CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Calendrier

2016-12-03 21:51:08
« décembre 2016 »
L M M J V S D
 
 
La maison durable

Enquête consommation : Les Français et leur chauffage d’aujourd’hui et de demain

mardi 29 novembre 2011.
Imprimer envoyer l'article par mail

Comprendre le chauffage de demain face aux enjeux liés au développement durable et aux énergies renouvelables

Une enquête initiée par l’association Via sèva avec le soutien de l’Ademe - Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, menée par MV2 en octobre 2011, auprès d’un échantillon représentatif de 1000 personnes en zones urbaines de plus de 30 000 habitants.

Budget serré, pollution des villes, précarité énergétique, place du nucléaire... l’actualité pousse les Français à se préoccuper de leur chauffage. Alors, comment le perçoivent-ils ? Quels sont leurs souhaits pour demain ? Les solutions de chauffage collectif de la ville attirent-elles les citadins ? C’est à ces questions que Via sèva répond à travers cette enquête.

 Le chauffage d’aujourd’hui : les grandes tendances

98 % des citadins connaissent leur mode de chauffage et 93 % l’énergie qui l’alimente. Ils sont plus de trois quarts à citer l’électricité et le gaz sur les neuf énergies couramment utilisées.

Concrètement, l’électricité est perçue comme trop chère pour plus de 60% de l’échantillon mais se distingue positivement pour sa sécurité (45%). En revanche, le gaz séduit 43 % d’entre eux pour son prix mais fait peur à 40%.

Une connaissance avérée sur leur mode de chauffage en contradiction avec leur connaissance du prix à payer : en effet, un tiers d’entre eux ne sait pas dire le montant de sa facture et presque un sondé sur deux n’a pas conscience de l’augmentation des prix de l’énergie (malgré une hausse de 12% entre août 2010 et août 2011 selon l’Insee).

L’enquête révèle également leur intérêt grandissant pour les énergies vertes. 39% placent en effet le respect de l’environnement dans leurs premières préoccupations.

 Le chauffage de demain : résolument écolo

Lorsqu’il est question d’avenir, les citadins plébiscitent majoritairement les énergies renouvelables.

Plus encore, ils sont conscients que le chauffage de demain passera par l’indépendance énergétique : 40 % d’entre eux voient plus de trois énergies pour alimenter leur chauffage.

La majorité des sondés est pour le chauffage collectif. La préférence va même au collectif de la ville via les réseaux de chaleur par rapport à la chaudière de l’immeuble. Toujours avec le souci d’une maîtrise individuelle d’utilisation.

 Les réseaux de chaleur : méconnus mais attractifs

Aujourd’hui, les réseaux de chaleur couvrent les besoins de chauffage de 6% de la population française - contre près de 50% dans les pays nordiques, référents dans ce domaine (Enquête 2011 de Euroheat & Power). A l’occasion du Grenelle de l’environnement, les pouvoirs publics ont pris conscience du rôle que ces derniers devaient jouer dans la politique énergétique de la France. Jean-Louis Borloo - Ministre de l’écologie de 2007 à 2010 - a notamment annoncé l’objectif d’alimenter l’équivalent de 6 millions de logements d’ici 2020 ce qui revient à tripler le nombre de logements actuellement raccordés.

Sept Français sur dix ne savent pas ce qu’est un réseau de chaleur. Cependant, dans leur vision du chauffage d’avenir, ils font ressortir inconsciemment leurs avantages :

- Géothermie, déchets et bois -énergies renouvelables plébiscitées- sont déjà utilisées à hauteur de 31% dans le bouquet énergétique des réseaux de chaleur. Le solaire a également une part minoritaire mais grandissante. C’est là une des clés de l’accès plus rapide du plus grand nombre aux énergies renouvelables.

- Les sondés veulent acheter groupés mais ils veulent aussi garder leur autonomie. Pouvoir déclencher soi-même son chauffage à n’importe quelle période de l’année et être facturé individuellement à la consommation réelle. Ce sont des axes d’amélioration sur lesquels les professionnels du secteur travaillent actuellement avec la généralisation de systèmes de compteurs individuels.

C’est probablement pour ces raisons que, si seuls 7% des répondants déclarent être chauffés par un réseau de chaleur, plus d’un sondé sur deux marque un intérêt pour ce mode de chauffage.

 Ressources

- Télécharger les résultats de l’enquête consommation « Les Français et leur chauffage » (échantillon de 1000 personnes)

 A propos de Via sèva

Association Via sèva

Via sèva est le point de rencontre et d’échanges entre les gestionnaires des réseaux de chauffage et de climatisation, les collectivités territoriales, les organismes publics, les industriels, les équipementiers, les conseils en urbanisme & architecture et les associations d’usagers.

L’objectif de l’association est de favoriser la compréhension du grand public sur le fonctionnement des réseaux de chaleur et de froid.

- Télécharger le dossier de présentation de Via sèva et des réseaux de chaleur en France (chauffage central à l’échelle d’une ville)

- www.viaseva.org

 Contact

Isabelle Laville - Agence Réplique au 01 40 86 31 53


Voir en ligne : Via séva


 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9970021

51 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable