CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale

L’ingénieur du génie civil : un réel acteur du développement durable en Afrique

mardi 21 février 2012.
Imprimer envoyer l'article par mail

PLACE DE L’INGENIEUR DU GENIE CIVIL
DANS LA PROTECTION ENVIRONNEMENTALE :
ENJEUX ET DEFIS

Le génie civil représente l’ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Dans ce domaine, l’ingénieur de génie civil est un cadre s’occupant de la conception, de la réalisation, de l’exploitation et de la réhabilitation d’ouvrages et des infrastructures.

La gestion de ces édifices permet à ces acteurs du génie civil de répondre aux besoins de la société tout en assurant la sécurité du public et la protection de l’environnement. De façon concrète, le champ d’action du génie civil est extrêmement vaste, il va des ponts, immeubles/ gratte-ciels, maisons ou usines aux aéroports, plate forme pétrolières, routes et pistes en passant par des tunnels, barrages voies ferrées, canaux et systèmes hydrauliques.
Eu égard de ce qui précède, l’action de l’ingénieur de génie civil est capitale pour le développement d’un pays ou d’un continent. Compte tenu des enjeux spécifiques à l’opérationnalisation du processus global de sauvegarde de notre planète, les pays en développement et particulièrement ceux d’Afrique gagneraient beaucoup en s’appropriant de l’application des stratégies spécifiques au développement propre (développement économique et écologique) pour leur évolution.

Ce type de développement passe par le transfert des compétences adéquates et le renforcement des capacités des acteurs et ceux des institutions de formation. Il reste important de développer la professionnalisation des enseignements en y introduisant de nouvelles matières permettant de véhiculer des nouveaux concepts aux étudiants afin qu’au terme de leur formation, ils puissent être compétitifs dans le marché national et international de l’emploi.

Les nouvelles capacités apprises permettront à ces techniciens de mieux cadrer leur intervention sur le terrain afin de déceler et de prévoir des impacts négatifs de leurs activités sur l’environnement : cela fera de l’ingénieur du génie civil, un réel acteur du développement durable.

L’atteinte de ce but reviendra à l’intégration de certains concepts comme modules de formation pratique et outils techniques des opérateurs du génie civil ; parmi ces concepts nous avons :

-  Les formations en cartographie, en géolocalisation et en Systèmes d’Information Géographiques (SIG) spécifiques aux travaux de génie civil.

-  La promotion des engins mécaniques à énergie renouvelable et de l’utilisation des matériaux consommables, biodégradables et d’autres équipements relevant des technologies renouvelables lors de la réalisation des travaux sur le terrain.

Emmanuel GWOMB BI HELL
Environnementaliste/Expert en Agroforesterie.
Président du GFCSD (Organisation du Développement Durable)
TEL :(+237) 77 79 27 35


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10057654

49 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable