CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD > Citoyenneté

Agir pour une République qui tient ses promesses

Le manifeste de la Ligue de l’enseignement

samedi 10 février 2007
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF


Effet de calendrier électoral certes, mais aussi reflet de ses valeurs profondes, la Ligue de l’Enseignement est bien ancrée dans le débat citoyen.

Avec un réseau de plus de 30.000 associations affiliées représentant près de deux millions d’adhérents, la Ligue de l’Enseignement est un gisement de ressources remarquable, le creuset d’actions quotidiennes en faveur de l’éducation populaire de millions de jeunes et un espace d’engagement citoyen au service des valeurs de notre République.

Son Manifeste « Agir pour une République qui tient ses promesses » exprime des positions dont vous trouverez le détail sur ce site internet.

Quatre champs de réflexion et de propositions sont identifiés comme autant d’enjeux pour l’avenir de notre société :

- Favoriser le renouveau de la citoyenneté par une dynamique nouvelle de la vie associative et de l’éducation populaire

- Refonder l’Ecole et permettre à tous d’apprendre et de se cultiver tout au long de la vie

- Garantir la justice sociale, l’expression de la diversité culturelle et la laïcité

- Engager la France dans le chantier du développement durable et solidaire de la planète.

Engager la France dans le chantier du développement durable et solidaire de la planète

Extrait du Manifeste

Dans le contexte d’une mondialisation qu’il convient de réguler, la France doit promouvoir ses valeurs et sa tradition démocratique.
Elle doit s’engager dans une nouvelle politique de l’immigration, attentive aux personnes, exigeante et respectueuse des droits.
Celle-ci doit tenir compte des géopolitiques européenne, euro-méditerrannéenne et mondiale.
La France doit privilégier la solidarité internationale en favorisant l’action des ONG et des sociétés civiles des pays du Sud dans une perspective de paix et de relations d’équité entre les peuples. Dans un monde où
émergent des États continents, où persistent les conflits et où apparaissent de nouvelles menaces, la refondation de l’ONU et la redéfinition du rôle des institutions internationales sont à mettre au coeur de l’actualité.
L’éco-citoyenneté et le développement durable ne peuvent être réduits à de simples expressions à la mode, mais doivent recouvrir des réalités et des engagements quotidiens.
Nos sociétés doivent concilier la confiance dans le progrès avec le poids des limites et les risques de régressions, redéfinir les besoins essentiels face à la consommation extravagante.
Cette nouvelle approche doit rencontrer un écho auprès des citoyens et des pouvoirs publics à l’échelle planétaire. Cela suppose, en France, une démarche de conscientisation telle la mise en place de démarches
« Agenda 21 ».
La France doit redevenir un des moteurs de la construction d’une Union européenne démocratique et solidaire, soucieuse d’une prospérité
partagée. Cette action doit permettre une convergence des modèles économiques et sociaux assurant le développement d’un espace social européen et un équilibre entre le marché et l’intérêt général. Une Europe, forte d’exigences démocratiques, porteuse d’un modèle social original et d’une éthique des relations internationales, aura un rôle
positif dans la mondialisation.
Une meilleure appropriation de ce rôle passe par l’encouragement aux initiatives associatives transfrontières et au développement des
rencontres. Au même titre que les échanges de jeunes franco-allemands ont permis un rapprochement de nos deux pays, le développement
de dispositifs de type « Erasmus » élargi aux apprentis et aux jeunes travailleurs doit favoriser la construction d’une citoyenneté
européenne. La reconnaissance d’un statut d’association européenne est un élément indispensable pour l’exercice réel de l’engagement citoyen à l’échelle de l’Europe.

Vous pouvez aussi enrichir ces propositions et participer au débat citoyen :

Ces propositions sont accessibles à tous, candidats aux élections, citoyens, et la Ligue de l’enseignement a souhaité que le débat soit ouvert. Un forum de libre expression vous permet de prendre part à la réflexion engagée par la Ligue, et d’exprimer votre opinion dans le cadre des thèmes développés. Pour y contribuer- si vous n’êtes pas adhérent - écrivez à : elections2007@laligue.org

Adhérez à la Ligue de l'enseignement

Vous pouvez également participer aux rencontres proposées par les fédérations départementales. Vous pouvez aussi contribuer à mettre en oeuvre ces propositions en adhérant à la Ligue de l’enseignement, par l’intermédiaire de ses fédérations départementales ou en écrivant directement au siège national : La Ligue de l’enseignement, 3 rue Récamier, 75341 Paris Cédex 07.

Article lu 1296 fois



Manifeste de la Ligue de l’enseignement

AGIR POUR UNE REPUBLIQUE QUI TIENT SES PROMESSES


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10233802

47 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable