CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable
Consommation, quand tu nous tiens

Avoir et être : s’acheter une Vie, par Zygmunt Bauman

vendredi 21 novembre 2008
Posté par Laure Rivory

Imprimer Enregistrer au format PDF

Parce que le développement durable concerne nos habitudes et comportements habituels, réfléchir sur ces derniers est un enjeu crucial pour s’orienter vers le changement. La consommation en fait partie....et l’enjeu est de taille.



Dans son ouvrage S’Acheter Une Vie, Zygmunt Bauman propose une vision critique de la consommation et une mise en perspective de nos comportements de consommateurs.

  Consommation, quand tu nous tiens....

Pour Zygmunt Bauman, nos attitudes de consommation ont des impacts et des conséquences sur des aspects variés de la vie sociale, de la politique et la démocratie, à la construction de nos identités, en passant par le rapport à la connaissance et au savoir.
Alors que nous croyons consommer des produits, il aboutit à conclusion surprenante que nous nous sommes nous-mêmes transformés en produits....
Telle n’est pas la seule de ses thèses qui permettent de prendre du recul sur un comportement ancré dans notre vie au quotidien et dont nous avons bien du mal à nous passer...

A l’heure où se pose la question de l’ouverture des commerces le dimanche, un peu de hauteur sur cet aspect est plus que nécessaire.

  Quatrième de couverture

Avec l’avènement de la modernité liquide, la société de production s’est transformée en une société de consommation. Désormais, les individus sont à la fois les promoteurs des produits et les produits dont ils assurent la promotion. Ils sont dans le même temps la marchandise et le vendeur, les biens et leurs représentants de commerce. Ils habitent tous le même espace social qu’on décrit habituellement par le terme de « marché ». L’épreuve à subir pour accéder aux meilleures positions sociales exige qu’ils se re-conditionnent sans cesse en produits capables d’attirer l’attention sur eux-mêmes. Cette subtile transformation des consommateurs en produits est le trait le plus caractéristique de la société de consommation dans laquelle nous vivons. C’est sa vérité cachée, son secret le plus enfoui et le mieux gardé. Montrant que « la re-marchandisation constante est à la marchandise, et donc au consommateur, ce que le métabolisme est aux organismes vivants », Zygmunt Bauman, dans ce nouvel opus brillant et décapant, examine l’impact des attitudes consuméristes sur des aspects apparemment distincts du cadre social (politique et démocratie, divisions sociales et stratification, communautés et partenariats, construction de l’identité, production et utilisation du savoir) et dénonce l’illusion et les dangers d’une société au sein de laquelle il est impératif de consommer pour être.

 L’auteur :

S’Acheter Une Vie n’est pas le premier ouvrage de cet auteur polonais.
Né en 1925 en Pologne, Zygmunt Bauman a enseigné la philosophie à l’université de Varsovie avant d’être chassé en 1968 lors de persécutions antisémites.
A partir de 1971, il a enseigné la sociologie à l’université de Leeds dont il est professeur émérite.
Il a déjà signé La Vie en miettes (2003), L’Amour liquide (2004), La Société assiégée (2005), La Vie liquide (2006) et La Décadence des intellectuels.

Article lu 2328 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10542190

72 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable