CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Planète - Contribution Ecologique
Ecologie, irrigation, diplomatie ... Comment éviter les guerres de l’eau

Les guerres de l’eau : l’eau au coeur des conflits du XXIe siècle

Un tour du monde explosif : USA-Canada, Turquie-Syrie-Irak, Israël-Palestine-Liban-Jordanie, Egypte...

vendredi 23 octobre 2009
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Changements climatiques, pollution, surpopulation, la rareté de l’Eau et sa mauvaise répartition sur la terre est une source croissante de tensions.
Aujourd’hui 1,7 milliards de personnes manquent d’eau douce et sont au dessous du seuil de rareté établi par l’ONU. En 2025, elles seront 2,4 milliards. Que se passera-t-il lorsque l’eau s’épuisera à certains points du globe ? Déjà des conflits éclatent pour le contrôle de l’eau.



En Israël, la volonté de s’approprier les eaux du Jourdain a été l’une des causes de la guerre des 6 jours. A qui appartient le Nil ? Le Tigre et l’Euphrate, sont source de tensions entre la Turquie, la Syrie et l’Irak. L’Hindus est l’objet d’un bras de fer entre les frères ennemis pakistanais et indiens. Les Etats-Unis doivent face à une pénurie d’eau croissante à l’ouest et lorgnent sur l’eau du Canada…

Acheter l'ouvrage Comment éviter les guerres de l'eau chez notre partenaire Eyrolles pour 16,15 € Frédéric Lasserre [1], un des plus éminents géopoliticiens de l’or bleu analyse chaque cas de ces conflits de l’eau et propose des solutions pour éviter qu’ils dégénèrent. L’eau sera-t-elle au coeur des conflits du XXIème siècle ? Une chose est certaine : il importe d’agir pour gérer une rareté croissante. Il ne reste que peu de temps avant que la pénurie d’eau ne devienne le catalyseur de tension bien plus vives que celles que nous connaissons depuis le XXème siècle.

Un livre clair, illustré par des cartes et des encadrés (Michel Rocard,… diplomates, géographes, ONG et physiciens). Changements climatiques, pollution, surpopulation, problèmes d’irrigation, conflits liés à l’eau. Ce livre aborde tous les aspects écologiques et géopolitiques de l’eau.

Michel Rocard écrit dans la préface de ce livre : "A travers des historiques passionnants mais peu connus, le lecteur sera fasciné de découvrir l’importance essentielle des problèmes de l’eau dans beaucoup de conflits contemporains. Mais il découvrira surtout les risques déflagratoires de situations de plus en plus difficiles à contenir." Le blog de Gilles Paris reprend plusieurs chiffres publiés dans le chapitre "La paix avec les Palestiniens…sans l’eau ?" qui confirme les propos de Michel Rocard. Ainsi saviez-vous que 57% de l’eau d’Israël provient de l’extérieur de ses frontières de 1967, et 25% de ses ressources renouvelables des territoires palestiniens ? Israël enregistre un déficit annuel en eau de 400 millions de mètres cubes depuis 1998. La rétrocession des territoires palestiniens ne pourrait qu’aggraver la situation. Alors qu’un Israélien consomme en moyenne quatre fois plus d’eau qu’un Palestinien, il règne dans les territoires occupés, selon le livre, une inégalité de traitement entre les Palestiniens et les colons. En effet, les Palestiniens payent leur eau agricole au prix de l’eau potable (entre 1,8 et 2,1 shekels par mètre cube) alors que les colons bénéficient de tarifs particuliers (0,3 à 0,5 shekel par mètre cube). Toujours selon le livre, les autorités militaires n’autorisent que les puits de 70 mètres de profondeur pour les Palestiniens (contre 350 mètres pour les colons.) "Accepter les revendications palestiniennes reviendrait, pour Israël, à réduire ses ressources de plus de 20%…", écrit Frédéric Lasserre. Ce qui serait très difficilement comblé par la technique du dessalement d’eau de mer pourtant mise en oeuvre avec succès par Israël, note Gilles Paris.

- Références : Les guerres de l’eau de Frédéric Lasserre - Editeur : Delavilla - Parution : 21/10/2009 - 250 pages - EAN13 : 9782917986028 - Prix public : 17 €

- Acheter l’ouvrage Comment éviter les guerres de l’eau chez notre partenaire Eyrolles pour 16,15 €

Ecoutez Frédéric Lasserre invité de l’émission Regarde le monde changer

Ecoutez le tête à tête entre Frédéric Taddéi et Frédéric Lasserre, directeur de l’observatoire de Recherches Internationales sur l’Eau pour évoquer la raréfaction de l’eau. Emission diffusée sur Europe 1 le 10 octobre dernier.

[1Professeur au Département de Géographie de l’Université Laval, Canada - Directeur de l’Observatoire de Recherches Internationales sur l’Eau (ORIE) - Chercheur régulier à l’Institut Environnement, Développement et Société (IEDS) - Chercheur associé à l’Institut québécois des Hautes Études internationales (IQHEI) - Chercheur associé à la Chaire Raoul Dandurand en Études stratégiques et diplomatiques (UQÀM) et à l’Observatoire européen de géopolitique (OEG)

Article lu 3507 fois

lire aussi :
  • 2013 : Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10279889

    58 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable