CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Calendrier

2016-09-28 13:54:00
« septembre 2016 »
L M M J V S D
 
 
Développement Durable en action

Stratégie climat-développement 2012-2016 : L’Agence Française de Développement renforce ses financements de lutte contre le changement climatique

mardi 20 novembre 2012.
Imprimer envoyer l'article par mail

L’AFD sera présente à Doha, du 26 novembre au 7 décembre et participera aux prochaines négociations internationales sur le climat

Au moment où va débuter à Doha, au Qatar, une nouvelle session des négociations sur le régime international de lutte contre le changement climatique (du 26/11 au 7/12), l’Agence Française de Développement révèle son plan d’action 2012-2016. Avec plus de 7 milliards d’euros de financement octroyés entre 2009 et 2011, représentant en moyenne plus de 10% de financements publics internationaux « climat », l’AFD est devenue l’un des acteurs majeurs du financement «  climat » dans les pays en développement. Ainsi, elle se positionne aujourd’hui comme :

  • l’acteur pivot de la mise en œuvre des engagements français vis-à-vis des pays en développement en matière de lutte contre le changement climatique ;
  • une institution financière internationale qui a l’ambition d’aider à mettre en œuvre des mandats et à mobiliser des ressources internationales et européennes.

 Les trois piliers de la stratégie climat-développement de l’AFD à l’horizon 2016

La stratégie climat et le plan d’action 2012-2016 de l’AFD repose sur trois piliers :

- un engagement financier pérenne et ambitieux en faveur du climat représentant 50% des octrois de l’AFD dans les pays en développement et 30% des octrois de sa filiale PROPARCO en faveur du secteur privé ;

- une mesure systématique de l’empreinte carbone des projets financés selon une méthodologie robuste et transparente ;

- une politique de sélectivité des projets au regard de leur impact sur le climat, tenant compte du niveau de développement des pays concernés.

Cet engagement est totalement intégré aux objectifs de l’Agence en matière d’aide au développement et n’entre pas en compétition avec son action en faveur de la lutte contre la pauvreté et le développement social.

Cette stratégie, si elle se veut structurante, est le résultat de l’action conduite par le groupe AFD depuis plusieurs années sur la question du changement climatique. Elle ne peut cependant se concevoir que comme une étape, évolutive, appelée à approfondir des sujets complexes et à intégrer des défis d’ampleur comme par exemple : l’harmonisation et l’approfondissement des méthodes de mesure et suivi d’impact climat, la recherche des pratiques et innovations permettant la transformation des modes de développement ou encore une implication plus conséquente du secteur privé et des acteurs du financement des pays dans l’architecture financière internationale du climat. L’AFD entend, à ce titre, intensifier sa démarche partenariale d’échange et de dialogue avec l’ensemble des acteurs contribuant aux efforts de la lutte contre le changement climatique.

 Les outils d’intervention de l’AFD

Les outils financiers à disposition de l’AFD lui permettent de soutenir des projets innovants et de répondre à la diversité des situations rencontrées dans la lutte contre le changement climatique. Elle utilise ainsi une gamme de produits diversifiés allant de l’aide budgétaire sectorielle à un plan « climat », aux outils de marché (fonds propres, mezzanine, prêts, garanties) en passant par un éventail d’instruments de prêts concessionnels, ainsi que des interventions en dons permettant d’assurer l’accompagnement et le renforcement de capacités des pays. Dans le cas où un projet revêt un caractère pilote, il peut aussi bénéficier d’un appui du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM).

2012-2016 : des interventions différenciées selon les zones géographiques

  • Dans les pays émergents d’Asie et d’Amérique latine. Dans ces régions qui concentrent l’essentiel des enjeux en termes d’émission de gaz à effet de serre, l’AFD intervient sur le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, dans plusieurs domaines : transports urbains, collectivités locales, forêts et agriculture.

- Les priorités : pour la période 2012-2016, l’action climat sera dédiée à l’accompagnement de la mise en œuvre de politiques de développement plus sobres en carbone. L’AFD souhaite atteindre un niveau d’intervention moyen de 70% des octrois annuels ayant des co-bénéfices sur le changement climatique.

- Les outils : l’AFD y interviendra de préférence au travers d’instruments pas ou peu concessionnels en prêt d’investissement, notamment dans les domaines de l’énergie, du transport, des villes et en prêt budgétaire pour la mise en place de plan climat national, NAMAS, politique de développement durable de la ville. Elle proposera une expertise technique d’accompagnement.

- Téléchargez la fiche projet sur le Financement de la politique de lutte contre le changement Climatique au Mexique

  • En Méditerranée, les projets climat constituent autant d’opportunités pour construire les éléments structurants de son développement durable (énergie sobre en carbone, ville et transport durables, gestion de l’eau)

- Les priorités : les actions climat de l’AFD auront un focus thématique sur l’énergie, le transport urbain et l’eau. L’AFD souhaite atteindre un niveau d’intervention moyen de 50% des octrois annuels ayant des co-bénéfices sur le changement climatique.

- Les outils : l’AFD interviendra de préférence au travers de prêts d’investissement concessionnels et non concessionnels et s’intéressera progressivement au financement budgétaire de politique sectorielles, territoriales, voire nationales.

- Téléchargez la fiche projet sur le Financement de la production d’énergie solaire au Maroc

  • En Afrique subsaharienne et dans les PMA. Dans ces régions, les interventions climat ont pour priorité de participer à l’adaptation des économies et des sociétés de ces pays aux effets du changement climatique, mais également de valoriser les potentiels considérables de ces régions :
    - en termes de ressources naturelles et tout particulièrement de préservation de sa forêt
    - en termes d’énergies renouvelables, à travers le financement de projets de gestion de la ressource en eau, de valorisation de technique agricole écologique, de préservation et reconstitution du couvert forestier, d’électrification rurale, de géothermie….

- Les priorités : l’accent sera mis sur la réduction de leurs vulnérabilités au changement climatique et sur la valorisation économique des services climatiques rendus par leurs forêts et leurs agricultures. L’AFD fera la promotion des actions permettant de mettre en valeur l’important gisement de production d’énergies renouvelables de l’Afrique subsaharienne afin de concilier un accès à l’énergie pour tous avec une dépendance moins forte aux énergies fossiles. L’AFD souhaite que 30% des octrois annuels soient réalisés au titre du climat.

- Les outils : l’AFD interviendra au travers de prêts d’investissement concessionnels et très concessionnels et en mobilisant des subventions en appui à des programmes transversaux, régionaux, innovants ou à des problématiques mêlant climat et pauvreté.

- Téléchargez la fiche projet sur l’Appui au développement des techniques d’agroécologie à Madagascar

- Accéder au plan d’actions climat 2012-2016 de l’AFD

 A propos de l’AFD

Établissement public, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Elle met en œuvre la politique définie par le Gouvernement français.

Présente sur quatre continents où elle dispose d’un réseau de 70 agences et bureaux de représentation dans le monde, dont 9 dans l’Outre-mer et 1 à Bruxelles, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète : scolarisation, santé maternelle, appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, adduction d’eau, préservation de la forêt tropicale, lutte contre le réchauffement climatique…

En 2011, l’AFD a consacré près de 6,9 milliards d’euros au financement d’actions dans les pays en développement et en faveur de l’Outre-mer. Ils contribueront notamment à la scolarisation de 4 millions d’enfants au niveau primaire et de 2 millions au niveau collège, et à l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable pour 1,53 million de personnes. Les projets d’efficacité énergétique sur la même année permettront d’économiser près de 3,8 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an.

www.afd.fr

Contact

- AFD - Magali Mévellec : 01 53 44 40 31


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9838383

55 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable