CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD

Les français et le développement durable

Une enquête d’Ethicity et de l’Ademe

samedi 25 novembre 2006
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Avec désormais plus de 6 Français sur 10 qui pensent et commencent à agir « développement durable » au quotidien, l’étude « De la pensée à l’action, les 8 façons de faire bouger les Français ! », menée par Ethicity avec le soutien de l’ADEME, démontre une sensibilité de plus en plus forte des Français pour la protection de l’environnement. L’étude a permis également de distinguer 8 familles de citoyens, en fonction de leurs degrés d’attente en matière d’informations et de leurs moteurs d’action spécifiques.



Plus de 6 Français sur 10 pensent et commencent à agir « développement durable »
Si les Français étaient 54 % à déclarer avoir entendu parler de l’expression « développement durable » en 2004, ils étaient 67% en 2005 et sont aujourd’hui 77%. Dans le même temps, les écarts se sont resserrés entre perceptions des urbains et des ruraux tandis que les disparités en fonction des niveaux d’études se réduisent peu à peu.
Parallèlement, la perte de confiance sur la capacité des entreprises à concilier développement durable et recherche de profit s’accentue (-10 points en 3 ans) et près de deux tiers (63 % des sondés en 2006 contre 57 % en 2004) de la population française considèrent que la mondialisation n’est pas une chance de progrès.

Un essai de typologie originale
L’étude a permis de distinguer 8 types de citoyens, en fonction de leurs degrés d’attente en matière d’informations et de leurs moteurs d’action spécifiques, mus par la recherche de bénéfices individuels ou collectifs. Enquête terrain réalisée par TNS MédiaIntelligence pour Ethicity et Aegis Media Expert. Ré-interrogaion d’un échantillon de 6000 individusâgés de 15 à 70 ans en auto administré par voie postale (retour 4500 individus) en mars 2006. Utilisation de l’échantillon SIMM 2005 pour Access Panel

Cette typologie amène à identifier 8 types :

• Les « XXème siècle : N’Y PENSE PAS, AGIT CHEZ SOI » : Plutôt âgés et de revenus modestes, ils restent majoritairement chez eux et aiment prendre leur temps : Ils attendent d’être rassurés et détestent être bousculés. > à rassurer - 7,4% des personnes interrogées.


• Les « Ego bonheur : PENSE PLAISIR, AGIT POUR SOI » :
Très centrés sur eux-mêmes, ils sont sur- représentés parmi les retraités CSP + habitant le sud de la France. Ils se concentrent sur ce qui est essentiel pour eux : se faire plaisir. Le développement durable ne doit pas être synonyme de frustration, il faut donc les amener à trouver une forme de plaisir dans le Développement Durable, apte à les impliquer. > bénéfice plaisir- 9,1% des personnes interrogées.

• Les « Citoyens du monde : PENSE GLOBAL, AGIT GLOBAL » : Issus des catégories CSP +, ils se déclarent très actifs en matière de développement durable et sont prêts à payer un peu plus cher pour y satisfaire. Ils estiment que respect de l’environnement et bénéfices des entreprises doivent être conciliables. Leur soutien dans l’action ne se limite pas à l’argent et ils consacrent leur temps personnel au bénéfice collectif. > agir pour tous- 21% des personnes interrogées.

• Les « Militants : PENSE GLOBAL AGIT SOCIAL » : Très critiques, revendicateurs et insatisfaits, ils sont dans l’action. Ils s’interrogent sur la capacité des entreprises à intégrer réellement les exigences du développement durable. Chantres de la participation populaire, ils vérifient, valident la véracité de l’information et dénoncent toute récupération.
> pas de langue de bois- 14,6% des personnes interrogées.

• Les « Conservateurs : PENSE NATIONAL AGIT CHEZ SOI » : Centrés sur leur famille et témoignant de leurs craintes face à l’insécurité et au futur, ils sont enclins à l’émotionnel et à l’affectif et attendent avant tout d’être rassurés en ce qui concerne les risques pour leur santé. > sécurité pour les siens- 12,9% des personnes interrogées.

• Les « Voisins : PENSE LOCAL, AGIT LOCAL » : Groupe le plus rural, ils sont prudents et d’un naturel sceptique. Ils sont prêts à bouger, mais attendent des arguments concrets, relatifs à leur quotidien, à leur quartier, à leur périmètre de vie. > un plus pour mon périmètre de vie- 13,3% des personnes interrogées.

• Les « Pragmatiques : PENSE PLANETE, AGIT REALISTE » : Jeunes, conscients de l’état de la planète curieux, demandeurs d’information, ils sont en attente d’accompagnement (argumentaires pédagogique, cadre structurant). Conciliant à l’égard des différents intervenants, ils cherchent leur place pour agir. > donner les clés pour agir- 13% des personnes interrogées.

• Les « Frivoles : PENSE A SOI, N’AGIT PAS » : Groupe le plus jeune, pas dupes, ils sont centrés sur leurs propres intérêts. Leur énergie est dédiée à la recherche de bénéfices et valorisations individuels. Une priorité : les faire évoluer via l’éducation. > tout est à faire- 8,6% des personnes interrogées.

Article lu 2887 fois

lire aussi :
  • Consommation Durable et Typologie de consommateurs 2012


  • Présentation Ethicity - Ademe

    forum

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10282966

    33 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable