CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD > Fraternité

Seeds of Peace ou comment planter les graines de la paix pour la génération à venir.

vendredi 13 juillet 2007
Posté par juliette

Imprimer Enregistrer au format PDF

Seeds of Peace (Littéralement « graines de paix ») est une organisation à but non lucratif consacrée à former des jeunes leaders de régions de conflit, en les equippant des outils nécessaires à la réconciliation et à la coexistence. Seeds of Peace fait ce qu’aucun gouvernement ne peut faire : planter les graines de la paix pour la génération à venir.



Fondée en 1993 par John Wallach, Seeds of Peace a débuté avec 46 participants égyptiens, israéliens et palestiniens. Depuis, l’impact de l’organisation s’est beaucoup intensifié, par une augmentation du nombre de participants, ainsi qu’une expansion des programmes à un plus grand nombre de pays. L’association compte aujourd’hui des jeunes leaders d’Egypte, de Jordanie, d’Israël, des territoires Palestiniens, d’Inde, du Pakistan, d’Afghanistan et des USA. Au total, le réseau de Seeds (qui incluent donc les anciens qui ont participé aux camps d’été depuis sa création) comprend plus de 3,400 jeunes.

Le programme commence par une scéance en colonie de vacances dans le Maine et se poursuit par des activités sur le terrain, des conférences internationales, des ateliers régionaux, divers programmes éducatifs et professionnels, ainsi qu’un programme pour des jeunes adultes qui sont en général dans le domaine de la pédagogie. Ce système global permet aux participants de développer respect et confiance envers autrui ainsi que de développer les qualités de conduite, de communication et de négociations nécessaires à la coexistence et au chemin la paix.

Les plus anciens du programme sont maintenant de jeunes adultes qui s’orientent vers des postes d’influence. Ils ont déjà commencé à transformer leur région, et leur histoire démontre l’échelle de l’impact du travail que fait Seeds of Peace

- Quelques exemples :

Laith, un Palestinien qui a a participé à la colonie en 1993, a désormais 26 ans et a été nommé conseiller au Conseil Palestinien de Sécurité Nationale, où il se spécialise dans le domaine des négociations avec les Israéliens. De plus, il enseigne le droit à l’université d’Al-Quds.

Liav, âgée de 26 ans, a travaillé en tant que productrice pour la Knesset TV, la version israélienne de CSPAN, s’assurant que la perspective arabe soit incluse dans les reportages. Maintenant, elle fait partie d’une société de distribution de film qui cherche à découvrir de nouveaux talents.

Fadi, un Palestinien de 23 ans, a lancé sa propre O.N.G., la Voix de la Jeunesse Arabe, qui facilite des programmes de micro finance au sein de la communauté palestinienne. Il a voyagé en compagnie de l’ancien président Bill Clinton, et a attiré son attention sur la question de l’assurance pour les investisseurs à Gaza. Il étudie les relations internationales à SAIS, université de Johns Hopkins à Washington.

Noa, une Israélienne, a une Maîtrise en Relations Internationales de l’Université Hébreuse de Jérusalem. Elle a été assistante d’un membre de la Knesset avant de devenir coordinatrice des activités de Peace Now, l’association pour la paix la plus importante et la plus ancienne d’Israël.

...

Ceux-ci ne sont que quelques exemples qui démontrent le travail qui est fait et illustrent cette philosophie : Les traités sont négociés par les gouvernements mais la paix ne peut être faite que par le peuple.

Article lu 1623 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10375083

56 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable