CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Calendrier

2016-12-07 14:25:28
« décembre 2016 »
L M M J V S D
 
 
La maison durable

Inventer la ville de demain avec Urban Living Lab

lundi 16 mai 2011.
Imprimer envoyer l'article par mail

L’inauguration d’Urban Living Lab, début mai, a été l’occasion de réunir une centaine de participants autour des projets de deux territoires : Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc.

Urban Living LabPermettre l’innovation ouverte en associant étudiants, habitants, collectivités locales et entreprises, tel est l’objet de ce laboratoire des nouveaux usages, labellisé par le European Network of Living Labs (ENoLL).

Ces différentes parties prenantes pourront ainsi participer à l’émergence de nombreux projets parmi lesquels des services de mobilité partagée intégrant notamment l’auto-partage de micro-véhicules urbains électriques, l’étude d’impacts santé en amont des projets de réaménagement, le développement de smart grids pour la gestion intelligente de l’énergie, ou encore les tests de mobilité durable, l’utilisation de zéro pesticide dans l’entretien des espaces verts, et la mise en place de démonstrateurs grandeur nature sur des applications liées à l’ingénierie et les services écologiques appliqués à l’urbain.

 Pour une ville bas carbone et haute qualité de vie

La mission d’Urban Living Lab est d’accompagner la transition vers des villes bas carbone à partir de démarches initiées depuis le campus de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ).

La complémentarité des acteurs et l’intelligence collective mise en œuvre entre collectivités, université, citoyens, associations, étudiants et entreprises, constitue un des atouts importants d’une co-construction. La capacité à financer et mettre en œuvre des projets de démonstration, mais aussi des dispositifs de sensibilisation et de diffusion des connaissances sont également des composantes fortes d’Urban Living Lab.

L’objectif est de favoriser l’innovation ouverte, partager les réseaux, et mettre les usagers au centre de la conception de nouveaux services, et ce, grâce aux TIC - Technologies de l’Information et de la Communication.

Qualite de vie

 Champs d’intervention

Urban Living Lab implique le citoyen au coeur de l’innovation dans les domaines suivants : efficacité énergétique, mobilité, alimentation et formation. Dans l’avenir, il a vocation à se développer également dans le domaine de la télémédecine et des services à la personne. L’UVSQ, par exemple, dispose d’une faculté de médecine fortement investie sur ces questions, en relation avec la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (SQY). En tant que ville santé pilote pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), SQY dispose d’un Institut de Promotion de la Santé (IPS), auquel est associé depuis peu un pôle médico-social d’envergure au service des personnes âgées ou en situation de handicap (Pôle Gérondicap).

eco_batiment Alimentation mobilite2rognee    classeurs

 Pourquoi Urban Living Lab Versailles.Saint-Quentin-en-Yvelines ?

Urban Living LabCe projet a été développé à l’initiative de Fondaterra, Fondation Européenne pour des Territoires Durables, de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, de la Communauté d’Agglomération de Versailles Grand Parc et de l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines. Il est l’opportunité pour l’ensemble des partenaires de valoriser les actions susceptibles de contribuer à une ville et à des modes de vie plus durables (mobilité, énergie, numérique…) en s’appuyant sur les volontés des territoires sur lesquels ils sont implantés.

« S’appuyant sur ce living lab, notre université va aider l’ensemble des partenaires à monter de nouveaux projets durables sur le territoire », explique Sylvie Faucheux, présidente de l’UVSQ.

Urban Living Lab

Soutenu par la Communauté européenne, Urban Living Lab Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a reçu le label « Living Lab européen » décerné par le European Network of Living Labs (ENoLL). Ce label a pour objectif de fédérer des initiatives pour qu’elles puissent se développer en réseaux.

Ce projet s’inscrit également dans le dispositif de la KIC Climat dont l’UVSQ est membre fondateur, qui vise notamment à réduire l’empreinte carbone des villes et à les rendre plus résilientes face au changement climatique.

L’inauguration, en présence de Jean-Pierre Euzen, Chef du Secteur Living Labs, au sein de la Direction générale Société de l’Information et Média de la Commission Européenne, a été l’occasion pour les participants d’échanger sur les projets des deux territoires et les moyens de faire émerger cette innovation ouverte grâce à Urban Living Lab.

Vision et stratégie  

Urban Living Lab, écosystème fédérateur, identité forte d’une agglomération jeune et dynamique.

Urban Living Lab se positionne dans la stimulation de communautés de la connaissance et d’utilisateurs visant à mieux comprendre le territoire et à le repenser dans une perspective de ville durable bas carbone et haute qualité de vie.

Ce living lab permet de mettre en place un processus d’innovation urbaine sur le territoire et d’accompagner les différents acteurs dans la transition vers une ville durable, génératrice d’emplois.

Par des partenariats public-privé, Urban Living Lab vise également à définir les métiers, existants ou non, associés à la croissance verte, et à accompagner leur développement ou émergence par des projets, produits, et services. Ceci implique également une innovation dans l’ingénierie pédagogique, pour favoriser le déploiement de nouveaux dispositifs de formation.

stquentin_plan_acces

Présentation du territoire

Urban Living Lab s’organise sur le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines, et d’autre part dans la ville historique internationalement connue de Versailles, dans le sud ouest de l’Ile de France, dans le département des Yvelines (2300 km² et 1 400 000 habitants), irriguant un territoire par le développement d’un écosystème de l’innovation associant étudiants, enseignants-chercheurs, habitants, collectivités locales, associations, et entreprises. Urban Living Lab conforte le développement d’écoquartiers et de nouvelles filières innovantes, en appui d’une ville animée/vivante et bas carbone. Cette démarche est relayée dans le cadre de la KIC Climat (EIT), de pôles de compétitivité mais aussi de divers programmes européens (PPP futur internet, Smartcities, CIP Eco-innovation, Interreg, FP7…) par le développement de démonstrateurs et de partenariats.

Urban Living Lab a pour objectif de faire évoluer SQY et Versailles vers un statut de « smart cities bas carbone ». En 2009, SQY a lancé l’ambitieux projet d’éco-pole SQYES, pour lequel elle a été retenue parmi les membres du club opérationnel éco-quartier du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement. Ce projet de régénération urbaine (transformation de plusieurs quartiers existants en éco-pôle) s’appuie notamment sur la réalisation d’un Plan Climat Énergie Territorial (PCET). Il s’appuie également sur les expérimentations développées au sein du campus et vise à développer les liaisons entre le campus et les autres fonctions urbaines. 

logo sqyessqyes cdeq

Saint-Quentin-en-Yvelines (SQY) est aussi bien labellisée « Ville d’art et d’histoire » (1ère ville nouvelle a avoir obtenu ce label en France), que « Ville Santé » de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), et « Ville Numérique » (Label du Réseau Européen des Villes Numériques). Avec les nouvelles technologies, Urban Living Lab créé des lieux de rassemblement, des espaces de co-construction associant des acteurs complémentaires du territoire.

Versailles, quant à elle, porte un patrimoine historique majeur, notamment avec le château de Versailles (visite numérique et 3D - http://www.gvn.chateauversailles.fr/), mais également avec un important patrimoine du savoir technique et technologique autour des filières de l’ingénierie écologique urbaine (regroupées dans une association baptisée Le Vivant et la Ville) et des filières industrielles de pointes comme l’aéronautique. Le déploiement d’un maillage fin en fibre optique, connecté à la dorsale numérique qui court sur le territoire, permet à Versailles Grand Parc de proposer les conditions du développement et de l’innovation. L’agglomération se dote, dans les perspectives du développement du Living Lab urbain, de nouveaux outils structurants :

  • la pépinière d’entreprise de Versailles Grand Parc, qui s’ouvrira en janvier 2012. Composée de 58 cellules, elle sera spécifiquement dédiée à l’accueil d’entrepreneurs, en lien avec les pôles de compétitivité franciliens partenaires du territoire. Cette pépinière sera notamment destinée aux activités spécifiquement liées au Vivant et la Ville.
  • la mise en place d’un démonstrateur des pratiques innovantes et vertueuses de la grappe d’entreprises le Vivant et la Ville, sur Versailles Grand Parc (quartier Pion, à Versailles), ainsi que le futur site de Satory, qui pourrait devenir le site expérimental des nouveaux usages en matière de déplacements urbains décarbonés : trains de véhicules électriques, circulations améliorées par un environnement intelligent… Les aménagements mixtes qui y sont prévus s’inscrivent dans des enjeux paysagers et environnementaux d’exception qui correspondent à la qualité du territoire.

gd-versailles-numerique

Urban Living Lab a deux dimensions :

  • locale : avec les agglomérations de SQY et Versailles, porteurs de projets soutenant le développement des entreprises locales, et le campus basé sur ces deux territoires
  • globale : projets innovants en lien avec les orientations européennes (notamment Europe 2020, Agenda Digital), partie prenante de pôles de compétitivité, etc.

Urban Living Lab peut avoir une résonnance dans une Opération majeure en France : l’Opération d’Intérêt National visant à créer un cluster technologique et scientifique de rang mondial sur le Plateau de Saclay. Ce territoire concentre quelques 47000 étudiants, 17000 personnels dédiés à la recherche représentant 10% de la recherche publique française, 20000 employés de la recherche privée soit 10% de la recherche privée française (EDF, Renault, PSA, Danone, Thalès, Air liquide, Alcatel Lucent, Colas …). Cette opération d’aménagement est l’opportunité de mener une expérimentation à grande échelle, puisqu’il va s’agir du développement de 2,4 millions de m² (800 000 m2 pour l’enseignement et la recherche, 600 000 m² pour des pôles de vie et 1 000 000 m² pour le développement économique).

oin saclay

Les membres d’Urban Living Lab

1 fondation à l’origine du projet, hébergeant le living lab :

logo_Fondaterra_3

2 territoires :

               logo_casqy logo_CAVGP  

 

Des établissements d’enseignement supérieur et de recherche : 

          logo_OVSQ     logo_ENSAV

 logo_ISTY   logo_IPSL 

 logo_INRA    logo_REEDS

 

Grands groupes

 logo_ALSTOM       logo_CIGREF  

 logo_cofely      logo_EDF

 logo_GDFSUEZ     logo_INEO
      

 logo_sfr          logo_sncf

                

PME & réseaux de PME

 logo_avob       logo_deways     

 

 le_vivant_et_la_ville logo_greencove_ingenierie

 

 logo_maison_gaillard logo_Senda

 

 logo_SILICOM logo_SINOVIA

 

 logo_SmartImpulse   logo_mrs          

 

 

 

 

Associations & ONG

     logo_AFEV      logo_afnet 

 logo_agroEDI logo_angenius

  logo_club_budapest           logo_complexcite 

 

 Logo_P3M

 

 

Et l’appui de :
 logo_territoires_de_demain

 

Contacts :

- Catherine Hordelalay, UVSQ - tél. : 01 39 25 79 58

- Carole Beauchet, Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc - tél : 01 30 83 95 13

- Catherine Cappelaere, CASQY - tél : 01 39 44 79 06


Voir en ligne : www.urbanll.com


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9977709

61 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable