CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en débat > Elections présidentielles 2012
Les réponses des candidats à l’appel d’Amnesty International France

Election Présidentielle 2012 : les droits humains sont-ils prévus au programme ?

mardi 17 avril 2012
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Les droits humains ont-ils une place dans l’agenda politique des candidats ? Pour que les droits humains ne soient pas les oubliés de la campagne électorale, Amnesty International France a demandé aux candidats de s’engager sur dix recommandations-clés qui concernent des sujets aussi importants que la lutte contre les violences conjugales, la garde à vue, le droit d’asile ou le commerce des armes.



Elections : Tous concernés

"Les droits humains nous concernent tous, citoyens français ou étrangers, résidents temporaires, en situation régulière ou pas. La crise économique est l’invitée de cette campagne et la tentation du discours sécuritaire est grande. Or, cette crise ne doit pas occulter le devoir de l’État de garantir le respect des libertés publiques et des droits fondamentaux pour tous. Elle ne doit pas alimenter des discours démagogiques qui détournent les regards des vrais enjeux d’une société démocratique, telle que l’égalité des droits, la solidarité, et le respect de la dignité humaine" estime Amnesty.

Dans un appel intitulé 10 engagements pour un meilleur respect des droits humains en France, Amnesty International France a invité chaque candidat à relever les défis d’un meilleur respect des droits humains en France en cochant ses recommandations. Ces défis, au nombre de dix portent sur des domaines clés de l’action politique dont la lutte contre les violences conjugales, la garde à vue, le droit d’asile ou le commerce des armes.

Les 10 questions

"Les droits humains sont un combat permanent. Seul le respect des droits fondamentaux peut garantir l’égalité en droit, la justice et la sécurité pour tous. Amnesty International ne donne pas de consigne de vote pour les élections mais tient à éclairer les électeurs sur les engagements pris par les candidats dans ce domaine" considère Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France.

8 candidats ont répondu à l’Appel, seuls Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen n’ont pas répondu malgré plusieurs relances

Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou ont fait l’effort d’être concrets et concis, ils se sont engagés de manière nette en cochant les 10 cases proposées

Eva Joly

Jean-Luc Mélenchon

Philippe Poutou

François Bayrou, Nathalie Arthaud, François Hollande ont préféré répondre sous forme de courrier et ont argumenté leurs positions et leurs engagements

François Hollande

François Bayrou

Nathalie Arthaud

Nicolas Dupont Aignan a également fait l’effort d’être concret et concis mais il ne s’est engagé que sur la moitié des 10 points.

Nicolas Dupont Aignan

Jacques Cheminade s’est excusé par courrier de ne pouvoir répondre et a adressé son programme et sa profession de foi "en espérant que vous puissiez y trouver un certain nombre de réponses à vos interrogations".

Jacques Cheminade

Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy n’ont pas répondu malgré de nombreuses relances. "Nous ne pouvons donc considérer qu’ils s’engagent sur des enjeux essentiels pour AIF" estime l’ONG.

Marine Le Pen

Nicolas Sarkozy

Article lu 1018 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9985042

48 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable