CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
30.000km autour du monde sur terre comme sur mer uniquement à la seule force des jambes

Expédition 48° Nord : poursuite du parcours en Espagne

Chaque semaine le 1er tour de roues de Jean-Gabriel Chelala sur Cdurable.info

samedi 26 janvier 2008
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

À J+10, Jean-Gabriel Chelala a déjà parcouru, en vélo, en France, 1.000km. C’est la première partie du pari fou que s’est lancé le jeune aventurier de 27 ans : réaliser un parcours inédit de 30.000km autour du monde sur terre comme sur mer uniquement à la seule force de ses jambes en 5 grandes étapes. Parti le 13 janvier dernier de Notre Dame de Paris, il entame maintenant la traversée de l’Espagne avec un objectif en tête : atteindre le port de Sagres au Portugal, dans 8 à 10 jours, enfin d’embarquer sur son cyclomer pour effectuer la 2ème étape : la traversée de l’Atlantique.



Depuis le 23 janvier, Jean-Gabriel Chelala, a passé la frontière espagnole par le col de Roncevaux (1.052m d’altitude) dans les Pyrénées. Pour cette première étape de montagne, le jeune cycliste est satisfait d’avoir effectué le parcours sans difficulté majeure et sous une météo magnifique. « Aujourd’hui, pour cette étape de 100km entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Pampelune (Espagne), j’ai passé le col à fonds de cale et j’ai effectué la descente de 50km en 1h40 ! ».

© Photo Ronan Liot - Bretagne Production International Après les 4 premiers jours de lutte contre le vent et sous la pluie, notre cycliste connaît enfin une météo plus clémente mais néanmoins capricieuse. « Je vais vers le beau et surtout il y a moins de vent, ce qui me permet de rallonger mes étapes. J’ai pu faire 145km entre Bordeaux et Mont-de-Marsan. Mais il m’arrive encore de passer des journées sous l’eau comme ce fut le cas dans le Pays Basque. Pour couronner le tout, j’ai crevé et cassé ma chaîne de vélo. Heureusement, j’ai pu régler ce souci technique grâce un garagiste à Uhart Mixe près de Saint-Jean-Pied-de-Port pour repartir dès le lendemain ».

Ayant effectué un parcours de près de 1.000km en France, son itinéraire lui aura permis de traverser la France. Passant successivement à Etampes (91), Orléans (45), Villefranche sur Cher (41), Mézières-en-Brenne (36), Angoulême (16), Bordeaux (33), Mont-de-Marsan (40) et Saint-Jean-Pied-de-Port (64), le jeune aventurier est toujours accueilli chaleureusement par des internautes assidus ou par la population locale le reconnaissant au hasard des rencontres.
« Je garderai un souvenir génial de cette traversée de la France, avec tous ces gens derrière moi, qui m’ont ouvert leur porte ou donné un coup de main chacun à leur niveau. Je me rappellerai notamment de la maman d’un journaliste qui m’a hébergé à Angoulême. Après une journée de 100km, passé sous la pluie, elle m’a accueilli et gâté comme si j’étais son propre fils, j’ai eu droit à un festin de Roi et à un foyer très chaleureux. Je suis un peu nostalgique d’avoir quitté mon Pays car je réalise que je ne reviendrai pas avant un an ».

 Au revoir la France, bonjour l’Espagne

Arrivé hier soir à Pampelune en Espagne où il séjourne chez un ami français, le jeune aventurier a réalisé la moitié de sa première étape terrestre qui doit le mener à la pointe Sud Ouest du Portugal. Après les premiers jours qu’il considérait comme une phase de test, c’est dans un tout autre état d’esprit qu’il poursuit son parcours : « Maintenant c’est vraiment parti ! Je me sens complètement rentré dans le projet : j’entame mon parcours à l’étranger, je suis complètement acclimaté physiquement, je fais des étapes de plus de 100km par jour sans souffrir et surtout j’ai une pêche …. ! Je suis tellement content d’être arrivé en Espagne, je me sens d’attaque pour avaler la suite ».

Pour la suite du parcours d’environ 1.000km jusqu’au Portugal, Jean-Gabriel passera en Espagne, successivement par Burgos, Valladolid, Salamanca avant de traverser l’Andalousie et d’atteindre le sud-est de Lisbonne au Portugal. Il estime a priori prendre 8 à 10 jours pour réaliser cette étape et arriver à Lagos puis à Sagres (Portugal) sur la côte atlantique aux alentours du 31 janvier et du 3 février.

 Une aventure en solitaire ? pas tout à fait…

Après 10 jours de route, l’aventure 48°Nord est partagée et suivis par des internautes de plus en plus nombreux qui ne manquent pas de laisser de nombreux mots d’encouragements ou critiques constructives sur le carnet de bord et le livre d’or du site Internet de 48°Nord. Les messages proviennent aussi bien de France, que du Canada, de Belgique, d’Espagne … ou encore du Liban, pays natal du globe trotteur ! Au pays du Cèdre, on est sacrément fier de voir un compatriote réaliser une telle aventure et on y croit : « Jean-Gabriel, vous êtes un sapin qui enlève notre Pays Haut… vous êtes notre espoir … » écrit Ali ou encore Ibrahim « … au milieu de l’océan sache que tu ne seras jamais seul ... Nos espoirs épousent les tiens et notre joie de te retrouver ne s’en trouve qu’amplifiée… ».

Les enfants ne sont pas en reste pour transmettre leurs encouragements à Jean-Gabriel. Les classes d’écoles primaires de toute la France sont de plus en plus nombreuses à suivre le projet quotidiennement. Les élèves suivent le parcours de près et sont impatients de vivre les péripéties de la partie maritime et d’écouter les histoires en provenance des contrées lointaines (en mp3 sur le blog).
L’aventure 48° Nord suscite même des vocations chez certains ! « Jean-Gabriel, je voulais te dire que je rêve de faire le tour du monde donc je voulais savoir si tu voulais bien m’expliquer comment on arrive à son rêve » demande Clélia dans le livre d’or, une jeune élève de la classe de cm1 d’une école primaire rennaise.

« Tous ces encouragements me font tellement chaud au cœur, c’est mon carburant d’une certaine façon. Même si je suis aujourd’hui en pleine forme et motivé comme jamais, la route est encore longue et le pari est loin d’être gagné ».

Comme écrit Sam « Allah Mahak », soit « que Dieu te protège…. » en libanais.


Médiatisation & Relations Presse Sylvie Fourcade - Réseau Humacom


Article lu 1964 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10282701

49 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable