CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat
Samedi 26 avril 2008

Chernobyl day : journée internationale de mobilisation contre le nucléaire

Participez à l’action "Des masques contre l’oubli"

lundi 24 mars 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Le réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986, il y a 22 ans. A cette date commença la plus grande catastrophe technologique et industrielle de tous les temps. Tchernobyl n’a pas fini de faire des victimes : ses conséquences inouïes et irréversibles sur la santé (cancers, pathologies multiples, effets mutagènes et tératogènes) affecteront profondément les prochaines générations.

Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, a estimé que plus de sept millions de personnes avaient été gravement affectées par la catastrophe. Pourtant, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) avance encore le chiffre ridicule de 50 victimes pour protéger les intérêts de l’industrie atomique.

Pour le Réseau sortir du nucléaire, "nous ne pouvons permettre que soit oublié le sacrifice des quelques 800 000 liquidateurs qui ont lutté pour contenir l’ampleur du désastre, et qui, par centaines de milliers (selon les ambassades d’Ukraine et de Russie) l’ont déjà payé de leur santé ou de leur vie, pour nous sauver. 22 ans après, le risque est plus grand que jamais de voir la désinformation et le mensonge masquer les véritables conséquences sanitaires de cet accident. 500 000 enfants en Bélarus souffrent de l’exposition quotidienne à la radioactivité et sont abandonnés encore aujourd’hui à leur sort. Le mensonge et l’oubli, avec des complicités au sommet de divers Etats et institutions internationales, permettent à ce lobby d’envisager la construction de centrales nucléaires dans plusieurs pays à travers le monde."

Contre le déni et l’oubli, le Réseau sortir du nucléaire lance un appel à tous les citoyens pour participer le 26 avril à la journée internationale de mobilisation contre le nucléaire.



Le 26 avril 2008, date anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Réseau sortir du nucléaire vous encourage à organiser une action locale solennelle et inédite, facile à réaliser même si vous n’êtes que deux. L’action consistera à porter un masque et à rester immobiles aussi longtemps que vous voudrez devant une administration ou une installation nucléaire : devant le siège ou l’agence d’une entreprises pro-nucléaire (EDF, AREVA...), un site nucléaire, un ministère, une préfecture, une mairie, etc. Vous pourrez aussi accompagner cette action par un dépôt de fleurs en mémoire des victimes passées, présentes et futures du nucléaire civil et militaire. Trois mille masques originaux marqués de trèfles radioactifs ont été spécialement créés et fabriqués pour l’occasion. Le Réseau sortir du nucléaire peut vous les envoyer contre une simple participation aux frais ou encore mieux, fabriquez votre masque vous-même. Votre action locale sera annoncée sur le site internet spécialement créé pour cette occasion. Signalez votre participation à l’action “Des masques contre l’oubli” ou tout autre initiative (débat, concert, marche, projection...) à Jocelyn PEYRET.

 En savoir plus sur Tchernobyl

- La France se prépare aux conséquences d’un accident de type Tchernobyl sur son sol (Le Monde - 20 février 2008)

- Les dossiers enterrés de Tchernobyl (Le Monde Diplomatique – Mars 2008) : Connaîtra-t-on un jour l’impact sanitaire des activités nucléaires, civiles ou militaires ? Depuis un demi-siècle, des concentrations délétères de matières radioactives s’accumulent dans l’air, la terre et l’eau, à la suite des tirs atomiques et des incidents survenus dans les centrales. Or des études sérieuses concernant les conséquences des radiations sur la santé sont occultées - en particulier par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la référence internationale dans ce domaine.

- Responsabilités occidentales : Fruit de 20 années de recherches et de soins de milliers de scientifiques et de médecins russes, ukrainiens et biélorusses, le livre publié à Saint Petersbourg en 2007 sous la direction de Alexei Yablokov sur « les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour l’homme et la nature » montre l’énormité du mensonge scientifique organisé depuis 22 ans par l’AIEA et l’OMS pour le compte des États qui se sont attribué la légitimité de posséder et d’utiliser les armes atomiques.

- Tchernobyl : conséquences de la catastrophe pour l’homme et la nature (de A.V.Yablokov, V.B.Nesterenko, A.V.Nesterenko ; Saint-Pétersbourg "NAOUKA" 2007) : Cet ouvrage est le plus complet panorama critique des publications médicales et biologiques consacrées aux conséquences de la catastrophe de Tchernobyl pour les habitants et pour la nature dans les territoires contaminés par les retombées radioactives (principalement au Bélarus, en Ukraine et en Russie).

 Pour aller plus loin

Face à la menace climatique, l'illusion du nucléaire Face à la menace climatique, l’illusion du nucléaire : ce livret inter-associatifs (brochure co-éditée par : Réseau Action Climat France (RAC), Agir pour l’Environnement, Amis de la Terre, France Nature Environnement, Greenpeace, Réseau "Sortir du nucléaire", WWF) présente une série de fiches-arguments : Non, le nucléaire nest pas une solution au dérèglement climatique. Au contraire, il constitue un frein aux politiques nécessaires tant au niveau mondial que français. Les organisations impliquées dans la réalisation de cet ouvrage ont mis leurs moyens en commun sur ce thème à l’heure où les promoteurs de l’atome prétextent de la protection du climat pour vendre de nouveaux réacteurs. Avec ce document, les citoyens concernés, désireux de convaincre leur entourage, trouveront de nouvelles raisons de préconiser la sobriété et l’efficacité énergétique, ainsi que le développement des énergies renouvelables. Et ces arguments toucheront, nous l’espérons, des décideurs français trop souvent enclins à préférer le nucléaire, même contre l’intérêt de la planète.
- Téléchargez la brochure gratuitement au format pdf ou commandez-la (5 euros) dans la boutique en ligne du Réseau sortir du nucélaire .

Article lu 1913 fois

lire aussi :
  • « Nucléaire mon amour »
  • Nucléaire français : l’impasse industrielle


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10490365

    61 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable