fenwick, la donne va radicalement changer. Cette même histoire se déroule dans des dizaines de milliers d’entreprises à travers le monde…

Article lu 3171 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10422379

53 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable