CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Télévision
Lundi 6 décembre à 20h35 sur France 3

Pièces à conviction : plastique, alerte aux toxiques

mercredi 1er décembre 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Aujourd’hui le plastique est en accusation : baisse de la fertilité, malformations génitales, puberté précoce, cancers, obésité, troubles du comportement et même retards de développement chez l’enfant.
En France, l’utilisation de Bisphénol A dans la fabrication des biberons est interdite depuis six mois… Mais si ce composant est dangereux pour la santé pourquoi ne pas étendre l’interdiction à tous les emballages alimentaires ?



Des études américaines et canadiennes ont détecté du plastique dans les urines d’environ 90 % de la population ! Mais aucune étude de ce type n’a encore été menée en France. Pollution de notre corps et de la planète. Du plastique disséminé, sur les plages, au fond des rivières, dans l’estomac des oiseaux, l’intestin des tortues... Quelle est la réalité du recyclage du plastique ? Aujourd’hui la France est à la traîne avec seulement 22 % des emballages plastiques recyclés. Faut-il bannir le plastique de notre quotidien ? L’équipe de Pièces à conviction a enquêté dans un monde où les enjeux industriels priment parfois sur la santé et l’environnement. Les journalistes se sont également soumis à un test en laboratoire dont les résultats seront révélés lors de l’émission.

Les reportages au sommaire de cette émission :

- Le plastique : menace sur la santé, un reportage de Magali Serre et Khalid Aoutil.
- La face cachée du recyclage, un reportage de Paul Labrosse et Antoine Placier
- La planète malade du plastique, un reportage de Willy Gouville et Denis Bassompierre

Ils seront interrogés par Elise Lucet :

- Corinne LEPAGE, députée européenne, vice-présidente de la commission Environnement du Parlement Européen
- Isabelle AUTISSIER, présidente du WWF et navigatrice
- Michel LOUBRY, directeur Europe de l’Ouest de Plasticseurope
- André CICOLELLA, chercheur à l’INERIS, spécialiste en évaluation des risques sanitaires, porte-parole du réseau Environnement Santé

Pour en savoir plus :

- Plastic Planet : la face cachée des matières synthétiques : "De la même manière que le plastique s’insinue jusque dans nos veines, j’ai voulu m’insinuer dans le monde du plastique", explique Werner Boote, auteur d’une enquête très fouillée sur notre "planète plastique", en livre aujourd’hui publié par Actes Sud, sur les écrans le 30 mars 2011. Pour en savoir plus, cliquez ici.
- Stop au BPA ! Agissez pour demander le retrait du BPA dans les plastiques alimentaires. Pour en savoir plus, cliquez ici.
- L’invasion des media filtrants : des stations d’épuration à l’origine de cette nouvelle pollution majeure des eaux. Depuis quelques temps, les visiteurs des plages d’Atlantique et de la Manche constatent la présence par milliers de rondelles en plastique ayant la forme des camemberts d’un jeu bien connu. Elles ont été également identifiées dans certains cours d’eau comme la Seine. Mais aussi en Espagne sur les plages de Cantabrie. La source de cette pollution est longtemps demeurée une énigme, mais l’association Surfrider a enfin identifié l’origine. Ces rondelles de plastique proviennent de certaines stations d’épuration municipales ou industrielles : il s’agit de supports destinés à favoriser le développement des bactéries qui assurent la dernière étape du traitement des eaux (cela augmente le rendement de la dépollution). Lorsque des débordements se produisent, elles partent par milliers au fil des fleuves et finissent par aboutir dans la mer. Leur nom ? Les media flitrants. Pour en savoir plus, cliquez ici.
- Les déchets plastiques mortels envahissent nos océans : le phénomène Trash Vortex. Une « soupe plastique » de déchets flottant dans l’Océan Pacifique prend de l’ampleur à une vitesse alarmante. Difficile à mesurer, elle couvrirait maintenant une surface représentant au minimum le tiers de l’Europe, certaines ONG estimant qu’elle représenterait en fait le double de celle des Etats Unis. Pour en savoir plus, cliquez ici.
- Le bisphénol A aussi présent sur les tickets de caisse pénétrerait l’organisme par la peau. Les chercheurs de l’unité Xénobiotiques de l’INRA de Toulouse montrent pour la première fois par des tests ex vivo que le Bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien qui fait débat par sa présence dans certains emballages, peut pénétrer l’organisme humain par la peau. Ces travaux complètent une première étude qui avait révélé des taux importants de BPA dans l’organisme des personnes en contact régulier avec des tickets de caisse ou des reçus de cartes de crédit. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier otages depuis bientôt un an

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs sont retenus en Afghanistan depuis le 29 décembre 2009

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs sont retenus en Afghanistan depuis le 29 décembre. Ils faisaient juste leur métier. Celui d’informer, de témoigner, de montrer le monde tel qu’il est. Aguerris au journalisme de terrain, Hervé et Stéphane se trouvaient à Kapisa, une province montagneuse et hostile en Afghanistan, pour le magazine Pièces à conviction. Nous ne les oublions pas ! Consultez le site de soutien de France Télévisions.

Article lu 2499 fois

lire aussi :
  • Génération Awake : nos choix font toute la différence


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9829721

    59 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable