CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action
Les ex-salariés de la Camif veulent fonder une nouvelle coopérative de consommateurs

Pétition : des cendres de la Camif, faisons renaître une coopérative pour une économie équitable

jeudi 18 décembre 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Les ex-salariés de la Camif n’ont pas baissé les bras : une association, l’Élan coopératif niortais, vient de voir le jour et a symboliquement nommé membre d’honneur Jean-Pierre Proust, petit-fils du fondateur de la Camif. Quelque 160 ex-salariés et salariés de la Camif ont adhéré et se réunissent chaque semaine avec l’idée que la disparition de la Camif, coopérative de consommateurs créée en 1947 par le monde enseignant, ne peut laisser indifférents les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Rendu public le 1er décembre par Minga, association pour une économie équitable, l’appel intitulé « Des cendres de la Camif, faisons renaître une nouvelle coopérative de consom’acteurs pour une économie équitable » a déjà rencontré un grand succès. Outre des ex-salariés, la pétition nationale a recueilli les signatures d’organisations de commerce équitable, entre autres Andines et Artisans du monde Sens, d’Action consommation, d’Attac Littoral-Nord, du M’PEP, de la mutualité française de la Creuse et d’élus, dont Denis Baupin, adjoint au maire de Paris, Alain Lipietz, député européen, et Marie-Christine Blandin, sénatrice du Nord.

« Depuis des années, la direction de cette coopérative de consommateurs avait troqué les valeurs coopératives pour celles de l’ultralibéralisme, qui conduisent aujourd’hui le monde à la récession et la Camif à la ruine », dénonce la pétition, qui présente les grandes lignes de ce que serait un projet de refondation.



L’appel de Minga

La faillite de la CAMIF ne peut laisser indifférents les acteurs de l’économie sociale et solidaire et plus largement tous ceux qui œuvrent pour promouvoir une économie équitable.

Certes, depuis des années, la direction de cette coopérative de consommateurs avait troqué les valeurs coopératives pour celles de l’ultralibéralisme, qui conduisent aujourd’hui le monde à la récession et la CAMIF à la ruine (alors qu’il aurait fallu renouveler l’impulsion originelle sans faire rimer modernisation et trahison).

Solidaire des salariés licenciés, des clients et des fournisseurs lésés, nous ne pouvons que condamner une direction, qui, depuis des années, a dilapidé les fonds propres de la CAMIF et a trahi les valeurs de la coopération.

Face à l’essoufflement d’un modèle économique injuste socialement et insupportable écologiquement, la solidarité économique et sociale qui a contribué à la création de la CAMIF doit être adaptée aux enjeux de notre époque :

- préserver un emploi décent
- sauvegarder la biodiversité,
- soutenir la souveraineté alimentaire des peuples,
- lutter contre le réchauffement climatique,
- produire, distribuer et consommer autrement, en respectant les hommes et la nature.

Entrepreneurs d’un commerce équitable et de l’économie sociale et solidaire, nous sommes prêts à apporter notre soutien à un projet de refondation d’une nouvelle coopérative portée par les anciens travailleurs de la CAMIF, solidaires des clients et des fournisseurs, dans l’esprit qui avait prévalu lors de sa création.

COMMENT SOUTENIR CET APPEL

Si vous souhaitiez apporter votre soutien en tant que personne ou structure à cet appel, vous pouvez télécharger la version papier pour la signer et la faire signer autour de vous : Format PDF | Format .doc. Merci de renvoyer le/les formulaires signés à : Minga, 1 quai du square, 93200 Saint-Denis.

Ils ont notamment signé la pétition :

- Les organisations signataires : Minga (association pour une économie équitable), Andines (importateur grossiste), La Coulée Douce (bar culturel), L’Atelier Equitable (importateur grossiste), Editions du Linteau (maison d’édition), Lilith Production (production audiovisuelle), Quatre Mâts Développement (organisme de formation et de conseil), Les Racines du Ciel (ligne de vêtements en textiles écologiques), Neuronnexion (développement et hébergement de sites internet), Action Consommation (sensibilisation à la consommation responsable), Attac Littoral Nord (groupe local d’Attac) Arve et Menoge (mouvements et actions pour la protection de la nature) , M’PEP (mouvement politique d’éducation populaire), Artasia (création, distribution de textile), Ekitrade (importateur grossiste), Ekitour (agence de voyage militante), Mutualité française de la Creuse , Ailleurs&ici (boutique et espace culturel) ; Formascope (formation et conseil), Z-Ethic (importateur grossiste), Tierra Una (importation & distribution de produits colombiens), Transp’art En Ce (sensibilisation au commerce équitable), Foyer de l’enfance des alpes Maritimes, La Scop In Studio 4 (studio graphique), Acteurs et Collectifs Pour une Economie Solidaire, Le Comptoir de l’artisanat (détaillant), Artisan du Monde Sens (détaillant), Jardin’enVie (production et vente pour le jardin agro-écologique), Ventes-equitables.com (site de ventes privées ), ESCOOP - Economies solidaires et cooperatives...

- Les citoyens signataires : Denis Baupin (Adjoint au Maire de Paris Chargé du Développement Durable, de l’Environnement et du Plan Climat), Michèle Dessenne (Porte parole du M’PEP), Alain Lipietz (Député européen), Teddy Maiza (Maire adjoint à l’environnement à Aubervilliers), Denis Malabou, (Président de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire du Limousin), Jean-Yves Le Turdu (Conseiller régional Poitou-Charentes),Véronique Schlotter (Agricultrice et élue), Marie-Christine Blandin (Sénatrice du Nord), Jean-Jacques Candelier (Député du Nord), Madeleine Labie (Elue municipale), Pascale Méker (Conseillère municipale), Marianne Herblot (Conseillère Municipale), Etienne Doussain (Conseiller Municipal Noisy Le Grand), Philippe Monges (Maire-Adjoint à L’urbanisme de L’île-Saint-Denis), Marie-Hélène Amiable (Députée des Hauts-de-Seine, Maire de Bagneux), Edgar Morin (philosophe sociologue), Myriam Beaudouin (Sociétaire Camif), Alain Bouchon (Sociétaire Camif), Jean Claude Caraire (Sociétaire Camif), Marie-Catherine Desaulty (Sociétaire Camif), Catherine Lemoine (Sociétaire Camif), Jeannine Meignan (Sociétaire Camif), Sylvie Mayer (Sociétaire Camif, ancien député au parlement européen, auteur du Guide de l’économie équitable), Didier Minot (président de RECIT), Intartaglia André (Sociétaire Camif), Simon Alice (Sociétaire Camif), Jean-Philippe Magnen (adjoint au Maire de Nantes en charge de la coopération décentralisée et de l’économie solidaire)...


Les ex-salariés de la Camif s’organisent : Nous vous encourageons à découvrir un blog créé par des anciens salariés de la Camif. Bonne visite sur le blog !

CAMIF4EVER


Article lu 4214 fois

lire aussi :
  • Consommation collaborative :
    entre tradition et modernité


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10546252

    44 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable