CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
L’actu du DD
Incendies en Californie : plus d’1 milliard de dollars de dégâts

Californie : après les incendies, bientôt le Big One ?

jeudi 1er novembre 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF

Sur les 23 incendies qui ont ravagé le sud de la Californie depuis le 21 octobre, seuls trois sont encore actifs. Le feu enfin circonscrit, les dégâts sont évalués à plus de 1 milliard de dollars. Selon Paris Match, l’Etat symbole du rêve est devenu une « zone de désastre majeur ». Une dénomination officielle, qui permettra aux victimes ayant tout perdu dans les flammes de bénéficier d’importantes aides fédérales. De quoi, aussi, permettre à George Bush, qui s’est rendu en Californie jeudi 25 octobre, de montrer qu’il est aux côtés de ses concitoyens. Mais le véritable héros des Californiens, depuis le début des incendies, est leur gouverneur. Il n’a cessé de se montrer aux côtés des pompiers, des sinistrés et des personnes déplacées. Mais le bilan est lourd pour la Californie : 12 morts, 170 000 hectares brûlés, 1 milliard de dollars de dégats avec 2300 maisons détruites et jusqu’à 640 000 personnes évacuées... sans oublier les conséquences sur l’environnement, et cela pour plusieurs années.



Pour certains, la situation peut prêté à sourire. Le bloggeur Richard KIRSCH a imaginé les dommages colatéraux causés par les incendies chez les stars de Beverlly Hills. Hormis la carbonisation de leur villa, la chaleur provoque un autre drame, Paris Hilton témoigne :"alors que je préparais un gratin de courgettes, j’ai été touché par un courant d’air chaud qui a provoqué la fonte de mon sein droit, le silicon n’a pas supporté" . Ce cas n’est pas isolé puisque d’autres personnalités du showbiz ont déjà entamé des procédures judiciaires contre leur chirurgien esthétique respectif . " Mes injections de Botox n’ont pas tenu alors que je couchais les gosses dans le cagibit du sous-sol avec les deux chiens, pourtant un endroit frais" confie Britney spears dont les lèvres ont diminué de moitié en quelques secondes.

Plus sérieusement, les conséquences de ces incendies sont nombreuses, notamment pour la santé des californiens. Samedi dernier, les services de santé de Californie mettaient en garde la population sur l’air extrêmement toxique respiré dans cet Etat, en raison des incendies de grande ampleur qui ont dégagé d’épaisses fumées dans l’atmosphère. Ils ont également lancé un avertissement sur les conséquences à long terme de la pollution et des gaz à effet de serre produits par ces incendies. En sept jours, les sinistres ont émis dans l’atmosphère l’équivalent en gaz à effet de serre de 440.000 voitures en un an, a déclaré Patricia Rey, porte-parole du bureau sur la qualité de l’air de l’Agence de protection de l’environnement de Californie. Au plus fort de la crise, le bureau sur la qualité de l’air a même invité les habitants de cinq comtés de Californie à rester chez eux en raison des niveaux de pollution trois fois supérieurs aux normes fédérales, appelant les personnes âgées, les enfants, les asthmatiques et les personnes souffrant de difficultés respiratoires à être particulièrement vigilants.

Les incendies de Californie vus d'un satellite de la Nasa le 24 octobre 2007 - NASA/MODIS

Selon les experts, les incendies qui ont ravagé le sud de la Californie pourraient surtout avoir des conséquences néfastes pendant des années sur le paysage, la faune et la flore, dont certaines risquent d’être irréversibles.

Des chercheurs ont mené des études à long terme sur l’incendie dit de Cedar Fire en 2003, qui avait brûlé 110.000 hectares dans la région et était historique par sa taille et son intensité. Sur la base de ces travaux, M. Spencer et d’autres chercheurs ont établi des prévisions générales sur l’impact des incendies actuels sur l’environnement de la Californie. "Il va être moins riche, avec moins d’espèces, que celui dont nous avions hérité", souligne M. Spencer. Les écologistes déplorent également la perte d’arbres anciens dans la forêt nationale de San Bernardino et dans la montagne Palomar dans la région de San Diego. Des épicéas, des chênes centenaires et des sapins blancs ont été détruits et pourraient ne jamais repousser. Les scientifiques plaident pour des programmes de restauration des forêts affectées. Dans le comté de San Diego, les incendies peuvent également mettre en péril des espèces animales menacées, comme des lézards et des serpents, qui vivent dans quelques zones restreintes.

Comme si le destin s’acharnait, l’AFP annonce que la crainte du "Big One", un séisme d’une magnitude exceptionnelle qui pourrait faire jusqu’à 150 milliards de dollars de dégâts en Californie, a été ravivée par le tremblement de terre qui a frappé mardi soir le nord de cet Etat américain. Si le "Big One" est une certitude pour tous les spécialistes qui suivent l’évolution de la faille de San Andreas, la date à laquelle il frappera reste toujours un mystère. Selon le communiqué de presse de l’AFP, pour certains géologues, il y a 70% de chances qu’il se produise dans les 30 prochaines années. Et après le déluge ?

Article lu 3946 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10328867

52 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable