CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat
Evian - France 26-27-28 septembre 2011

Global Conference 2011 : 6ème Edition Forum international pour un développement durable

Quelles révolutions pour gouverner ensemble un monde vulnérable ?

dimanche 28 août 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Plus de 600 acteurs majeurs du développement durable représentant une quarantaine de nationalités se retrouveront lors de la 6e édition de
la Global Conference organisée par les Ateliers de la Terre. Les réflexions engagées lors de cette rencontre internationale auront pour
fil rouge cette année l’indispensable remise en cause des modes de
gouvernance au niveau mondial face à la vulnérabilité croissante de
notre planète et s’attacheront à répondre à la question centrale : Quelles révolutions pour gouverner ensemble un monde vulnérable ?



La Global Conference : fédérer un réseau mondial pour accélérer la
concrétisation du développement durable

La Global Conference d’Evian réunit les leaders d’opinion du monde entier : figures politiques internationales des pays développés et des
moins avancés, grands capitaines d’industrie, experts scientifiques, ONG,
intellectuels, médias.

De la réflexion à la concrétisation

Dans une logique d’analyse et de réflexion mais surtout d’échanges croisés et de confrontations, l’objectif est de produire une charte de
propositions d’actions concrètes diffusée aux acteurs économiques et
politiques internationaux auprès desquels Les Ateliers de la Terre mènent des actions de lobbying tout au long de l’année. Débats, tribunes, témoignages, présentations des dernières avancées et de
rapports d’études rythment 3 jours d’échanges intenses. Une vingtaine
d’ateliers et tables rondes mobilisent la réflexion autour des questions
cruciales de l’énergie, de la mobilité, de l’eau, de la ville intelligente, de
la gestion des risques, de la biodiversité. C’est aussi à Evian que sont
dévoilées en exclusivité les dernières innovations qui illustrent le
cercle vertueux dans lequel s’inscrivent les acteurs économiques du
développement durable. Jacques Attali interviendra dans le cadre de la
première conférence sur le thème : "La gouvernance, dépassée ou à
construire ?". Avant l’annonce d’un forum africain en 2012, Les Ateliers
de la Terre s’attachent à braquer les projecteurs sur un continent au
coeur du débat.

Global Conference 2010 : Séance Plénière - ©

 Programme

SEANCES PLÉNIÈRES

  • La navigation à vue est-elle le nouveau modèle de gouvernance ? Face aux convergences des crises, la navigation à vue suppléé une gouvernance qui se cherche, figeant un horizon à court terme. Elle entrave la recherche d’un indispensable nouveau modèle de développement. Des plus grandes institutions internationales à la plus petite entreprise, peut-on sortir de cet engrenage ? Comment révolutionner notre système ?
  • Face aux bouleversements du monde ; quelle gouvernance construire ? Concilier vulnérabilité et développement économique nécessite un changement radical de modèles. Plusieurs alternatives sont envisagées : remettre en cause le système actuel de la gouvernance mondiale ; renforcer les institutions existantes ou mettre en place une instance plus fonctionnelle. Un modèle unique est-il souhaitable ? Comment allier attentes des acteurs économiques et équilibres géopolitiques mondiaux ?
  • Acteurs nouveaux, pouvoirs différents, modèles balbutiants. De nouveaux acteurs ont émergé sur la scène internationale. La « société civile » est devenue incontournable. L’émergence de ces nouveaux acteurs nécessite une redistribution de l’équilibre des pouvoirs à l’échelle globale. Faut-il une révolution des institutions démocratiques pour les associer aux décisions ? Sommes-nous déjà rentrés dans la République des réseaux ?
  • Le développement durable : Esquive ou radicalité ? Le concept de développement durable est aujourd’hui questionné. Tel qu’il a été conçu, il ne semble plus répondre aux enjeux actuels. Devant l’accélération des crises, faut-il plus mettre l’accent sur la responsabilité des acteurs ou imaginer des stratégies de rupture ? Le temps n’est-il pas venu de mettre en œuvre des modèles révolutionnaires ?
  • Gouvernance des choses, révolution des hommes. A vouloir mettre en place une gouvernance à tous les niveaux, on néglige l’aspect central de toutes nos préoccupations : la place de l’homme dans son environnement. Modifier nos objectifs nécessite des ruptures politiques, économiques et sociales. Comment initier ces révolutions et replacer l’homme au cœur des processus de gouvernance ?

FOCUS

  • Rio + 20 : souvenirs ou avenir ? L’ambition commune proclamée il y 20 ans et fondée sur une approche globale s’est traduite par des résultats en demi-teinte. Peut-on toujours construire nos espoirs sur cette démarche ou faut-il favoriser les espaces de négociations sectoriels et régionaux ? La croissance verte est-elle réellement un concept fédérateur ?
  • Eau potable : quelles échelles, quels modèles ? Des réformes sont à mettre en place pour assurer une gestion équitable et durable de l’eau ? A quelle échelle cette ressource doit-elle être gérée ? Quel modèle de gouvernance mettre en œuvre pour en assurer un accès et une gestion efficace ?
  • Financement innovants : clé d’une croissance durable ? Malgré la mise en place de nouveaux modes de financements, les pratiques traditionnelles perdurent et les paradigmes évoluent peu. Ces solutions innovantes suffisent-elles à changer les modèles économiques et assurer un développement responsable ? Sont-elles réellement efficaces ?
  • La ville est-elle devenue le laboratoire du long-terme ? L’urbanisation galopante impose une réflexion profonde sur nos modes de vie et conduit à la mise en œuvre de projets innovants et cohérents. La ville est-elle l’échelle de gouvernance la plus adaptée pour impulser le changement ? N’est-elle pas devenue le laboratoire grandeur nature d’un développement durable ?
  • Crise alimentaire : quelles révolutions vertes ? La sécurité alimentaire reste un défi majeur. Les mécanismes actuels ne répondent pas à cette crise profonde. Comment mettre en œuvre un autre système de production agricole permettant de nourrir 9 milliards de personnes ? Faut-il révolutionner la révolution verte ?
  • Sécurité énergétique, sécurité humaine ? La catastrophe de Fukushima incarne la contradiction entre sécurité énergétique et humaine. Pourtant, l’homme ne peut négliger l’un au profit de l’autre. Comment concilier ces deux impératifs ? La sécurité énergétique peut-elle être un atout pour la sécurité des hommes ?
  • Mobilité. Des avancées notables ont été réalisées dans le domaine de la mobilité. Mais la mesure de ces innovations appelle un changement des modes de vie et ne sera prise en compte que dans une logique d’opti-modalité. Comment alors renforcer les synergies entre les différentes innovations ? Comment mettre en place un système cohérent et unifié de mobilité propre ?
  • Les révolutions en marche ! Sur un plan financier, technologique et social, des solutions existent déjà pour mettre en œuvre les transformations nécessaires. Elles impliquent des bouleversements profonds des mentalités et représentent de véritables révolutions.

 Intervenants

Ont déjà confirmé leur participation à la VIème Global Conference :

- Esther AGUILERA, Membre de l’Association des Economistes d’Amérique Latine et des Caraïbes, Présidente, Association Nationale des Economistes de Cuba (Cuba).
- Le Prince Albert, Prince souverain de Monaco. Le prince sera présent à Evian le mardi 27 septembre et interviendra en tant que grand témoin. Il participera également au diner de Gala.
- Alberto Acosta, Ancien Ministre de l’Energie et des Mines
d’Equateur, Chercheur-Economiste à la FLASCO, Faculté
Latino-Américaine de Sciences Sociales, initiateur du Projet ITT.
- Jacques Attali, Economiste, écrivain, conseiller d’état honoraire
La venue de Jacques Attali à La Global Conference.
- Christophe de Backer, Directeur Général (CEO) de HSBC France
- Thierry Breton : Ancien ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de février 2005 à mai 2007. Il est président-directeur général du groupe Atos Origin.
- Agnès BUZYN, Présidente de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire.
- Jean-Louis Chaussade, Directeur général de SUEZ ENVIRONNEMENT.
- Amadou Cissé, Ministre des Mines du Mali.
- Sebastian Copeland, aventurier et explorateur, spécialiste des Pôles
- Hervé Digne, Associé senior de Kurt Salmon.
- Poul ENGBERG-PEDERSEN, Directeur Général Adjoint, UICN (Danemark).
- Clara Gaymard, Présidente de General Electric france
- Andre Giacini de Freitas, Directeur Général du Forest Stewardship Council -Brésil.
- Mr Abdoulaye Harissou, membre du Conseil de direction de l’Union internationale du notariat et auteur de "La Terre, Un droit Humain".
- Gigi Ibrahim, une militante journaliste et socialiste , a été l’une des leaders de la reprise de la place Tahrir, au cours de la révolution égyptienne en 2011. Elle interviendra lors de la cérémoinie d’ouverture de la Global Conference.
- Serge Lepeltier, ancien Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable , Maire de Bourges, Ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique sera présent à la prochaine global Conference à Evian. Il interviendra le 28 septembre sur la séance plénière « Développement Durable, Esquive ou Radicalité ? ».
- Claude Lorius : glaciologue, pionnier des forages glaciaires en Antarctique, Théoricien de l’Anthropocène.
- Chiheb MAHJOUB, PDG, Kurt Salmon.
- Danielle Mitterrand, Présidente de France Libertés.
- Cécile Molinier, Directrice, Bureau du PNUD de Genève.
- Charity Kaluki NGILU, Ministre de l’eau et de l’irrigation (Kenya).
- Erik Orsenna, Ecrivain et académicien français.
- Pierre RABHI, Philosophe, Fondateur et Président de l’association Colibris.
- Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre – Sénateur de la Vienne.
- Marie-Monique Robin : Journaliste d’investigation, Réalisatrice de "Le monde selon Monsanto" et "Notre Poison quotidien".
- Gustavo Rodriguez Elizarraras, Director du Proyecto Ecológico Huub’Sak’, ancien Secrétaire Général de l’OLADE, Organisation Latino-américaine de l’Energie.
- Nick ROBINS, Directeur, Centre d’Excellence sur le Changement Climatique, HSBC (Royaume-Uni).
- Mr Mohamed Shareef, Ministre d’Etat au Logement et à l’Environnement de La République des Maldives.
- Premajayantha Susil, Ministre de l’Industrie Pétrolière du Sri-Lanka.
- Michiel Schwarz, consultant indépendant et chercheur sur la culture technologique contemporaine, Créateur du sustainism, basé à Amsterdam.
- Louis Seck, Ministre des Energies Renouvelables du Sénégal.
- Philippe Van de Maele, Président de l’ADEME.
- Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd International.
- Konrad Otto-Zimmerman : Secrétaire Général de l’ICLEI, International Council for Local Environmental Initiatives « local governments for sustainability ».

 Vidéos : entretien avec les intervenants de l’édition 2009

Serge Orru, Directeur Général du WWF France :

Rachida Dati, députée européenne :

Mercedes Erra, Présidente exécutive d’Euro RSCG Monde :

Gilles Vermot-Desroches, Directeur du développement durable Schneider electric :

Gabriel Cohn-Bendit, Président des Amis d’Europe Ecologie :

Fabrice Bonnifet, Directeur du développement durable Groupe Bouygues :

Erik Orsenna, Ecrivain, Académicien :

Jean-Michel Valantin, Haut fonctionnaire au développement durable au Ministère de l’Education Nationale :

François Moisan, Directeur exécutif de la Stratégie et de la Recherche à l’ADEME :

Jean-Paul Poncelet, directeur du développement durable d’AREVA :

Eric BAZIN & Georges GENDELMAN, Co-fondateurs des Ateliers de la Terre :


Les Ateliers de la Terre : Fondés en 2006 par Eric Bazin et George J. Gendelman, les Ateliers de la Terre sont une plateforme d’actions pour la promotion du développement durable dont la Global Conference est un rendez-­vous majeur. Un Comité d’orientation composé d’un collège d’experts animé par Madame Bettina Laville, fondatrice et présidente d’honneur du Comité 21, en détermine les grandes orientations stratégiques.


Article lu 3114 fois

lire aussi :
  • Vraiment durable, revue scientifique interdisciplinaire du développement durable
  • Global Conference 2010 : l’innovation suffit-elle pour s’adapter au défi du développement durable ?
  • The GLOBAL CONFERENCE, Forum International pour le Développement Durable
  • Global Conférence 2012 : Âge de la co-construction ou triomphe de la compétition ?
  • Global Conference 2013 : réussir la transition
  • Global Conference 2014 : Le temps du choix


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10547870

    51 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable