CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable

C’est vert et ça marche !

Jean-Marie Pelt nous entraîne dans un nouveau tour du monde écologiste

jeudi 25 janvier 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF


Jean-Marie Pelt ne pouvait pas nous faire le coup de ne partager que ses découvertes les plus épouvantées sur l’état de la planète. Un sursaut lui a fait reprendre son bâton de pèlerin, mais cette fois pour collecter les bonnes nouvelles. Aidé par son ami Franck Steffan, tout comme Matthieu Roux et Sylvain Darnel dans 80 hommes pour sauver le monde, le botaniste le plus aimé des Français a recensé les plus belles expériences de développement durable qu’il a pu trouver. Pour bien montrer l’importance qu’elles revêtent, il commence quand même par nous rappeler la gravité de la situation et l’urgence de changer. Par exemple en irrigant au goutte-à-goutte, comme en Israël ou en Australie. Ou en développant des « jardins épurateurs d’eaux usées », avec roseaux et poissons, comme à Munich, à Calcutta, ou à New-York - où l’on a découvert qu’il coûtait huit fois moins cher de racheter les terres proches des sources et de les laisser s’ensauvager que d’épurer des eaux polluées par l’agriculture. En France, Caen, Bourges, Honfleur s’y mettent. La Norvège lance un immense grenier à semences international dans son sous-sol gelé. Le Brésil, champion du monde des biocarburants, s’est enfin donné les moyens de contrôler la coupe de sa forêt de Cachoiera - c’est un début. Des agronomes grenoblois ont trouvé comment faire pousser des arbres quasiment sans eau dans le Sahel. En Bretagne, la cause d’André Pochon, qui se bat depuis 1965 pour le bocage et la polyculture-élevage connaît désormais un succès fulgurant. Et connaissez-vous Fribourg, « capitale écologique de l’Europe » ? Allez-y, c’est juste en face de Colmar. Vous y verrez des tours solaires, des éoliennes, des voitures communautaires et un océan de vélos ! Découvrez pourquoi Oslo et Stockholm se disputent le titre de capitale verte de l’Europe et pourquoi Chalon-sur-Saône est bien placée chez nous. Bref, des milliers d’initiatives, qui nous font comprendre pourquoi Jean-Marie Pelt écrit : « Il est très tard, mais il n’est pas trop tard. » Une bouffée d’espoir. Patrice van Eersel - Nouvelles Clés

Extrait du chapitre 1
La question de l’avenir est au coeur de l’aventure humaine. Depuis la nuit des temps, les hommes ont tenté de se projeter dans le futur, au-delà de la mort. Et dans nos sociétés sécularisées, marquées du sceau du progrès, les parents veulent pour leurs enfants une vie meilleure que la leur. C’est à cette tâche que s’emploient les acteurs du progrès ; car, selon le célèbre adage des « Trente Glorieuses », « le progrès scientifique et technique génère le progrès économique et social ». Progrès dont les fruits doivent être récoltés en continu dans une marche ininterrompue vers des lendemains qui chantent. Pourtant l’évolution à long terme dépasse les préoccupations des politiques et autres décideurs contraints d’avancer « le nez dans le guidon ». Car dans les démocraties soumises au rythme des consultations électorales, les résultats doivent être perceptibles à très court terme. Plus avant, nul ne sait ce qu’il adviendra.

Peut-être le Déluge. (...)
Jean-Marie-Pelt

C’est vert et ça marche ! de Jean-Marie Pelt en collaboration avec Franck Steffan - Parution : 17/01/2007 aux Editions Fayard - Nb de pages : 320 pages

Article lu 2265 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10652499

49 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable