CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Economie
Un regard critique sur l’économie sociale et solidaire ...

La Nouvelle Alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire

... une interrogation sur sa capacité à transformer la société

mardi 7 juin 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

L’économie sociale et solidaire fait aujourd’hui figure de nouvelle alternative au capitalisme. De fait, son objectif premier n’est pas de dégager du profit, mais de produire des biens et services utiles à tous. Issue d’initiatives citoyennes, elle apporte la preuve que la recherche de l’enrichissement personnel n’est pas l’unique motif qui puisse donner envie d’entreprendre. Constitue-t-elle pour autant une force politique, un mouvement susceptible de transformer profondément notre économie et notre société ? Sa gouvernance, qui se veut démocratique, est-elle réellement exemplaire ? A-t-elle vocation à s’étendre, à se généraliser ? Enfin, cette généralisation est-elle souhaitable ?



Autant de questions auxquelles le journaliste et président de la coopérative Alternatives économiques, Philippe Frémeaux, répond dans ce livre, nourri de nombreux exemples. Pour lui, il est temps de regarder « l’ESS » telle qu’elle est, et non dans sa version idéalisée : c’est à cette condition qu’on pourra apprécier dans quelle mesure et à quelles conditions elle peut contribuer à rendre l’économie plus démocratique, plus juste et plus soutenable.

"Contre l’illusion, note Anne Rodier dans LE MONDE, il dénonce l’image d’Epinal d’une économie sociale et solidaire (ESS) qui serait épargnée par la cupidité des affairistes, les inégalités salariales et les conséquences de la financiarisation de l’économie. Il dresse, à cette fin, un portrait sans concession des quatre grandes familles de l’ESS - associations, coopératives, fondations et mutuelles -, qui recouvrent des réalités économiques très diverses".

"Ce petit livre sur l’économie sociale et solidaire, son apport et ses potentialités, ses dérives et ses limites, écrit par un insider militant mais « terriblement » lucide, va certainement susciter des débats, et c’est tant mieux. À l’approche des « États généraux » de l’ESS (du 17 au 19 juin, au Palais Brongniard, voir le blog de Hugues Sibille sur ce site), préparés depuis des mois dans toutes les régions sous la houlette du « Labo de l’ESS » et de l’inoxydable Claude Alphandéry, cette « enquête sur l’ESS », dénuée de complaisance, va faire grincer des dents", enchérit Jean Gadrey, Professeur émérite d’économie à l’Université Lille 1, sur son blog. "Mais elle devrait vivement intéresser ceux et celles qui se battent pour que l’ESS reste fidèle à ses valeurs, fasse de la politique au sens noble, et ne devienne pas le secteur d’accompagnement social mou et caritatif du capitalisme financier, de son État réduit à l’impuissance publique et de ses services publics en déshérence".

Une lecture utile au moment où, comme le résume bien Philippe Frémeaux, "nous traversons aujourd’hui une crise économique mondiale qui s’accompagne, en France, de la persistance d’un haut niveau de chômage. Nos sociétés font face à de nombreux défis sur les plans économique, écologique, géopolitique. La crise nous invite à nous
interroger à nouveau sur les finalités de l’économie, elle renforce encore l’appétence pour des alternatives. N’imaginons pas que d’un mal sorte nécessairement un bien : la crise porte en germe un sérieux risque de
dérives autoritaires, de demande d’ordre. Elle exacerbe les contradictions d’intérêt entre les grands États dans un contexte de crise écologique globale et de raréfaction des ressources naturelles. Face à ces risques, l’économie sociale et solidaire paraît bien petite. Mais elle
peut donner des raisons d’espérer quand elle réussit à incarner la possibilité d’une économie pacifiée, qui se donnerait pour but de satisfaire les besoins humains soutenables"
.

- Vous pouvez lire un extrait de l’ouvrage en cliquant ici.

Références : La Nouvelle Alternative ? de Philippe Frémeaux - Co-édition Les Petits Matins / Alternatives économiques - 156 pages - 12 euros

Article lu 1778 fois

lire aussi :
  • Les Pieds sur terre, la tête dans les étoiles


  • forum

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9834360

    62 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable