CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
Après les maisons écologiques, l’architecte belge imagine la ville de demain

Luc Schuiten, créateur de ville durable

dimanche 4 novembre 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Quelle ville imaginer pour un autre demain ? De tous temps,
des philosophes, artistes, écrivains ont rêvé une ville meilleure,
un "idéal de ville". Ces utopies sont d’abord nées en littérature
avant de prendre des formes plus concrètes sous le crayon des
architectes comme Luc Schuiten, une figure à part dans le paysage de l’architecture belge contemporaine. S’affranchissant des lignes rigides ou traditionnelles de la construction, il tente de gérer différemment les matériaux et les techniques, axe sa recherche sur des maisons bioclimatiques, rêve d’habitarbres, ces logements organiques en osmose avec le végétal.
Et face aux aires abandonnées, nées de discontinuités urbaines, construit des jardins verticaux issus du même imaginaire poétique.
Au fil des années, Luc Schuiten dessine sans jamais se lasser une multitude de projets animés par le souci d’autres choix de vie. Une manière de penser qui a donné forme à une nouvelle architecture basée sur une vision poétique où l’invention et la relation avec la nature occupent une place prépondérante. A l’occasion des Utopiales 2007, dédiées aux « Climats », l’architecte bruxellois rêve la ville de Nantes en 2100, emballée de végétation, tout en arborescences aériennes, empreinte de l’innocence pastel d’un retour à la nature (visuel de l’affiche en fin de page). Une cité placée sous le signe du développement durable et de l’anticipation, comme la carrière de Luc Schuiten.



Luc Schuiten Dans une interview publiée dans Libération (édition du 3 octobre 2007), Luc Schuiten revient sur son engagement écologique : "Les déréglements climatiques que la planète connaît, je baigne dedans depuis trente ans. Avec la première crise pétrolière, le spectre de l’épuisement des ressources m’a incité à travailler dans ce sens. J’ai réalisé que nous étions coupés de la nature, des origines, qu’il fallait remettre l’homme au cœur de son environnement, reprendre à la base, concevoir une maison tournée vers la nature, où tout repenser, court-circuiter le triangle architecte-maître d’ouvrage-entrepreneur."

Sans tomber dans l’écologie naïve, le père de l’archiborescence [1] privilégie une approche basée sur l’imaginaire. Face à l’épuisement des ressources naturelles, l’architecte estime que nous avons peut-être trop vite oublié que nous sommes avant tout des êtres biologiques installés sur une planète vivante. Pour retrouver nos repères, il nous faut en premier lieu réaménager un environnement de proximité conçu lui aussi comme un organisme vivant, sorte d’étape intermédiaire entre la Terre et nous.

Habitarbres - Luc Schuiten - Tous droits réservés
L’architecture visionnaire de Luc Schuitten parvient dès lors à nous présenter une image du futur qui ne soit pas sombre, bien au contraire. L’artiste se pose en utopiste et refuse la nostalgie d’un Age d’Or champêtre et la disparition des cités en tant que telles, convaincu que nous avons aujourd’hui les technologies de pointe qui nous permettent de relever le défi d’un changement radical. Dès les années 80, il réfléchit à des cités écologiques, des villes d’habitarbres : "des habitations avec pour centre un arbre servant de charpente naturelle, structure organique autoclimatisée, autosuffisante grâce au soleil, sans aucun apport d’énergie fossile", explique Luc Schuiten à Libé.

Alors quand la journaliste lui demande à quoi ressemble sa ville du futur, il nous la décrit avec précision : Mes bâtiments sont faits de vivant. Les façades transparentes, pour l’énergie solaire, servent de cimaises aux habitants. Les voitures individuelles et transports en commun ont disparu. A la place, des voiturettes velusome (véhicules à énergie solaire et musculaire habitables). J’imagine aussi des ornitoplanes à ailes battantes, gonflées à l’hélium. Mes toitures en terrasses communiquent. J’ai également dessiné des cités à partir des écosystèmes existants. Les termitières, par exemple, sont une merveille du point de vue de la climatisation.

Tout au long de sa carrière, Luc Schuiten montre - par des démarches pratiques et bien réelles - que nombre d’éléments de son audacieux projet sont réalisables dès aujourd’hui. En alliant la force d’un message politique et poétique à son travail artistique, Luc Schuiten renouvelle le concept des cités jardins et donne à voir les parcelles d’un avenir que l’on se surprend à attendre avec confiance ...

Pour aller plus loin :

Pour découvrir le monde de Luc Schuiten, deux livres :

- Habitarbre

Achetez HABITARBRE chez notre partenaire Eyrolles Tous les dessins d’une maison idéale sur le tracé d’une étoile à 7 branches. Le projet se décline en 3 versions différentes pour se terminer par le projet du premier habitarbre. Cette réflexion sur un modèle de maison onérique servira de creux d’idée où Luc Schuiten viendra puiser plus tard pour concevoir les projets d’archiborescence.

Habitarbre de Luc Schuiten - Editions Mardaga - 48 pages couleurs format 22/16 cartonné - Prix public : 14 €

- Achetez HABITARBRE chez notre partenaire Eyrolles

- Archiborescence

Achetez ARCHIBORESCENCE chez notre partenaire Eyrolles A travers le concept d’archiborescence, Luc Schuiten suggère une nouvelle manière de concevoir l’architecture et l’urbanisme. Son dessin traduit une vision écologique et créative des habitations du futur. L’arbre et la domestication de sa croissance par des techniques appropriées lui permettent de concevoir les "habitarbres" qui formeront les cités de demain. Il imagine leurs formes de développement, leur groupement, leur fonctionnement. Sa démarche d’anticipation est caractérisée par l’optimisme et la confiance dans les capacités de l’homme de créer un environnement harmonieux et respectueux des équilibres naturels. Le livre développe plusieurs aspects de cette pensée.

Archiborescence de Luc Schuiten - Editions Mardaga - 168 pages couleurs - Format 30x30cm cartonné - Prix public : 59€

- Achetez ARCHIBORESCENCE chez notre partenaire Eyrolles

[1Archiborescence : nom issu de la contraction d’architecture et d’arborescence ; architecture qui utilise principalement pour matériaux de constuction toutes formes d’organismes vivants.

Article lu 5896 fois


L'affiche signée Luc Schuitten pour le Festival international de la (...)

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10383514

57 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable