CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 

Calendrier

2016-12-08 07:53:15
« décembre 2016 »
L M M J V S D
 
 
Développement Durable en débat

62% des français demandent l’arrêt de la construction d’éoliennes selon un sondage du Figaro

lundi 29 mars 2010.
Imprimer envoyer l'article par mail

A la veille d’un vote de la loi du Grenelle qui pourrait cautionner la construction de 12.000 éoliennes, un sondage grand public organisé par un quotidien national a mobilisé 21406 votants en 48 heures et conclu que 61,3 % des français demandaient l’arrêt de la construction d’éoliennes en France. [1]

Les élus de toutes sensibilités réunies, ne peuvent pas ignorer ce rejet massif de l’éolien par les citoyens français.

De très nombreux parlementaires ont déjà indiqué leurs inquiétudes concernant les problèmes créés par les éoliennes vis-à-vis de leurs électeurs.

La commission parlementaire a montré ses réserves fondamentales sur l’éolien par un rapport considéré comme un « brulot » et les remous médiatiques de la démission de son rapporteur confirme que ce sujet divise profondément les français [2].

77 députés se sont déjà regroupés pour refuser le ravage des 46 Parcs Naturels Régionaux par plusieurs milliers d’éoliennes [3].

Cette action montre qu’actuellement même les bases fondamentales de l’environnement et de la véritable écologie sont en passe d’être ravagés par la spéculation financière effrénée de l’éolien par exemple sous des prétextes trompeurs de création d’emplois.

La FED (Fédération Environnement Durable), appuyée par des centaines de milliers de sympathisants de toute la France, défend les citoyens regroupés dans plus de 672 associations locales, et elle a demandé officiellement un moratoire dont le but est l’arrêt immédiat de toute implantation d’éoliennes sur le territoire.

JL Butré
Président de la Fédération Environnement Durable
Tel : 06 80 99 38 08


forum

  • N’importe quoi, ce JLB
    30 mars 2010, par pro eole

    Parler de "sondage" pour la question du Figaro c’est oublier qu’un sondage ce n’est pas çà.
    Les vrais sondages s’appuient sur une déontologie, avec un questionnaire, des quotas, un rééquilibrage du panel si nécessaire.

    Rien de tel ici, le panel étant limité aux lecteurs du Figaro et aux enragés de l’anti éolien.

    La démission de Plisson montre que ce n’est pas l’éolien qui divise les français mais les attaques dont l’éolien est victime

    Tout aussi trompeur, les chiffres des soutiens de M Butré :
    "des centaines de milliers", ben voyons.

    Ces gens-là ont fait récemment une manifestation "mondiale", ils étaient 500 (pas 500 000, 500 tout rond).

    Ces gens-là font signer un moratoire (JLB en parle) : combien de signataires ?
    6500 (pas 650 000, seulement 6500).

    L’éolien mérite d’être soutenu, encouragé, encadré, pas détruit ou saccagé par de tels menteurs (la FED ), aux soutiens haut placés (de VGE à Ollier).

    La FED refuse le débat : http://www.infos-dieppoises.fr/Archives2010/ConferenceEolienIndustriel.htm

    • N’importe quoi, ce JLB
      6 avril 2010

      L’énergie éolienne atteint péniblement 1,5 % de l’électricité produite en France fin 2009 ; en plus elle a le défaut d’être intermittente, contrairement à notre consommation. Elle nécessite l’existence de centrales "classiques" pour prendre le relais en cas de défaut de vent. On réduirait les rejets de CO2 3 ou 4 fois plus vite, moins cher et plus efficacement en traquant les gaspillages et en améliorant l’efficacité énergétique qu’en construisant des éoliennes. L’éolien est une réponse mercantile à une question existentielle.

      • N’importe quoi, ce JLB
        7 avril 2010

        Comme souvent on oppose deux solutions comme si l’une était forcément meilleure que l’autre (économies d’énergie contre éolien) ; l’avenir n’est-il pas dans les économies d’énergie bien sûr et dans le développement d’énergies renouvelables (éolien "encadré", compris).
        C’est curieux que les débats soient moins médiatisés sur les créations de centrales nucléaires ? Non ?

      • Un dialogue avec JLB ? (enfin !)
        7 avril 2010, par pro eole

        1,5 % maintenant, 10 % prévus : c’est marrant de voir ceux qui font tout pour bloquer l’éolien se moquer de son "petit" pourcentage.
        Intermittence ? Prévisible à trois jours.
        Compensation ? La France a trois régimes de vent, qui se compensent entre eux, il suffit d’y mettre des éoliennes, mais cela JLB n’en veut pas.
        Efficacité énergétique ? Dans les 3 X 20, il y a A LA FOIS de l’éolien ET de l’efficacité énergétique, c’est pour cela que c’est découpé en 3.
        Enfin JLB existentialliste ? C’est nouveau, je ne le voyais pas en disciple de Sartre mais plutôt à désespérer Jouanno ... et Billancourt.
        Toute question existentielle entraine une exploitation mercantile.
        C’est le monde qui est mercantile, pas l’éolien, on peut le regretter, ensemble pour une fois, mais il ne s’agit pas de jeter le bébé (l’éolien) sans changer l’eau du bain (le monde mercantile) or les soutiens de la FED sont peu connus pour leur condamnation du monde mercantile, y en a même un (VGE) qui s’est pris une claque "noniste" à cause de çà.

    • N’importe quoi, ce JLB
      8 avril 2010

      Pro éole a raison : laissons le pouvoir à ceux qui savent . Non mais, où allons -nous si on laisse les gens donner leur avis !

      • N’importe quoi, ce JLB
        9 avril 2010, par PRO EOLE

        Chacun peut s’exprimer, sous la forme qu’il souhaite, et justement, comme il y a plusieurs formes, on ne peut pas appeler sondage ce qui n’en est pas, c’est l’erreur de JLB, parmi de nombreuses autres.
        Même les anti éoliens n’arrivent pas à être contre les 23 % ou même contre l’éolien sous réserve de certaines conditions (de distance ...)
        C’est un sujet trop compliqué pour se résumer à un petit chi-chiffre soit disant majoritaire.
        L’erreur de "ceux qui savent" dont je ne fais pas partie, c’est justement de ne pas avoir osé poser le débat, clairement, auprès de chacun.
        Il n’est pas trop tard, c’est ce que je demande et que j’essaye de faire, malgré tous les obstacles et la mauvaise volonté des anti éoliens qui se retrouveraient alors sans arguments.

 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9979001

42 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable