CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action
Du 20 au 30 Mars 2014

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Des centaines d’évènements pour promouvoir les alternatives aux pesticides

jeudi 20 mars 2014
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

La Semaine pour les Alternatives aux Pesticides est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à tous visant à promouvoir les alternatives aux pesticides. Sa neuvième édition a lieu du 20 au 30 mars 2014.



Semaine pour les alternatives aux pesticides

 Pourquoi cette semaine du 20 au 30 mars ?

Ces dates sont les 10 premiers jours du printemps, donc la période de reprise des épandages de pesticides. Le public est donc invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur les alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans 15 autres pays.

PDF - 1.7 Mo
Dossier Semaine pour les alternatives aux pesticides Du 20 au 30 Mars 2014

Cet évènement est devenu incontournable. Il s’agit du temps fort de mobilisation citoyenne sur le dossier pesticides en France.

En 2013, la Semaine pour les alternatives aux pesticides comptait plus de 1000 évènements dans toute la France et dans 15 autres pays. Pour cette année en 2014, plus de 27 pays ont déjà annoncé des centaines d’évènements !

Le succès croissant de cet évènement montre que la société civile ne veut pas être tenue à l’écart du dossier des pesticides.

Semaine pour les alternatives aux pesticides

 La France, champion des pesticides …

- La France est le 1er pays européen utilisateur de pesticides et le 3ème au monde
- La consommation de pesticides a augmenté de 2.6% depuis 2008, malgré le plan Ecophyto 2018 qui prévoit une diminution de 50% de pesticides d’ici 2018
- 96% des cours d’eau sont pollués
- Plus de 50% des fruits et légumes (non bio) contiennent des résidus de pesticides
- L’épandage aérien est toujours pratiqué grâce aux nombreuses dérogations

 … et mauvais élève pour les alternatives

- La France est au 19ème rang européen pour sa production bio
- Seulement 3.9% de la surface agricole française est en bio alors que le Grenelle de l’Environnement avait fixé l’objectif de 6% en 2012 et de 20% en 2020.

En 2014, les réformes politiques actualités vont marquer l’évènement :

- Les enjeux autour des perturbateurs endocriniens à niveau national et européen et la nécessité de proposer une définition de ces éléments
- Les futures élections municipales et européennes doivent nous permettre de mettre un focus sur ce sujet.

Semaine pour les alternatives aux pesticides

 Les Pesticides

Petit tour d’horizon des pesticides

Ce dossier a été réalisé par l’association Générations Futures.

Les pesticides sont utilisés en grandes quantités depuis les années 50 par l’agriculture intensive. Cette forte utilisation entraine une présence de résidus de pesticides partout : dans l’eau bien sûr, mais aussi dans l’air, les brouillards et l’eau de pluie !

Les pesticides sont également présents dans nos aliments : près de 50% des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive en contiennent. Ils finissent dans nos organismes, apportés là par l’eau, l’air et les aliments consommés. Nos organismes hébergent ainsi des centaines de molécules toxiques dont de très nombreux pesticides.

Ces pesticides posent un véritable problème de santé publique, et pas seulement pour les utilisateurs qui sont les plus exposés, mais aussi pour la population générale. En effet, les effets de faibles quantités de pesticides, en mélange, pendant des périodes longues posent de nombreux problèmes de santé. L’épidémiologie nous montre ainsi que les personnes exposées aux pesticides ont plus de risque de développer de nombreuses maladies que les autres : cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli sont plus fréquent chez eux !

Face à cette situation, quelles solutions ?

>>>> Mieux évaluer les pesticides pour interdire tout ceux qui présentent un potentiel toxique pour l’homme avéré ou même suspecté et surtout

>>>> diminuer considérablement l’usage des pesticides en changeant d’urgence le type d’agriculture pratiquée dans notre pays et promouvoir les alternatives aux pesticides !

Dossier pesticides (site Générations Futures)

Semaine pour les alternatives aux pesticides

 Les Alternatives

Voici quelques informations clefs sur les alternatives existantes à l’utilisation des pesticides, dans divers domaines d’utilisation.

Dans le domaine agricole

- L’Agriculture Biologique : Une solution de choix qui n’utilisent pas de pesticides de synthèse


- La production intégrée : Entre conventionnel et biologique, la troisième voie pour une réduction de l’utilisation des pesticides


- L’Agriculture Durable ou encore l’agriculture biodynamique : d’autres modèles alternatifs


- L’agriculture raisonnée : une agriculture intensive chimiquement qui ne dit pas son nom


- Le cas des OGM : une alternative aux pesticides ?

Générations Futures fait la promotion de l’agriculture biologique !

Générations Futures ouvre les vergers biologiques de Fontaine Lavaganne au public. Ces vergers, conduits sans pesticides par notre Président d’Honneur, Georges Toutain, ingénieur Agronome de l’INRA à la retraite, sont visitables par le public lors de journées portes ouvertes organisées chaque année au mois d’octobre ou sur demande de groupes de personnes intéressées (Tel G Toutain : 03 44 46 20 92). Des jardins ou manses conduits suivant les principes de l’agriculture biologique, donc sans pesticides de synthèse, peuvent également être visités.

Semaine pour les alternatives aux pesticides

 0 phyto 100 % bio ! dans ma commune

0 phyto 100 % bio ! dans ma communeLancé par cinq organisations de la société civile, le projet « 0 phyto 100% bio !  » a pour objectif de recenser, valoriser, interpeller et encourager les collectivités vers une démarche de réduction des pesticides et de promotion de l’agriculture biologique.

Contexte. Alors que le Salon de l’Agriculture bat son plein et à 1 mois des élections municipales, nos organisations ont décidé interpeller les élus et candidats sur la question des pesticides et de la bio. Malgré les obligations légales, l’agriculture biologique représente toujours moins de 4% de la surface agricole utile et à peine 3% des repas servis en restauration collective publique ; quant à l’usage des pesticides, il stagne malgré le plan Ecophyto et les annonces du Gouvernement.

Face à ce constat, nos organisations ont décidé d’unir leurs forces et de rendre visible au niveau national, pour la première fois, les communes qui prennent des mesures sur ces questions. Cette campagne offrira aux citoyens tous les outils nécessaires d’interpellation de leurs élus afin de les contraindre à se positionner sur ces sujets de santé publique.

Les outils « 0 phyto 100% bio ! ».

Tout le matériel à disposition des citoyens sera disponible sur le site plateforme du projet : www.0phyto-100pour100bio.fr. L’internaute y trouvera une vidéo « mode d’emploi » et pourra télécharger un kit de mobilisation citoyenne. Ce kit fournit des outils pour s’informer, sensibiliser et agir.
L’agenda de « 0 Phyto, 100% bio ».
La 1ère étape consiste donc dans le lancement du site plateforme, du kit de mobilisation et de la vidéo qui constituent le 1er étage du projet. La 2nde étape se tiendra le 20 mars, en ouverture de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, où deux cartes de France interactives seront rendus publiques (l’une sur l’usage des pesticides, l’autre sur place du bio dans les cantines). Les communes ayant répondu à un questionnaire apparaîtront selon la couleur (dégradé de vert) de leur engagement sur ces cartes. A l’heure actuelle, déjà près de 900 communes ont participé. Les citoyens peuvent demander dès à présent à leur maire de répondre au questionnaire en ligne. Enfin, la 3ème étape consistera en une labellisation des communes exemplaires lors du Printemps Bio en juin. Cette labellisation se fera à l’aide d’un questionnaire complet et précis sur les politiques en faveur de la réduction des pesticides et du développement de l’agriculture bio.

Cette campagne a vocation à durer dans le temps. Elle encourage les citoyens à être proactifs sur ces sujets de santé publique qui les concernent directement. Notre volonté ici est de donner à chacun les outils nécessaires à l’interpellation de ses élus, et d’obliger ses derniers à s’engager sur la voie de la fin de l’usage des pesticides et de la promotion de la bio sur son territoire. Et si le changement sur ces dossiers, c’était vraiment maintenant ?

Opération lancée avec le soutien à Générations Futures de la Fondation pour une Terre Humaine.

- Téléchargez le Dossier de presse complet de présentation de la campagne « 0 phyto, 100%bio ! »

- Plus d’informations sur le site de Générations Futures

Article lu 1586 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9979417

50 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable