CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD
Nice Future

Forum du développement durable 2017

Best of des prises de parole

vendredi 10 mars 2017
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

En direct de la Fabrikhalle 12 à Berne, voici quelques morceaux choisis par Nice Future, initiateur de changement parmi les interventions orales du Forum Développement Durable 2017 de l’Office fédéral du développement territorial suisse (ARE) ayant eu lieu mardi 31 janvier 2017. Le thème de cette année était « Culture et créativité pour le développement durable », et la journée était proposée en collaboration avec l’Office Fédéral de la Culture et l’UNESCO.



 Best of des Prises de Parole

voici ici quelques morceaux choisis parmi les interventions orales du Forum Développement Durable 2017 de l’Office fédéral du développement territorial suisse (ARE) ayant eu lieu mardi 31 janvier 2017. Le thème de cette année était « Culture et créativité pour le développement durable »

Anne-DuPasquier

Une 30ème édition du Forum Développement durable menée de main de maître par Anne DuPasquier de l’Office du développement territorial (ARE).
« Osons la transition culturelle qui a le pouvoir de dévier la trajectoire actuelle non durable de l’humanité. »
Anne DuPasquier, Office du développement territorial (ARE)

Yves-Fischer

Yves Fischer, lors de la conférence « La politique culturelle de la Confédération »

« La politique culturelle de la Confédération est à même de répondre aux cinq défis qui sont posés par l’évolution actuelle de notre société : mondialisation, numérisation, changement démographique, individualisation et urbanisation. »Yves Fischer, directeur suppléant de l’Office fédéral de la culturedurant la conférence « La politique culturelle de la Confédération »

Corine-Mauch

Corine Mauch, lors de la conférence « L’art et la culture comme élément de la cohésion sociale et du développement économique en ville de Zürich »

« Un pays comme le nôtre, sans matières premières, est entièrement tributaire de la force novatrice et de la créativité. »

« La culture nous forme et nous civilise. Elle nous rend plus conscients de notre environnement et nous oriente dans ce monde. Sa promotion doit servir la pluralité de la modernité sociétale. »

Corinne Mauch, présidente de Zürich et vice-présidente de l’Union des villes suisses, durant la conférence « L’art et la culture comme élément de la cohésion sociale et du développement économique en ville de Zürich »

Daniel-Rossellat

Daniel Rossellat, lors de la conférence « La culture pour tous et la prise en compte du développement durable dans les événements culturels »

« La culture est un vecteur d’épanouissement, un vecteur identitaire et un facteur d’intégration qui participe à la qualité de la vie bien au-delà de ce que les autorités peuvent faire. Les autorités peuvent mettre à disposition des infrastructures, fournir des subventions, mais elles ne peuvent pas décréter le bonheur des gens. On peut construire un logement, mais pas décréter le bonheur du couple, de la famille qui va vivre dedans. […] Le rôle des autorités s’arrête donc assez vite et nous avons la chance d’avoir des acteurs de la vie sociale, sportive et culturelle qui vont amener un supplément d’âme dans une ville. »
[à propos du Paléo Festival] « Ça fait 41 ans que l’on faisait du développement durable sans le savoir ! »
Daniel Rossellat, syndic de Nyon et président du Paléo Festival,
durant la conférence « La culture pour tous et la prise en compte
du développement durable dans les événements culturels
 »

francesco-walter-musikdorf-ernen-forum-developpement-durable

Francesco Walter nous révèle l’importance de la culture pour sa commune d’Ernen
« Grâce au Festival Musikdorf et donc à la culture, le village d’Ernen a survécu ! »
« Il convient d’encourager davantage la culture comme atout et facteur de développement. »
Francesco Walter, vice-président de la commune d’Ernen (VS), député au Grand Conseil VS, intendant du Festival Musikdorf Ernen, durant la conférence « Musique et développement durable dans le village d’Ernen »

Patrick-Gyger

Patrick Gyger, lors de la conférence « Culture et Agenda 21 pour le rayonnement de Nantes »
« Changer le regard des gens, c’est changer leur capacité à agir. Poétiser le monde et amener le public vers des œuvres d’art, c’est leur donner la capacité de transformer le monde. »
« En tant qu’acteurs culturels, nous devons imaginer comment on s’inscrit dans ce nouveau récit du développement durable, comment on peut être aussi les porteurs de ce récit et de ces valeurs qui se sont développées et qui émergent, tout en ayant notre ADN à l’esprit : cette idée que c’est l’utopie qui nous guide, que le réel doit être fictionné pour être pensé. C’est par l’imaginaire et la fiction que nous arrivons à transformer le réel. »
Patrick Gyger, directeur du Lieu unique, ville de Nantes (France), durant la conférence « Culture et Agenda 21 pour le rayonnement de Nantes »

Frank-Patrik-Riklin

Frank et Patrik Riklin, lors de la conférence « Land Art Projekte im Safiental »
« Nous avons lancé à Safiental le projet Null Stern Hotel (hôtel zéro étoile) […] Zéro étoile ne veut pas dire mauvais, ça veut dire avoir l’occasion de redéfinir le luxe. La Suisse est un hôtel et chaque vallée est une chambre. »

Frank et Patrik Riklin, artistes (Atelier fûr Sonderausgaben, St-Gall), durant la conférence « Land Art Projekte im Safiental »

sarah-huber-smart-forum-dd-2017

Sarah Huber, lors de la session thématique « Vitalité culturelle dans les régions », « L’art au service des défis de la montagne – Sustainable Mountain Art »
[à propos du projet SMART] « Nous avons voulu arrêter de parler à la tête, à l’intellect. On a envie de parler aux tripes et de toucher les émotions des gens. »
« SMART est un créateur de liens. Nous mettons en relation des artistes suisses avec des artistes étrangers. […] Notre rôle est de créer une étincelle. »
Sarah Huber, Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM), durant la conférence « L’art au service des défis de la montagne – Sustainable Mountain Art »

Laurence-Piaget

Laurence Piaget, « L’art au service des défis de la montagne – Sustainable Mountain Art »
« J’utilise le visuel pour exprimer des réalités invisibles et créer du sens, toucher des émotions et faire réfléchir. »<
« Mon message : devenir « locaTerre » de la planète qui ne nous appartient pas, et non plus des exploitants. Le climat change. Et vous ? »
Laurence Piaget, photographe ayant participé au projet SMART, dans la conférence « L’art au service des défis de la montagne – Sustainable Mountain Art »

Charles-Beer-Ines-Mateos-forum-developpement-durable-are

Charles Beer et Inès Mateos, lors de la conférence « Promotion de la culture dans le contexte du développement durable »

« Aujourd’hui, il y a partout un défi du vivre ensemble qui interroge tout particulièrement la culture et l’art car comme le disait l’ancien premier ministre français Laurent Fabius : la culture, c’est la réponse des sociétés démocratiques à la question fondamentale du sens. »
Charles Beer, président de Pro Helvetia, ancien conseiller d’état, Genève, durant la conférence « Promotion de la culture dans le contexte du développement durable »

À chaque nouvelle édition du Forum du Développement durable, l’affluence ne cesse d’augmenter. Plus de 400 participants recensés !

Rédaction par Cécile Amoos (NiceFuture)
Photos par Nour El Mesbahi (NiceFuture)


 Guide de la consommation éthique 2017 !

Le Guide de la consommation éthique 2017 vient de sortir de presse. Il répertorie 1’000 commerces et entreprises de toute la Suisse romande. Actives dans des domaines aussi divers que la mode, l’alimentation, l’habitat ainsi que dans d’autres secteurs, ces enseignes ont pour point commun de proposer des produits et prestations en lien avec la durabilité.

Pour sa onzième édition, le guide fait peau neuve, avec un contenu toujours amélioré et, surtout, un nouveau nom !

guides-2017-couverture
Pour sa onzième édition le guide change de nom !

En effet, le titre Guide du shopping éthique ne paraît aujourd’hui plus adéquat au vu de la grande quantité de thèmes qu’il englobe (habitat, restaurants, tourisme, mobilité, etc.). De plus, le terme « shopping » est de plus en plus connoté négativement. Il évoque un mode de consommation frénétique que nous ne souhaitons pas promouvoir avec ce guide.

Mais nous avons mis un point d’honneur à conserver le même esprit que celui des dix éditions précédentes, à savoir celui d’un guide pratique et ludique regorgeant de bonnes adresses et de bons plans permettant d’adopter un mode de vie plus doux pour la planète et ses habitants !

guide-2017-interieur
Un ouvrage qui regorge de bonnes adresses pour consommer de façon éthique et durable !

Cette édition 2017 comporte plusieurs articles mettant l’accent sur des conseils pratiques, afin de mettre en œuvre de façon concrète les principes de la consommation durable, tant dans le domaine de la mode que de l’alimentation ou de la technologie. Sont également mis en avant des acteurs inspirants qui œuvrent chaque jour à la recherche de solutions pour demain : une ferme en biodynamie, un système de vitalisation de l’eau, une banque à vocation écologique et sociale, et bien d’autres.

Tous les acteurs référencés dans ce guide démontrent qu’il est facile de consommer au quotidien de manière éthique et responsable ! Ils travaillent chaque jour à la construction d’un monde meilleur et méritent que leur démarche soit diffusée au plus grand nombre, afin que nous soyons de plus en plus nombreux à y croire et à tenter de faire changer les choses à notre échelle.

guide-dans-kiosque
Votre guide est dans les bacs ! (ici kiosque de Lausanne-Flon)

Publié par l’association NiceFuture et tiré à 20’0000 exemplaires, Le Guide de la consommation éthique 2017 est disponible dès maintenant dans les kiosques Naville, chez Payot, Nature & Découvertes, ainsi qu’auprès de nos ambassadeurs, au prix de CHF 15.- (format A5, 144 pages). Découvrez également certaines adresses en ligne. Egalement disponible sur notre BoutikEtik

Voir aussi la page Facebook du Guide de la consommation éthique !

Bonne lecture ! Have a nice future !

Rédaction par Cécile Amoos (NiceFuture)
Photos par Nour El Mesbahi (NiceFuture)



A propos de Nice Future

Nice Future, initiateur de changementNiceFuture est une association à but non lucratif reconnue d’utilité publique, neutre et indépendante. Fondée en 2002 par Barbara Steudler et Vincent Girardin, sa finalité est de favoriser l’accélération de la transition écologique de la Suisse vers une société durable. Nous œuvrons ainsi dans le but d’initier des changements profonds vers une meilleure durabilité, à travers l’information au grand public, la mise en réseau d’acteurs économiques, académiques, politiques et associatifs afin de co-créer des solutions innovantes, et la réalisation de projets concrets. Avec un esprit décalé, trendy et désirable, NiceFuture s’est donnée comme objectif de construire des liens, de favoriser l’épanouissement de chacun, et de replanter les consciences. Et parce que la beauté, le rire et l’énergie positive sont au cœur d’un futur que nous défendons, nous aimons ajouter un univers coloré et joyeux à chacun de nos projets.

Missions

– Etre à l’avant-garde sur les thèmes de la durabilité et de la transition écologique.
– Offrir une plateforme d’échange d’initiatives entre décideurs, chercheurs, entrepreneurs, ONG et hautes écoles.
– Mobiliser tous les acteurs (société civile, autorités publiques, milieux économiques et académiques) autour de projets assurant la transition écologique.
– Mettre en lumière et présenter les projets actuels les plus visionnaires au niveau mondial, dans l’optique d’une duplication sur le territoire suisse.
– Développer des visions de futurs souhaitables pour une société durable.

Activités

– Des événements annuels connus touchant le plus grand nombre ou des publics plus spécialisés (Festival de la Terre, G21 Swisstainability Forum, Slow Design & Fashion Days) ;
– L’édition d’un magazine (NiceFuture Magazine) et de différents guides donnant des explications et des repères au public afin de consommer plus éthiquement et durablement (Guide éthique du bien-être, Guide de la consommation éthique, etc.) ;
– La mise en place de NiceTransition qui est une plateforme web de veille des projets pilotes innovants en matière écologique et sociale dans l’optique d’informer et d’inspirer le public afin de les voir se dupliquer ;
– La mise en place de groupes de travail réguliers durant l’année – dénommés NiceLabs – sur des thèmes de société précis. En compagnie de différents experts et à travers la méthode du Laïs, nous voulons co-créer une vision collective et définir sur quels principes et fondamentaux devrait se baser le monde de demain.

NiceFuture en chiffres

3 grands événements par an :
- G21 Swisstainability Forum : 650 participants des milieux économiques et académiques
- Festival de la Terre : 35000 visiteurs
- Slow Design & Fashion Days : 1 200 spectateurs et visiteurs

3 guides annuels publiés et édités à 20 000 exemplaires chacun et 1 NiceFuture Magazine par an

12 rencontres NiceLabs sur deux ans avec un atelier tous les 2 mois.

Un réseau de plus de 20 000 personnes en Suisse romande

14 ans d’expérience



Voir en ligne : www.nicefuture.com

Article lu 3836 fois

lire aussi :
  • 5ème édition du « Festival de la Terre »
  • Label’Attitude
  • Etes-vous un créatif culturel ?


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10282507

    66 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable