CDURABLE.info sélectionne, depuis 8 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

L’agro-écologie,
le modèle agricole de demain

« avril 2014 »
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4
 
 
Développement Durable en action
Agriculture & écologie

L’agro-écologie,
le modèle agricole de demain

par Elise Dumas
pour Green Cross France et Territoire

vendredi 12 juillet 2013
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

La 8ème édition de la Global Conférence organisée par l’UNESCO à Paris le 3, 4 et 5 Juin 2013 avait pour thème principal la Transition Energétique. Le 4 juin, une table-ronde portant sur la question de l’agro-écologie s’est tenue avec Léopoldine Charbonneaux, directrice du CIWF, Yves Riou, Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Luc Guyau président non exécutif du conseil de la FAO et Nicolas Imbert directeur exécutif de Green Cross France et Territoire. Confrontée à l’enchérissement des matières premières, et de l’énergie notamment, l’agriculture doit se transformer et l’agro-écologie peut représenter des débouchés sociaux et commerciaux pour cette filière.



 Qu’est-ce que l’agro-écologie ?

L’agro-écologie peut se définir comme étant un ensemble de pratiques évolutives qui permet de réconcilier l’agronomie et l’écologie. Ce concept est destiné à apporter des réponses concrètes à la « malbouffe », à l’impact environnemental d’une monoculture trop intensive, dans un contexte de gaspillage alimentaire où 50% de la nourriture consommable produite n’atteint pas l’estomac humain.

PNG - 374.3 ko
Qu’est-ce que l’agro-écologie ?

 L’importance des réseaux

Les agriculteurs et les petits producteurs ont un vrai rôle à jouer, ce sont les principaux acteurs du changement. Les collectivités territoriales, en instaurant des politiques favorables aux cultures locales et aux petites entreprises, ainsi que les ONG et les coopératives, en sensibilisant les « consomm’acteurs » et les distributeurs aux bienfaits de consommer et de vendre des produits issus de l’agro-écologie, semblent être les parties prenantes qui tissent les liens d’un réseau de protagonistes qui souhaitent passer d’une agro-chimie peu respectueuse de l’environnement à une agro-écologie qui utilise les ressources naturelles de manière optimale et pérenne.

Les agriculteurs exploitants ont établi de nouvelles stratégies pour être au plus près des consommateurs à travers l’agro-tourisme et l’augmentation du nombre des acteurs alternatifs du type AMAP présents sur les territoires. Ces stratégies privilégient les circuits courts de distribution et réduisent le besoin de faire appel à des intermédiaires.

 L’élevage complément de l’agriculture

L'élevage complément de l'agricultureL’élevage est une des composantes fondamentales de l’agriculture, et ce depuis l’apparition de celle-ci dès la préhistoire avec la communauté nomade des chasseurs-cueilleurs qui s’est sédentarisée au fil du temps, formant ainsi une véritable société d’agriculture. Cette société s’est développée peu à peu, pour connaître une phase de spécialisation durant la période d’après-guerre en France. Cette période bien connue sous le nom de « Révolution Verte » a vu l’agriculture se moderniser avec la mécanisation des systèmes de production et de récolte, et le statut de paysan disparaître aux profits de celui d’agriculteur et d’éleveur. Mais le modèle d’agriculture intensive qui prédomine aujourd’hui est sujet à de nombreux questionnements, en particulier concernant les externalités négatives qu’elle a sur l’environnement et la santé des consommateurs.

L’exemple de l’élevage de porcs sur paille de Thierry Schweitzer montre que les nouveaux modèles d’élevages dans une optique écologique ont des conséquences directes sur les cultures, et sont viables économiquement et socialement pour toutes les parties prenantes. D’une part, ils contribuent au bien-être animal en changeant leur environnement et leur nourriture, et d’autre part le fumier provenant des porcs aide à la fertilisation écologique des cultures avoisinantes. Ce modèle rentable permet aux agriculteurs d’être plus indépendants vis-à-vis des subventions accordées chaque année.

 Conclusion

L’agro-écologie existe de longue date mais elle n’est pas encore assez formalisée et a besoin de développer son accessibilité. Le sujet de la table-ronde, « comment rendre l’agro-écologie plus attractive et désirable ? » montre que la transition vers l’agro-écologie doit se faire en amont avec une formation et un enseignement adaptés qui incluent des spécialisations en agro-écologie dans les écoles qui forment des futurs agriculteurs et experts en agriculture. L’accessibilité se fait également via les labels, la mise en avant des produits issus de l’agro-écologie auprès des consommateurs ainsi que les Fermes Ouvertes.

Elise Dumas

Article lu 2040 fois

lire aussi :
  • Agronomes & Vétérinaires sans frontières
  • Global Conference 2013 : réussir la transition
  • I Field Good : ensemble, mobilisons-nous pour une agriculture d’avenir
  • La (R)évolution des Colibris !
  • PENSEZ. MANGEZ. PRESERVEZ - Dites NON au gaspillage alimentaire !
  • Vers l’autonomie alimentaire : pourquoi, comment et où cultiver ce que l’on mange
  • « Ensemble, Solidaires avec les producteurs » la marque de produits solidaires de Biocoop
  • OGM : vers une alerte mondiale ?
  • La Grande (sur-)Bouffe : pour en finir avec le gaspillage alimentaire
  • Global gâchis : le scandale mondial du gaspillage alimentaire
  • Tous cobayes ! Les effets toxiques graves d’un OGM et de l’herbicide le plus vendu au monde
  • Conférence environnementale : 5 mesures d’urgence et 7 chantiers de long terme pour engager la transition écologique
  • Conférence environnementale : les propositions du rassemblement pour la planète
  • Les moissons du futur : comment l’agroécologie peut nourrir le monde
  • Le manuel des jardins agroécologiques
  • La Clef des Terroirs : la biodynamie, une autre manière de faire du vin
  • Famine au Sud, malbouffe au Nord : comment le Bio peut nous sauver
  • Déforestation et savoirs éco responsables des peuples indigènes
  • Les universités en agriculture : acteurs-clés du développement durable local
  • Favoriser une régulation efficace des marchés agricoles au service de l’agriculture familiale et paysanne et des consommateurs
  • Le monastère de Solan : une aventure agroécologique
  • Contre la faim, changer le système alimentaire mondial
  • L’Agriculture certifiée Biologique
  • Agriculture : 15 moyens de relever les défis environnementaux, en réduisant la faim et la pauvreté.
  • L’approche territoriale, vecteur d’un développement agricole durable
  • MADE IN LOCAL - Emploi, croissance, durabilité : et si la solution était locale ?
  • Agroécologie : de la recherche à l’action
  • Une autre finance pour une autre agriculture


  •  

    Accueil du site | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques
    Nombre de visiteurs 8072971

    41 visiteurs en ce moment | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable