CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Développement Durable en action

Des fêtes de Noël à l’heure du développement durable

mardi 7 décembre 2010
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Prévenir la production des déchets de Noël, maîtriser sa consommation d’énergie, tout en préparant de belles fêtes de fin d’année, c’est simple et c’est possible ! De la déco au choix des cadeaux en passant par le menu, voici quelques conseils pratiques de l’ADEME pour limiter l’impact de Noël sur l’environnement.



 Bien choisir son sapin

Un sapin végétal ou artificiel ?

Le sapin artificiel (en plastique, en métal ou en bois) a le mérite d’être réutilisable plusieurs années. Mais il est changé en moyenne tous les trois ans, soit une durée de vie un peu courte pour obtenir un vrai bénéfice environnemental.

Le sapin végétal (5 millions en sont vendus chaque année) : des plantations de sapins sont faites spécifiquement pour Noël et 80 % des sapins vendus en France sont cultivés dans l’hexagone. Votre sapin végétal permet donc de maintenir de l’emploi dans le Morvan et le Jura qui en sont les premiers fournisseurs. En grandissant, les arbres absorbent du gaz carbonique et permettent de réduire l’augmentation des gaz à effet de serre responsables du réchauffement de la planète. Avant d’acheter, n’oubliez pas de demander la provenance du sapin à votre vendeur !

Un sapin coupé ou en pot ?

Acheter un sapin en pot pour le replanter dans son jardin est une solution mais pour que la transplantation fonctionne, il faut que cela soit fait dans les jours qui suivent l’achat.

Si ce n’est pas envisageable, préférez un sapin coupé. Dans tous les cas, évitez la neige artificielle souvent réalisée avec des produits chimiques ! De plus, celle-ci empêche le compostage du sapin après les fêtes.

Après les fêtes, que faire de son sapin ?

Si vous avez un jardin, vous pouvez le couper pour l’intégrer à votre compost.

Dans certaines communes, les mairies organisent des ramassages de sapins de Noël. Renseignez-vous auprès d’elles pour connaître les dates de passage ou les points de collecte (centres provisoires ou déchetterie). Les arbres seront ainsi transformés en compost ou utilisés comme paillage dans les espaces verts. Sachez par ailleurs que certains magasins qui vendent des sapins les récupèrent après les fêtes.

Enfin, pensez au sac à sapin, dont les bénéfices sont reversés à Handicap International.

 Des guirlandes de Noël plus écologiques et plus économes en énergie ?

Pour la décoration, optez pour la qualité. Misez sur des décorations que vous conserverez plusieurs années plutôt que de multiplier les achats de décorations de moindre qualité. C’est plus économique au final et plus écologique car vous limitez vos déchets.

A savoir : En France, la puissance fournie pour les illuminations de Noël est estimée à 1 300 MW, dont les ¾ sont liés à la consommation des ménages et ¼ aux illuminations des collectivités.Parce qu’en période de pointe, l’électricité est issue en grande partie d’énergies fossiles, elle est fortement productrice de gaz à effet de serre (CO2).

N’abusez donc pas des décorations électriques qui consomment beaucoup, faites appel à votre créativité pour décorer autrement : acheter des décorations à base de produits recyclables et, pourquoi pas, fabriquer les vous-mêmes...

Si vraiment, vous souhaitez des décorations lumineuses, vérifiez la consommation d’électricité de la guirlande et optez pour des guirlandes munies d’ampoules LED ou d’ampoules à économie d’énergie fluocompacte. Étant donné que les guirlandes sont allumées plusieurs heures par jour, le surcoût à l’achat d’une guirlande LED ou basse consommation peut être compensé rapidement. Pour maximiser les économies d’énergie, n’oubliez pas d’éteindre les guirlandes électriques intérieures et extérieures avant d’aller se coucher.

 Et pour les cadeaux !!!!

Limitez les emballages

Prenez garde à ce qu’ils ne soient pas disproportionnés et éviter les papiers métallisés ou plastifiés. Préférez dans la mesure du possible le papier recyclé.

Pensez aux cadeaux “dématérialisés” : chèques cadeaux, invitation à un spectacle, musique, film ou livre téléchargés légalement ou abonnement numérique...

Privilégiez les produits écolabellisés

Achetez des produits écolabellisés quand ils existent. Textile, chaussures, mobilier en bois, ordinateur, papeterie... le choix est de plus en plus large. Pour identifier ces produits, vérifiez qu’ils portent les logos : NF Environnement et l’écolabel européen qui garantissent à la fois la qualité d’usage du produit et sa qualité écologique.

Recherchez des objets plus respectueux de l’environnement de par leur technologie (pour une calculatrice, préférez une calculatrice solaire,...) ou leur composition (pour un objet en bois on peut favoriser du bois local provenant de forêts gérées durablement)... Pour l’énergie, ne pas oublier les piles rechargeables, si le produit offert en est gros consommateur.

Des cadeaux qui délivrent des messages

Les cadeaux peuvent également être intéressants par les questions qu’ils suscitent et les réponses qu’ils apportent (jeux d’éveil et de sensibilisation à l’environnement, ouvrages dédiés au développement durable) ou par les messages qu’ils véhiculent : articles ou textiles issus du commerce équitable, aliments issus de l’Agriculture Biologique....

 Pour préparer votre repas de Noël

Évitez les conditionnements trop petits qui offrent un surplus d’emballages, et veillez à choisir ceux qui font l’objet d’un tri sélectif. Le soir du réveillon, pour dresser la table de Noël, privilégiez (même si cela demande un peu plus de travail !) les nappes en tissu et des assiettes traditionnelles plutôt que les services en papier jetables.

Inscrivez à votre au menu légumes et fruits de saison. Ils n’ont pas fait de longs voyages générateurs d’ émission de gaz à effet de serre ou de culture sous serres chauffées, activité particulièrement consommatrices d’énergie. Privilégiez les produits bio (bénéficiant du logo AB ou du label bio européen). Au moment des courses, n’oubliez pas votre cabas pour éviter de revenir à la maison avec des sacs plastiques ! Et optez pour les commerces de proximité.

 Impliquez vos enfants

Pour donner envie aux jeunes de participer et leur expliquer les impacts de ces moments de fêtes, rendez-vous sur le site M ta Terre où un dossier sur Noël leur est proposé en cliquant ici.


Sources : l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME)


Article lu 1051 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9971208

55 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable